HomeActuLe Festival Pause Guitare à Albi du 4 au 9 juillet

Le Festival Pause Guitare à Albi du 4 au 9 juillet

Le Festival Pause Guitare à Albi du 4 au 9 juillet

Le Festival Pause Guitare, dont c’est la vingt et unième édition, est devenu un grand festival incontournable qui chaque année prend de plus en plus d’ampleur. Il propose une belle mixité entre les « grosses » têtes d’affiches commerciales et les artistes en développement. Cette « grosse machine » attire environ 14 000 festivaliers par soir et nécessite 950 bénévoles pour programmer sur 6 jours de festival, soixante-dix artistes répartis sur sept scènes de la belle cité d’Albi. Mais Pause Guitare, belle organisation avec une équipe solidaire bien orchestrée par Alain Navarro, c’est aussi une trentaine de concerts gratuits et une ambiance qui a su rester conviviale. En fait, ce festival comporte trois, voire quatre lignes de programmation différentes, que je vais te détailler.

© Michel Gallas

La première ligne de programmation, celle des têtes d’affiche, la plus visible et la plus marquante, se déploie sur la grande scène de Pratgraussals, située au sein de la base de loisirs avec une jauge désormais à 14 000 spectateurs. C’est du lourd, « de la grosse cavalerie » avec les têtes d’affiche et les valeurs commerciales montantes pour trois ou quatre artistes par soir. Après Elton John et Bob Dylan les années précédentes, c’est ZZ Top cette fois. Une soirée affiche déjà complet : celle du dimanche avec Les Insus (l’ex Téléphone au masculin) et Radio Elvis. Pour les autres affiches françaises, sont programmés Renaud avec Féfé, Olivia Ruiz et Christophe Maé, ainsi que Vianney et L.E.J. Cette grande scène, qui a généré une large partie des spectateurs du festival, et fait venir un grand nombre de spectateurs en tarif V.I.P,  est un peu la raison économique du festival. Car bénéficiaire, elle permet de financer les autres lieux et de présenter de nombreux artistes en émergence.

© Michel Gallas

La deuxième ligne programmation s’adrese à un public de découvreurs-connaisseurs, dans la salle Athanor. Le vendredi 7 juillet, Les Québécofolies, pour la sixième année, offre une vitrine pour quatre artistes et groupes canadiens francophones : Alfa Rococo, Mehdi Cayenne, Tire le Coyote et Saratoga. Le lendemain, le tremplin «Découverte Chanson» présente un plateau relevé de cinq artistes, chacun proposé par un festival, certains déjà passés par les tremplins du Pic d’Or ou de Grain de Sel ou par le Printival pour les festivals régionaux. Les sélectionnées : Makja, Wallace (avec Erwan le co-fondateur des Hurlements de Léo), le groupe local Les Idiots, les belges Dalton Telegramme et Clio, bien connue des Hexagonautes car interviewée dans le numéro 2 du mook Hexagone (ah au fait, tu t’es réabonné ?) et locataire d’un soir de la Blackroom en 2016. L’Athanor abrite également le très intéressant spectacle jeune public Allez jouer dehors ! de Thomas Pitiot accompagné par ses deux acolytes musiciens. A voir, à entendre, à chanter et à danser.

© Michel Gallas

Une troisième ligne de programmation cible des artistes confirmés au Grand théâtre (900 places assises). On pourra y voir le jeudi Vincent Delerm et le toulousain Art Mengo, la veille Salvatore Adamo. A noter le dimanche après-midi, la «scène Sacem » propose Lo’Jo et Mesparrow.
La quatrième ligne de programmation, le festival Off, populaire et accessible, programme des concerts gratuits, sur plusieurs scènes, en centre-ville. L’ouverture du festival s’effectue le mardi 4 juillet avec De bars en bars, 11 concerts, chacun dans un bar, dans Albi (pour huit) et les villages environnants. Du mercredi au vendredi, d’autres découvertes sont proposées sur trois scènes. L’Expérience Acadie fait venir trois artistes du Nouveau-Brunswick. Les Amis du Jour d’Euf présente des groupes locaux émergents et on pourra y (re)voir le jeudi Emilie Marsh, gagnante du prix des pros aux découvertes 2016, La Caravane du Vladkistan propose, entre autres, les mercredi et jeudi, la franc-comtoise Maggy Bolle, ses chansons burlesco-comiques, son franc-parler et sa bonne humeur contagieuse ;  le vendredi Archibald que je te conseille et pas seulement parce ma photo de lui est sur le site de Pause Guitare ; et Zob’ provocation et univers personnel, prix du public aux Découvertes 2016.
Pause Guitare, ce sont aussi des concerts « Hors Murs ». D’abord pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer avec des concerts du groupe Les Idiots à la maison de quartier de Cantepau et à la maison d’arrêt d’Albi. Ensuite, pour faire connaitre encore plus le Café Plum à Lautrec – haut lieu de la chanson dans le Tarn qu’affectionnent les organisateurs du festival et votre serviteur puisque j’annonce leurs concerts tous les mois – Pause Guitare y programme des artistes à trois reprises.

Donc tu vois, ce festival – programme complet sur le site ici – offre de nombreuses possibilités de concerts, de découvertes et de rencontres. En plus, si tu ne connais pas Albi, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est une belle occasion de mêler concerts, culture et tourisme dans une ville très agréable. On s’y voit ?


Festival Pause Guitare à Albi (81) du 4 au 9 juillet.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment