HomeActuMatéo Langlois, vainqueur du tremplin de l’Entrepôt

Matéo Langlois, vainqueur du tremplin de l’Entrepôt

Matéo Langlois, vainqueur du tremplin de l’Entrepôt

Le Tremplin

Matéo Langlois © Mikael Zohar

L’Entrepôt, salle du Haillan, près de Bordeaux a organisé son premier tremplin chanson, destiné aux auteurs-compositeurs interprètes francophones n’ayant pas sorti plus d’un CD ou deux EP (mini-album).  Un tremplin qui connaît un succès de participation avec pas moins de 123 candidatures reçues en quelques semaines de la région Bordelaise ou Toulousaine bien sûr, mais aussi d’un peu partout (Paris, Marseille, Tours, …). Ce qui montre l’attente et le besoin de visibilité des artistes dits émergents. L’organisation a présélectionné quinze artistes ou groupes. Et un jury de professionnels a sélectionné quatre artistes pour la finale.

La finale

Matéo Langlois © Mikael Zohar

La finale a eu lieu, le mercredi 3 Avril 2019, à la salle Salem, a priori plus habituée au rock metal qu’à la chanson vu les affiches sur les murs. Les quatre finalistes : Auré, Marie Bach, Matéo Langlois et Comme John, par ordre de passage sur scène, joueront chacun vingt minutes. Le jury a désigné gagnant, le toulousain Matéo Langlois. Il a fourni une prestation performance avec ses solos de saxo, ses boucles de son, ses textes en aparté, ses arabesques dansées, et surtout avec ses chansons-jazz incandescentes au clavier, à l’écriture et à la voix prenantes, comme Les fôtes d’’orthographe, et Décoder les cases. Si tu es un habitué de mes chroniques d’annonce de concerts autour de Toulouse, tu sais que je parle de lui depuis quelques mois : « Matéo Langlois, jeune artiste talentueux et prometteur, a remporté le Prix des Lycéens aux Coups de Pousses de Détours de Chant. Multi instrumentiste et excellent musicien, ce poète moderne, très à l’aise sur une scène, improvise, danse et saute et surtout chante avec un grain de voix particulier des histoires originales écrites finement ». J’ai déjà chroniqué aussi, sa participation remarquée au spectacle collectif Renaud, récréation libertaire. Comme gain, il s’est vu remettre une dotation de 1.500 euros et la promesse d’une programmation à l’Entrepôt dans les mois qui viennent. Comme John, duo de sœurs de Clermont-Ferrand, aux jolies harmonies vocales remporte le deuxième prix, doté de 500 euros. Le Parisien Auré, venu en trio, a présenté sur la thématique du voyage, un « set » très propre et à la mise en scène travaillée. La jeune Bordelaise Marie Bach, venue en duo de guitares, a marqué par la qualité de son interprétation.

Nous souhaitons une longue vie à ce tremplin, belle initiative de la salle de l’Entrepôt. Pour rappel, celle-ci organise aussi, en collaboration avec l’association Bordeaux Chanson, le festival Le Haillan Chanté qui fêtera sa dixième édition du 4 au 8 juin prochain.


Tremplin de l’Entrepôt : finale le 3 avril 2019. Toutes les photos de l’article dont celle à la une : © Mikael Zohar.

Auré, Marie Bach, Comme John, Matéo Langlois © Mikael Zohar

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment