HomeActuA Lyon, la sélection des concerts de mars

A Lyon, la sélection des concerts de mars

Photo David Desreumaux

Benoît Dorémus – Photo David Desreumaux

Le mois de mars est particulièrement riche en concert et la chanson française et francophone occupe ce mois-ci de nombreuses scènes à Lyon et dans le Rhône.

Deux festivals ont choisi ce même mois pour s’installer dans les salles de l’agglomération. J’ai déjà présenté ici les Chants de Mars dont Benjamin Petit et Christine Azoulay ont raconté ici-même l’histoire et présenté les grands rendez-vous. Parmi ceux-ci les concerts de Miossec et de GiedRé sont complets depuis longtemps. D’autres dates devraient suivre rapidement mais il restera toujours de belles découvertes à faire dans cette programmation très éclectique. J’ai noté par exemple la soirée d’ouverture, gratuite, avec Hildebrandt et les 24 heures du mot d’A Thou Bout d’Chant, le concert de Dreyfus (Max Lavegie) au théâtre Sous le Caillou, Evelyne Gallet au bar De l’autre côté du Pont, Omar et mon accordéon en première partie de Zoufris Maracas (j’ai rencontré Omar pour Hexagone), Vincent Gaffet et -Vous- à Agend’arts ou encore Philibert pour un concert gratuit à la maison des jeunes du Vieux Lyon.

Photo François-Rosentiel

Vous – Photo François-Rosentiel

Si les Chants de Mars mettent à contribution de nombreuses scènes dans toute l’agglomération lyonnaise, Quand les Souris Dansent est un événement croix-roussien par excellence et affirme clairement son orientation sous l’intitulé de « Libres, égaux, fraternels, divers & Solidaires ». Il se déroule donc à la Croix-Rousse, ce quartier de Lyon où la densité d’artistes de la chanson est une des plus élevée en France. On aura l’occasion d’y revenir avec Christophe Cerri qui en est un des plus actifs animateurs. On peut déjà signaler toutefois la joyeuse journée d’ouverture le samedi 5 mars sur l’esplanade du Gros Caillou à partir de midi. Zim, rencontré pour Hexagone, sera au Bal des Fringants le 11 mars et, pour la soirée la plus importante, on annonce la présence du groupe Barrio Populo à la salle de la Ficelle.

En dehors de ces 2 festivals, les rendez-vous sont nombreux. Et pour débuter le mois, on peut retrouver Claudine Lebègue les 4 et 5 mars dans la salle du Zèbre, un lieu de solidarité à la programmation aussi aléatoire qu’éclectique, mais toujours aussi sympathique au sommet des Pentes de la Croix-Rousse. Le public de Claudine est nombreux et fidèle, il est donc recommandé de réserver de toute urgence, s’il reste encore des places.

Photo David Desreumaux

Virage à droite – Photo David Desreumaux

Nicolas Bacchus qui s’installe de mieux en mieux dans l’espace lyonnais sera présent deux soirées à la salle des Rancy en co-plateau avec Manu Galure et le lendemain avec le désopilant Virage à Droite qui démontre qu’on peut rire beaucoup avec de virulentes chansons très réactionnaires. Et pour contrebalancer cette poussée à droite, on peut aller écouter la révolte qui gronde à la salle Edouard Herriot, le 11 mars, car Serge Utgé-Royo et son trio viennent y chanter No Pasaran (Réservation : 06 23 23 39 06). En ces temps difficiles, ce vent de fronde est bien revigorant.

Stéphane Balmino enregistre en public son prochain album du 24 au 26 mars à la salle Léo Ferré. Les places (tarif unique de 15 euros) sont à réserver par mail auprès de Samedi 14. Une campagne de financement participatif a été mise en place pour financer cet album.

La croix-roussienne Noémie Lamour est annoncée à La Mouche, à Saint Genis Laval, une salle qui sera certainement de plus en plus présente dans notre sélection mensuelle, compte tenu de la qualité des artistes qu’elle sélectionne. Noémie est rarement programmée à Lyon et c’est une belle occasion que nous donne La Mouche de la retrouver dans l’agglomération.

Photo Léo Roullet-Marchand

Zim – Photo Léo Roullet-Marchand

Les jurassiens de L’Homme S’entête seront de passage dans l’agglomération pour 2 soirées, les 18 et 19 mars, dont un spectacle à la Boîte à Gants, un café-théâtre de la Croix-Rousse. Les rennais du trio Triwap qui étaient sur le plateau de France 2 début février, sont quant à eux à découvrir au Toboggan de Décines le mercredi 9 mars.

Et pour ceux qui, comme moi, n’ont jamais eu l’occasion de voir sur scène le toujours jeune Eddy Mitchell, c’est peut-être la dernière l’occasion de le faire pour son Big Band qui sera à Lyon, à l’Amphitheatre, Salle 3000 le 12 mars, sa date unique en région, juste avant ses concerts au Palais des Sports de Paris.

Agend’arts, de son côté, fête ses 20 ans « hors les murs » les 26 et 27 mars à la salle de la Ficelle. Beaucoup d’artistes seront certainement à ce rendez-vous, et le public fidèle de la salle ne ratera pas ces joyeuses soirées. Dès le 4 mars, le mois aura débuté avec les lyonnais de Triskaa. Suivront le surprenant rockeur Pierrem Thinet et son groupe Alias Blob et bien sûr Vincent Gaffet et ses amis de -Vous – pour 2 soirées à réserver d’urgence, les 19 et 20 mars.

A Thou Bout d’Chant a bien sûr une programmation toujours aussi riche. J’ai rencontré pour Hexagone Claire Sabbagh qui ouvre le mois de mars pour un beau retour sur la scène lyonnaise avant Benoît Dorémus, Enzo Enzo, les lyonnais de Sur les mains et le Danny Bukton Trio.

Et pour finir le mois en beauté les amis Bobin, Gaillard et Boissery proposent à nouveau leur spectacle de reprises de Renaud le 31 mars à A Thou Bout d’Chant.


 

Share With:

yveslepape@free.fr

Comments

Leave A Comment