HomeActuDétours de Chant à Toulouse : la 16ème édition

Détours de Chant à Toulouse : la 16ème édition

Détours de Chant à Toulouse : la 16ème édition

Pour cette seizième édition, le festival Détours de chant se déroule du 24 janvier au 4 février (hé oui  douze jours de festival !) avec 45 artistes et 55 concerts dans 23 salles de Toulouse et des environs. Encore plus que l’année passée avec une programmation qui s’annonce belle, riche et éclectique. Pas de tête d’affiche, comme dans certains festivals, mais la volonté de faire découvrir des talents, de montrer la chanson multi-forme d’aujourd’hui en valorisant la qualité artistique.

Camille Hardouin – 10/12/2016 au Café Plum (81) © René Pagès

Je te conseille d’aller découvrir le programme complet sur le site Détours de chant. Ici, je te fais quelques propositions subjectives et non exhaustives pour que tu aies envie de quitter ton chez toi douillet et chauffé, pour que tu affrontes l’hiver toulousain et que tu viennes apprécier de bons « spectacles vivants » dans les salles. Je ne te parlerai pas en détail des 2 concerts de Bazbaz ni du nouveau spectacle de Cali (un solo surprenant, assez intime, découvert en novembre au festival Cebazat en chansons) ; car ils affichent complet plus d’une dizaine de jours avant le début du festival. Je te dis juste « Bouge-toi et réserve ! »
Dans cette belle programmation, on trouve la présence d’artistes expérimentés et reconnus ayant fidélisés leur public même s’ils ne sont pas « médiatisés ». Yves Jamait bien sûr, mais aussi Loïc Lantoine, ici avec le Very Big Experimental Toubifri Orchestra et le duo humoristique Roca-Wally, apprécié l’été dernier à Barjac. On retrouve beaucoup d’artistes ou des spectacles aimés et évoqués dans Hexagone, donc que je te conseille. Comme Batlik, récente couverture du n°2, qui va jouer en solo dans les deux nouveaux lieux toulousains du festival : Chez ta mère et Le Taquin. Comme Camille Hardouin (La demoiselle Inconnue) pendant trois jours, Emily Marsh toute une semaine en apéro-concert et Nicolas Jules en trio. Ne rate pas le superbe spectacle musical B. comme Fontaine, à la créativité passionnante, conçu à partir du répertoire et de l’univers de Brigitte Fontaine, avec un quartet de musiciens-chanteurs (ou l’inverse) toulousains composé d’Eugénie Ursch, Hervé Suhubiette (l’instigateur), Lucas Lemauff et Ferdinand Doumerc. Va le voir avant qu’il n’ait une reconnaissance nationale (par exemple à Barjac où il est programmé cet été).

B. comme Fontaine – 6/04/2016 au Bijou à Toulouse © Michel Gallas

Au delà de sa programmation, Détours de chant présente quelques particularités intéressantes. D’abord le festival offre quatre concerts gratuits, à des horaires décalés (12h30 en semaine et 16h le dimanche). Pour te laisser plus de choix, huit groupes ou artistes se produisent au moins deux soirs. Ensuite tu peux bénéficier d’un tarif réduit pour tous les concerts dès que tu décides d’en voir au moins trois. Et enfin la journée « Coups de pousses » au Bijou fait l’ouverture du festival en te proposant cinq artistes à découvrir, chacun sur quarante minutes. Toi, Hexagonaute fidèle du site, tu peux déjà avoir entendu parler d’Archibald et d’Alice Bénar, alors viens les voir sur scène avec trois autres artistes régionaux.

La programmation fait la part belle aux talents locaux comme Lucien la Movaiz Graine, Jules Nectar, La Reine des aveuglesFanny Roz et Louis-Lucien Pascal. Pour ma part, j’irai aussi voir, les nouveaux spectacles d’Amélie-les-crayons, pour une de ses premières dates, et de Mell en solo présentant son dernier album Déprime & collation. J’irai certainement découvrir Jenny Dahan ainsi que le Zinn Trio pour son hommage aux luttes féminines (Women power). Je te conseille également Paamath en quintet, avec Bernardo Sandoval en invité, pour un concert en wolof et français, ainsi que Lo’Jo en trio. Je n’irai pas les voir pour cause d’embouteillage de concerts malgré les douze jours, à cause de la richesse de la programmation. Mais toi, tu pourras aussi choisir, entre autres, Sages comme des sauvages, Volo, Bertrand Betsch  ou une soirée rap au Métronum.

Un festival, qui avec sa programmation, mérite un Détours de Chant voire des tours. On s’y rencontre ?


Festival Détours de chant du 24 janvier au 4 février

Rappel : le cas échéant, en cliquant sur le nom de l’artiste tu peux accéder au dernier article publié. Un clic sur une photo permet de l’agrandir.

Pour revenir sur le festival 2016, tu peux aller lire les chroniques :  ici et et là aussi et également ici.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment