HomeActuEn juillet au Limonaire

En juillet au Limonaire

Chère juilletiste, cher juilletiste.

Ça y est, cette année, c’est décidé, tu pars en juillet sur la côte (basque, bretonne, hollandaise, azuréenne, belge (moins courue, il est vrai), histoire de profiter des congés payés que tu as amplement mérités, selon toi. Bon, faut dire aussi que c’est vrai que ce premier semestre 2016 n’a pas été facile. Ni de tout repos. Par « profiter », t’entends juste te la couler douce, verre de rosé à la main, affalé dans ton transat, à regarder le soleil se coucher dans ce ciel bleuté et le bruissement des feuilles, sous l’effet de cette légère brise caractéristique des fins de journées chaudement ensoleillées de cette période estivale. Ok. Oui mais voilà. Entre ton hésitation à te lever pour aller chercher un autre cubi de rosé, déjà vide, oui, ou commencer à sérieusement envisager de préparer le barbec’, parce que c’est pas le tout, mais va pas se faire tout seul, et bien, à Paris, au cœur de Paris même, il se passe de très belles choses, dans un chouette endroit, convivial comme tout, avec du bon rosé, bien frais, évidemment, et que t’as même pas à aller le chercher puisqu’on te le sert. Et à table, s’il te plaît. Et cet endroit merveilleux, c’est rien de moins que le Limonaire.

Je t’ai déjà fait l’article sur ce haut lieu de la chanson française  où à part y boire des breuvages à la belle robe, on y bouffait bien aussi, je n’y reviendrai donc pas. En revanche, question programmation, je peux t’en dire deux mots. Et puis, c’est un peu le but de cet article, même si son introduction est un tantinet longue, diront certains & certaines à n’en pas douter. Donc, vise un peu ce qu’il se passera Cité Bergère.

Ça commence fort avec Imbert Imbert, le 2. Ouais. Je sais. En plus, c’est pour fêter la sortie de son dernier CD.
Dommage pour toi, hein ?

Le 8, il y aura Mèche et le 9, Camille Hardouin (ex Demoiselle Inconnue) pour présenter son nouveau spectacle en trio.
C’est dur de lire ça alors que t’y seras pas, je sais, mais va pas te mettre une mine pour autant, fais gaffe à tes artères que diable !

Parce que attends la suite !

Le 13, ça sera au tour de Missonne de monter sur cette petite scène, suivie de Lior Shoov le 14, et de Nicolas Jules, le 16, pour finir la semaine.

T’as un genou à terre, là ? Bah relève-toi, sois fort, c’est pas fini !

Allez, ok, tu peux te prendre 2-3 mojitos, là, pour encaisser le coup, mais tranquille, hein ! Parce que le vendredi 22 et le samedi 23, tu louperas Garance et Lise Martin.
Ouaip, Garance & Lise, le même soir, sur la même scène. T’avais qu’à être là. Point barre.

Tu ne te sens plus très bien, là, ça se voit, mais attends, y a le coup de grâce !

Evelyne Gallet, pour clôturer ce beau mois de juillet (on te le souhaite, beau, si, si, on n’est pas comme ça chez Hexagone).

Alors ? Belle prog, n’est-il pas, hein ? Ben quoi, t’en fais une drôle de tronche, là… Quoi, que fais-tu ? Tu fais ta valise ? Tu rentres à Paname ? Ah ok, on t’attend. A ce soir. Tiens, je te laisse la prog complète du coup. Tu ne regretteras pas le sable dans les yeux et les coups de soleil, je te le garantis. Surtout que le soleil, cette année, c’est cuit.

 


Vendredi 1er : Que Dalle Orchestra
Samedi 2 : Imbert Imbert


Mardi 5 : soirée cabaret avec Roch Havet
Mercredi 6 & Jeudi 7 : Jasmine Vegas
Vendredi 8 : Mèche
Samedi 9 : La Demoiselle Inconnue


Mardi 12 : soirée cabaret avec Roch Havet
Mercredi 13 : Missonne
Jeudi 14 : Lior Shoov
Vendredi 15 : Antoine Tomé
Samedi 16 : Nicolas Jules


Mardi 19 : soirée cabaret avec Roch Havet
Mercredi 20 : Paris Brest
Jeudi 21 : Lucrèce Sassella
Vendredi 22 & Samedi 23 : Garance & Lise Martin


Mardi 26 : soirée cabaret avec Roch Havet
Mercredi 27 & Jeudi 28 : Evelyne Gallet

 

Share With:

contact@fredericpetitphotographies.com

No Comments

Leave A Comment