Festivals de l’été – Avignon Off (3/3) – Spectacles de passage

0
396
Louise O'sman © David Desreumaux

Après l’annonce de la programmation de l’Arrache-cœur et celle des spectacles jouant durant tout le festival, voici le troisième article sur le festival Off d’Avignon avec notre sélection sur les spectacles de passage jouant sur une petite période ou pendant les relâches.


Pour une petite période :

Du 11 au 18 – Nawel Ben Kraïem : Je chante un secret. Seule en scène intimiste de la franco-tunisienne, d’après son recueil de poésie « J’abrite un secret » et son album «Délivrance». Poésie musicale sur un écrin de guitare électrique au Verbe Fou (14H15).

Jusqu’au 16 juillet – David Delabrosse (chronique album dans n°3 d’Hexagone) : (Toujours) 2. Un seul en scène mêlant chansons, projections vidéos, et apartés avec le public. Théâtre la scierie (17h00).

Les 14,15 et 16 – Entrer dans la couleur par Alain Damasio – à la voix et au texte issu de son roman « Les furtifs » – et Yan Péchin (composition et guitare) à la Manufacture (23h).

Le 20 – Lafore David (chronique album dans n°5) au Musée Angladon. Le dernier concert vu de David Lafore c’était en juin sans micro, en solo guitare, un grand moment de plaisir (21h).

Du 20 au 26 – B-Astre : Etre sa propre étoile. Une ACI Belge en piano solo au Verbe Fou (14H15).


Maison de la poésie, à 23h59 :

15 et 16 : Malakit. En duo, annoncé comme chansons chics et désabusées.

25 et 26 : Louise O’sman (Portrait dans n°9 et chronique album dans n°15). Après un premier Avignon en 2019, cette A.C.I  accordéoniste revient pour deux soirs avec Joyeuse ville (nom de son album) avant de chanter au festival de Barjac début août.

27 et 28 Kijoté viendra chanter les titres de son troisième album en préparation Ombre et lumière.


Pendant la relâche d’un autre spectacle :

Les mardis 13 et 20 (18h) et 26 (20h) : Josépha se montre. Josepha notre découverte coup de cœur 2015, revient à Avignon avec un seule en scène contenant quelques chansons au Théâtre de l’Ambigu.

Les mardis 13, 20 et 27 : Gwen Soli et Monsieur G, par Gwenaelle Baudin au chant (chronique album ici) et Daniel Gasquet à la guitare à l’Atypik (16h50).

Les mardis 13 et 27 juillet Rêveurs d’aurores à l’Atypik (13h).

Les 13 et 14 Rit Qui Qui avec Vivre heureux dans un pull qui gratte à l’Arrache cœur. Un groupe jeune public, à l’initiative des deux sœurs Laetitia et Virginie Daïdé.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here