HomeActuUne Partie à trois sur Toulouse

Une Partie à trois sur Toulouse

Une Partie à trois sur Toulouse

Partie à 3 1

Le Bijou, Chez ta mère et le Théâtre du Grand Rond ! « Mes » trois lieux chansons à Toulouse. J’y ai vu plus de 90 concerts en 2014 ! Depuis octobre dernier et mes premières chroniques je t’ai souvent parlé des concerts passés ou à venir au Bijou (Piérick, Alexis HK, Lior Shoov), Chez ta mère (Les fils de ta mère, Victoria Lud, Louis Noel Bobey & Les Bertitas), et au Grand Rond (La Reine des Aveugles, Les Trash Croutes). Et bien  ces trois lieux ont décidé de créer un événement commun ! Tu penses bien que je ne pouvais pas ne pas t’en parler. Hors de question ! Alors voici et là ma plume s’efface devant le texte de la programmation. « Ces trois libertins, ont décidé de s’acoquiner le temps d’une partie à 3. Non contents de leur bonne entente, ils décident même d’y convier trois artistes qui durant toute cette année leur ont procuré beaucoup de plaisir… Pendant trois jours, ces trois lieux, vont s’échanger leurs coups de cœur et vous convient par la même à goûter aux délices de cette grande expérience collective ! Aël à la barbe luxuriante et aux chansons tarabiscotées accompagné de sa guitare aux accords rugueux, Camu à la langue belle, gracieuse et poétique et Strange Enquête avec sa tchatche et sa contrebasse aux riffs hypnotiques se partagent le même oreiller. Un-e invité-e mystère s’incrustera même pour y mettre un peu de piquant ! Bienvenu-e-s à celles et à ceux qui ont envie de participer à ces ébats musicaux !«

Allez je t’en dis un peu plus sur le programme. C’est du 17 au 19 juin.


Au Bijou mercredi 17 et jeudi 18 juin à 21h30 : Aël le coup de coeur du Théâtre du Grand Rond

IMG_5584

Aël. Voici mes notes lors d’une scène toulousaine. « En solo, avec 2 guitares électriques et un ukulélé et une machine. Un grand gars imposant, chauve avec une très longue barbe. Il chante vite, des chansons d’amour pas mièvres. Il joue assez fort, de façon un peu rugueuse, de sa guitare électrique. Il parle beaucoup et vite et fort. Un spectacle autant one man show que récital de chansons. Un rythme effréné qui peut aussi perdre certains spectateurs.» Et comme le dit le programme « Un peu beaucoup dingue sur scène, des improvisations foisonnantes et un humour décoiffant ».


Chez ta mère du mercredi 17 au vendredi 19 juin à 20h : Strange Enquête le coup de coeur du Bijou

IMG_5578

Strange Enquête. Duo tchatche et contrebasse. Polar et humanités. Histoires étranges et espoirs ténus. Rythme implacable, voix grave et notes qui claquent. Prix du public aux découvertes d’Alors Chante en 2013. Voici quelques notes d’un concert l’an passé. «Un slameur à chapeau, un contrebassiste aux boucles, un genre de lampadaire industriel comme décor d’ambiance. De l’intensité sur scène portée par l’accent la diction et le phrasé de Jérôme Pinel  (Détective Griffer) au micro ; accentuée par le travail de Manuel Mouret (Cordacier) à la contrebasse et aux boucles. Un set maîtrisé avec un jeu de plus en plus expressif et rôdé du chanteur/diseur et la belle dextérité de l’homme à la contrebasse. Des chansons où à travers l’observation d’un monde gris et triste et parfois déshumanisé on sent poindre l’humanité de l’auteur et une once d’espoir. Un côté Loic Lantoine avec moins de pure poésie, un côté post industriel de province.» On devrait pouvoir apprécier un certain nombre de nouveaux morceaux.  Tu m’accompagnes jeudi ?


Théâtre du Grand Rond : du mercredi 17 au vendredi 19 juin à 19h : Camu le coup de coeur de Chez ta mère

0323 Dynamo 02 CamuCamu c’est le jeune Corentin Grellier au chant et aux textes. Je l’avais vu accroché à sa guitare, coincé sur un tabouret, pour sa première scène lors d’une première partie, il y a un an Chez ta mère. Camu c’est aussi deux superbes musiciens Youssef Ghazzal à la contrebasse et Fabien Valle à l’accordéon. Camu je t’en ai déjà parlé en février après leur prestation remarquée sur quarante minutes lors des « Coups de pousses » du festival Détours de Chant. Voici quelques notes prises alors «De très grands progrès à chaque prestation. Un grand travail d’effectué, pour Corentin, sur la gestuelle notamment, sur la voix et sur la mise en scène. Il arrive du fond de scène, il déclame quelques textes. Son répertoire parle d’humanité, d’amours défaits ou à venir, et de voyage souvent marin. Les textes sont bien écrits et il les vit intensément. Une plume et un plus musical avec un accompagnement vraiment de très grande qualité.»  Le programme dit « Camu c’est un poète et son petit orchestre. Une musicalité vibrante et une voix que l’on n’oublie pas. De la chanson où l’on se dit que la langue est belle et mérite d’être chantée.» Moi qui ne suis pas encore complètement convaincu je vais retourner le voir, cette fois sur cinquante minutes. Tu viens mardi avec moi ou un autre jour ? (oui note que La partie à trois c’est du 17 au 19 juin mais les apéros concerts du Grand Rond c’est du mardi au samedi).


Au Bijou le vendredi 19 juin une surprise à découvrir (dit le programme). En fait ce sont Les Trash Croutes

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Et pour toi Hexagonaute averti ce n’est pas une surprise car tu as lu le compte rendu de leurs derniers concerts toulousains au Grand Rond et Chez ta mère (ah ben tiens !). Je disais « C’est un  groupe féminin de cinq musiciennes chanteuses, très maquillées, en collants et paillettes. Elles reprennent en chœur des tubes kitsch anglo-saxon qu’elles chantent en français avec une traduction – re-écriture –  à leur façon. Elles s’accompagnent de deux ukulélés, une contrebasse, un xylophone, un keytar (piano guitare) et sur certains morceaux d’une basse, des claquettes, d’un sampler, d’un œuf et désormais de trois flûtes. Un groupe de scène, un peu barré-décalé, d’excellentes musiciennes, et une belle débauche d’énergie sans prise de tête. Un groupe de scène donc, qui prend du plaisir à jouer ensemble. »  Je t’avais dit qu’une Trash Croute annonçait la prévision d’un nouveau passage  à Toulouse à la mi juin et je finissais l’article en disant  « T’inquiète pas, dès que je connais une  date à Toulouse ou à … Yeurs, tu seras au courant ». C’est fait !. Vendredi, comme dit le site du Bijou, c’est la Boum des Trash Croutes vendredi ?

En synthèse, Partie à trois : trois lieux, trois artistes, trois jours : une belle initiative certainement à renouveler.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment