HomeActuPause Guitare 2019 : Les gagnants du Prix Magyd Cherfi

Pause Guitare 2019 : Les gagnants du Prix Magyd Cherfi

Le tremplin « Scène découverte », organisé à chaque édition du festival Pause Guitare depuis 2007, permet à chacun des groupes/artistes sélectionnés, issus de la francophonie, de jouer durant 25 minutes devant le public et un jury de professionnels. Notamment attribué, ces dernières années, à Barbara Weldens (2015), Emilie Marsh (2016), Dalton Télégramme (2017) et Govrache (2018), renommé Prix Magyd Cherfi en 2018, ce tremplin se déroule sur deux jours.

Le grand gagnant : Matéo Langlois

Prix du jury des professionnels et Prix du public, ce talentueux jeune toulousain remporte tout en 2019. Gagnant du tremplin de l’Entrepôt (voir ici) puis du Pic d’Or – double prix : jury et public – il est également retenu pour le Mégaphone Tour. Evoqué dans « Vu sur scène Détours de Chant » du dernier n° d’Hexagone, tout à la fois excellent musicien, amoureux des mots et showman, Matéo Langlois a délivré, à nouveau, une époustouflante prestation. Seul en scène, en prise avec son temps, jonglant avec les sons, micros et pédales, il maitrise autant le clavier que le saxophone. Avec son grain de voix particulier, il interprète des chansons originales écrites joliment. En quatre titres, il a prôné le mouvement et la vie, la recherche de la personnalité et la liberté. Très à l’aise sur scène, il improvise et scatte, surprend et fait rire, joue avec l’embout de son sax, danse et saute. Pour finir, il chante et joue du sax quasiment en même temps puis quitte la salle par une roulade avant ! Sa prestation, véritable spectacle, a généré l’enthousiasme. Il a gagné le droit de rejouer l’an prochain sur Pause Guitare, certainement au Grand Théâtre.


L’autre primé : Les Fils du facteur

Prix de la Dépêche du Midi et Prix Francofans. Ce groupe Suisse, dans sa formule originale en duo, avec Sacha Maffli, – voix et texte, guitare et énergie – et Emilien Colin – accordéon et keytar, chœur et humour pince sans rire – enchaîne titres drôles, touchants ou satiriques, amenés avec humour. De la chanson qui fait du bien. Eux aussi déploient une belle aisance sur scène et ont su obtenir l’échange avec le public qui les a généreusement applaudis. Les Fils du facteur ont joué plusieurs fois cette semaine. « Trois jours très intenses, avec trois types de concert très différents. Jeudi on joue deux fois à la Maison d’arrêt d’Albi. Un concert incroyable humainement et émotionnellement. Pas facile mais on s’en souviendra toute notre vie, » évoque Sacha avant qu’Emilien ne complète : « C’était particulièrement fort, pour la première fois, de partager ces moments-là derrière les barbelés avec des prisonniers. » Le vendredi, ils ont joué en apéro-concert extérieur, sous un tilleul au Café Plùm à Lautrec. Le samedi, ils ont déployé leur énergie dans une salle adaptée, avec une belle écoute public.


Les autres participants

Prix Magyd Cherfi, 5 et 6 juillet 2019 : Lombre (Pic d’Or 2018), SiAu (Prix Moustaki 2019), Jérôme Mardaga (Festival Francofaune Belgique), Chances (Canada), Nirman (prix Pause Guitare au tremplin Matthieu Côte), Bertille (Festival Printival)


Photo en une : Magyd Cherfi  – © David Desreumaux

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

Leave A Comment