HomeActuFestival Détours de chant, du 28 janvier au 8 février

Festival Détours de chant, du 28 janvier au 8 février

Batlik ©David Desreumaux – Reproduction & utilisation interdites sans autorisation de l’auteur

Détours de chants, le festival hivernal de la région Occitanie, revient  du 28 janvier au 8 février, après la mémorable édition 2019 (Cf. Vu sur scène – n°12 d’Hexagone). A nouveau, il propose une affiche riche et éclectique de 42 artistes et 57 concerts sur douze jours et 24 lieux dont 20 à Toulouse !

La programmation, à découvrir en détail sur le site Détours de chant, exprime la volonté, comme chaque année, de montrer la chanson multiforme d’aujourd’hui et de faire découvrir des talents.

Quelques têtes d’affiche : Stephan Eicher, Les Ogres de Barback (dossier du n°11 d’Hexagone) et Thomas Fersen. Joël Favreau fera la clôture avec Salut Brassens.

Des artistes récemment évoqués dans Hexagone : Batlik (en portrait – n°14) pour L’art de la défaite en quartet, Marion Cousineau (chronique album – n°14, portrait – n°8) : poésie et humanité, Ben Herbert Larue (portrait – n°13) en trio masculin, Gatica (portrait – n°8) en trio féminin.

Des artistes à découvrir : Murielle Holtz et ses Soliphonies, La Pietà et ses textes coups de poing, Jeph qui sort son premier album Mon pays en février, Mateo Langlois révélation 2019, vainqueur de plusieurs tremplins dont le Pic d’Or, un inventif multi-instrumentiste à la plume originale et à la belle présence en scène.

 

 

Une belle place pour les talents locaux : Simon Chouf et le Hardcordes trio, Corentin Grellier avec son récent album Une saison en hiver, Aida Sanchez l’extra-terrienne. Et aussi à découvrir : Miegeville, Boloc.

Les spécificités habituelles de Détours de chant. La journée « Coups de pousses » permet de découvrir cinq artistes régionaux, chacun sur quarante minutes : Corentin Grellier et Pierre Antoine déjà programmés au moins une soirée au Bijou ; Hyl gagnant du prix Nougaro 2019 ; Suzanne Léo et le duo féminin Soleyna. Le festival offre cinq concerts gratuits, dont Laurent BergerMathieu Barbances avec l’album Tout contre et deux en participation libre : Grise Cornac, Murielle Holtz. Pour laisser plus de choix, huit artistes jouent deux fois et deux artistes cinq fois.

Et encore d’autres propositions : rock avec Dimoné & Kursed et l’album Mon amorce, poésie en guitare-voix de Laurent Berger (entretien – n°8), polyphonie occitane de Barrut, théâtre musical avec J’ai mangé du Jacques ou Michel et Yvette, énergie venue de Suisse des Fils du Facteur, concert sous forme de commémoration pour MPL.


Share With:

mick.hexagone@gmail.com

Leave A Comment