HomeActuAvignon off 2107 : autour du pont on y chante, on y chante

Avignon off 2107 : autour du pont on y chante, on y chante

Avignon off 2107 : autour du pont on y chante, on y chante

Du 7 au 30 juillet, le festival d’Avignon Off présente plus de mille quatre cents quatre vingt spectacles. Et qui dit festival d’Avignon dit théâtre. Mais autour du pont on y chante, on y chante de plus en plus. Hexagonaute festivalier, tu viens de jeter un oeil dans le programme, type catalogue Trois Suisses, avec ses 432 (!) pages. Et tu as peur de passer plus de temps à essayer de trouver un spectacle plutôt que d’aller en voir. Alors Hexagone t’offre ci-dessous une pré-sélection de plus de quarante propositions chanson avec pour chaque spectacle :  un petit descriptif ou avis, l’heure, le nom  du lieu, les dates et même le numéro de page dans le programme. Et, le cas échéant, un lien sur un article d’Hexagone ! 


Le lieu chanson du festival : Théâtre de l’Arrache-coeur – (page 59)

Pour la quatrième année l’Arrache cœur propose une programmation exclusivement chanson dans sa salle Moustaki (relâche les 10, 17 et 24 juillet). L’an passé, j’y ai vu huit des neufs spectacles programmés dans ce lieu. Peut-être le record sera battu ce mois-ci, cela n’aurait rien de surprenant vu la programmation. Ce théâtre héberge l’événement Talents Adami : Artistes en Avignon – On y chante. (article dans le dernier n° d’Hexagone) dont voici la riche programmation, par ordre d’apparition dans la journée. A 15h Nicolas Jules, dossier du récent n°4 d’Hexagone, pour un nouveau spectacle à l’occasion de la sortie de son nouvel album Crève-silence. Sur la scène, son domaine, il se produit en trio avec le fidèle Roland Bourbon à la batterie et Brice Perda, déjà dans ce même lieu l’an passé avec Chloé Lacan. A 16h30, Clément Bertrandportrait dans le n°3 d’Hexagone, avec son spectacle Peau bleue, voix chaude et poésie, chansons électrisées en duo avec l’excellent guitariste Nolan Rivetti.

© David Desreumaux

A 18h Amélie-les- Crayons avec Mille Ponts, nouveau spectacle dont tu peux lire la chronique enthousiaste ici, et nouvel album chroniqué dans le n°4 d’Hexagone. A 19h30 je vais découvrir Ottilie B, « Quand la chanson se réinvente en funambulant sur la tradition, en bouleversant les codes tout en jouant avec, cela donne Ottilie [B]. Heureux patchwork musical, aussi dynamique que délicat, Ottilie B est autant une bâtisseuse de sons que de sens » voilà ce qu’écrit David Desreumaux sur son spectacle :passage: titre de son dernier album. A 21h, Hildebrandt que j’irai aussi découvrir avec Animals, et dont tu peux lire un portrait dans le n°2 d’Hexagone.  Les voir tous me semble une bonne idée d’autant plus qu’un pass spécifique Talents Adami est vendu 25 euros les 5 concerts. Ce serait dommage de s’en priver !

© David Desreumaux

Et autour des talents Adami, Michel Boutet ouvre la journée à 10h30, en solo avec Barbouillot d’pain sec, dont le nouveau livre-cd vient d’être publié fin mai. David Desreumaux a écrit : « Que je l’aime cet artiste ! Simple, humble, délicat avec ses chansons qui ont un coeur gros comme ça, d’une sincérité et d’une profondeur troublantes. Tout chez lui est sensibilité (même s’il ne rechigne pas à mettre des coups sur la tête à la bêtise humaine). Quel bonhomme ! «  A 12h, j’irai découvrir Romain Lemire, en solo aussi avec Gaston moins le quart. Puis à 13h30, Nathalie Miravette. Après Cucul, mais pas que… voici son deuxième spectacle En toute modestie. Accompagnée par un guitariste dans une mise en scène de Juliette : à découvrir. Et pour clore la soirée à 22h30, allons (re)voir Parité Mon Q, mon coup de cœur découverte de l’an passéspectacle de polyphonie vocale et humoristique a cappella avec 7 hommes.


Il se peut que j’aille revoir (mais toi n’hésite pas ) des spectacles déjà vus et appréciés

Virage à droite Spectacle humoristique et décalé de reprises des plus grandes chansons réactionnaires,  programmé à la Blackroom d’Hexagone à l’hiver 2015-2016. Avec Nicolas Bacchus (Nicolas Sarcchus),  Stef! (Stéphanie de Morano), Gilles Roucaute (Gilles Scardestaing) qui remplace Manu Galure, Lucas Lemauff (Lucas Stoipovon) en alternance avec Patrick Laviosa (Patrick Laviodjian).  A 21h à la Bourse du travail CGT sauf les 10, 14, 17, 24 – page 133

Garance : Bien connue des Hexagonautes, en couverture du n°1 de la revue trimestrielle, présente aux deux spectacles de sortie du n°1 et 2, elle donne à Avignon, un concert en solo, créé pour l’occasion et articulé autour des chansons à paraître dans son prochain album en 2018. 13h  Maison de la Parole jusqu’au 26 juillet (sauf les 13, 15, 16 et 20) page 264

Joséfa : Découverte sur ce festival en 2015 et évoqué dans Hexagone ici, elle a fait une apparition en solo l’an passé. Joséfa joue sa comédie, à nouveau en solo, avec un concert encore plus théâtralisé et quelques nouvelles compositions. Chansons Pétillantes à 21h30 à l’Ambigu Théâtre sauf les 10, 17 et 24 – page 54


J’irai surement découvrir ces spectacles

© David Desreumaux

Jean Guidoni. Son affiche annonce « l’événement chanson du festival off ». Cela y ressemble. Il vient présenter son nouveau spectacle Légendes urbaines du titre de son dernier album qui a reçu un très bel accueil critique. A 22h du 8 au 29 juillet sauf le 28 à l’Espace Roseau – page 199

Zèbre à trois  en jeune public, nouvelle création et nouvel album : Dur comme faire autour d’Hervé Peyrard, auteur et chanteur de Zèbre à trois, qui sont devenus quatre. Voilà le regard de la photographe Chantal Bou-Hanna sur ce spectacle « C’est super beau, le décor et les lumières sont somptueux, si ça passe par chez vous, enfants, adultes, ou vieillards, foncez-y, ça vous fera un brin de lumière dans la morosité générale actuelle.«   10h45 sauf les 10, 17 et 24, au théâtre des Lucioles – page 252 

Caribou Volant Déjà là, l’an passé, le Caribou Volant, annoncé « Chanson biologique et humaniste », c’est la rencontre franco-québécoise de deux voix, Yoan Giansetto et Ninon Moreau, d’une plume et d’un mélange de cordes tantôt frottées tantôt pincées (guitare, violon, mandoline). 20h au Théâtre des Vents Relâche les 11, 18, 25 juillet – page 380

© Michel Gallas

Les Frères Brothers, quatuor vocal humoristique a cappella, fêtent leur 20 ans de scène pour leur quatrième festival d’Avignon. Drôle et très fort  vocalement. 21h30  sauf le 19 juillet au théâtre Buffon  page 118.

Pascal Mary. En solo piano, un habitué d’Avignon : c’est son 7ème ! Et pourtant je ne l’ai encore jamais vu sur un spectacle complet, seulement dans des auditions ou concours.  16h45 à l’Atypik théâtre sauf les 10, 17, 24 juillet – page 85

Pêcheurs de Rêves, chansons, écrites et chantées par Laurent Brunetti, composées et arrangées par Mario Pacchioli ; deux artistes suisses établis à Paris, un spectacle annoncé vu dans plus de 16 pays sur 3 continents. Je n’en avais jamais entendu parler. 14h sauf les 11, 18 et 25 Théâtre au Chapeau Rouge – page 138

Des amis passionnés de chanson m’ont dit du bien de Marionèle chante La Pacifie à 19h à la Bourse du travail CGT sauf les 10, 17, 24 – page 133 et aussi d’Alex le Piéton, conteur chanteur en solo, à 17h50 Maison de la Parole jusqu’au 26 juillet (sauf les 13 et 20) page 264


Ils étaient là l’année dernière, ils sont là à nouveau : Profite !

Les fouteurs de joie. Un collectif de chanteurs multi-instrumentistes (Tom Poisson, Nicolas Ducron, Laurent Madiot qui ont chacun leur projet personnel) et deux excellents musiciens. Ayant adoré leurs deux premiers spectacles, vus dans le même lieu à Avignon, je te conseille de découvrir Des étoiles et des idiots, créé l’an dernier au festival, bien rôdé depuis. Les Fouteurs de Joie, burlesques et délirants, ont reçu une ovation debout au festival Aubercail en mai dernier. 19h20, sauf les 11, 18 et 25 à Présence Pasteur – page 357.

Les propositions suivantes, concernent aussi des habitués du festival qui tous  pratiquent l’humour en chanson. Barber Shop Quartet, quatuor vocal humoristique, deux femmes et deux hommes, a cappella, revient pour une création Chapitre 4. 19h sauf les 13, 20, 27 Essaîon Théâtre – page 208. Le trio de Chanson Plus Bifluorée livre, pour la deuxième anné,e leur Cuvée spéciale, assemblage de nouveautés et de « standards ». 14h30 sauf les 10, 17, 24 juillet, à la Luna page 258. Et Frédéric Fromet, révélé au grand public par sa chanson d’actualité hebdomadaire sur France Inter (souvent une goguette) revient pour la troisième année consécutive en trio, dans Ça fromet ! 20h15 Au coin de la lune page 91.

 


Les spectacles autour de … 

Une « tradition » du festival c’est de proposer des spectacles d’hommage autour des grands et très souvent Brassens, Vian, Brel, Barbara. Voici ce que j’ai repéré cette année.

Ma cantate à Barbara. Anne Peko comédienne chanteuse, conceptrice de ce spectacle,  est accompagnée de deux musiciens ( piano, violon). A Avignon elle a déjà chanté Piaf, Brel,  et … Barbara. 22h sauf les 18 et 25 juillet Théâtre du Petit Louvre – page 341. Barbara : il était un piano noir. Chant et lecture. Piano et accordéon. à 21h5 Maison de la Parole jusqu’au 26 juillet (sauf les 13 et 20) page 264.

Gainsbourg confidentiel. Textes de Jean-François Brieu biographe de Gainsbourg évoquant la période 57-63, le cinquième album est porté par la voix et le chant de l’Avignonnais Stéphane Roux accompagné par guitare et contrebasse. 19h10 sauf 12, 19 et 26 Théâtre du Petit Chien –  page 337. Le Commando Nougaro présente son nouveau et second spectacle La Voix est libre, une traversée musicale articulée autour de trois morceaux phares de Claude Nougaro : Paris Mai, Locomotive d’or et Plume d’ange avec ses trois interprètes musiciens François Dorembus, Fabrice Aillet et Olivier Capelle. 19h30 sauf les mardis 11, 18 & 25 Atypik Théâtre – page 86

Clotilde Moulin : La boîte à musique enchantée, vu l’an passé. Clotilde Moulin, impressionnante chanteuse harpiste, dans un décor de boîte à musique, reprend quelques grands classiques du répertoire français (Brassens, Barbara, Brel, Piaf, Renaud), que fait choisir un maître de cérémonie, un peu trop théâtral. 18h les 10, 17 et 24 au Collège de la Salle – page 167. Les grandes gueules, quatuor vocal mixte a cappella, croquent Salvador !, après avoir repris Boby Lapointe en 2014. 10h45 au théâtre Notre-Dame page 282.


Attention, spectacles ne passant que quelques jours

Emma la clown et Gérard Morel qui l’accompagne, pendant la relâche de Zèbre à trois à 10h45 les 10, 17 et 24, au théâtre des Lucioles – page 252. MESS, duo toulousain chanson électro , les 19 et 21 juillet au Kabarouf – page 243

Cabadzi dans CABADZI X BLIER. Le groupe s’est approprié les dialogues de films pour en faire des chansons, ce spectacle et un album qui paraîtra en septembre. Une initiative curieuse qui donne envie d’aller voir. 23h jusqu’au 14 et sauf le 12 à La Manufacture – page 278

Les festivals pendant le festival Off : une nouvelle tendance qui prend de l’ampleur chaque année

Tout’Ouïe Avignon, le festival musical pour les enfants, organisé par les Jeunesses Musicales France avec la Sacem, j’ai retenu le spectacle jeune public  Icibalao de Presque Oui. Du 18 au 23 juillet à 12h30 à l’AJMI Jazz Club – page 39

Là c’est de la musique au Collège Joseph Vernet (page 245). J’ai sélectionné Duo Du Bas, duo féminin de chanson polyglotte a cappela, avec leur Tour de Chant, le samedi 15 juillet à 17h et 20h en première partie de SamarabaloufLes Siestes Acoustiques de Bastien Lallemant à 14h du 17 au 19 juillet. Le public est invité à s’étendre, les musiciens s’installent au centre de la salle, ces siestes sont l’occasion pour Bastien Lallemant d’inviter des amis parmi lesquels, Seb Martel, David Lafore, JP Nataf…

Contre-Courant . J’ai sélectionné Courir les Rues & sa Band’, 9 musiciens sur scène, avec leur dernière création Les enfants d’hier, 14 juillet à 20h, Ile de la Barthelasse – page 390


Et plus, si affinités. En fouillant pour toi, dans le programme, j’ai déniché quelques curiosités. Et j’en essaierai quelques unes.

La Revue Rouge, des chansons révolutionnaires, des chansons de lutte interprétées par Nora Krief entourée de trois musiciens. Dans le répertoire plusieurs chansons de Brecht, Les anarchistes de Léo Ferré, un titre de Montheus entre autres. 19h40 jusqu’au 27 juillet sauf les 11 et 18 au Gilgamesh – page 23 Etsaut trio emmené par laurent CabanéUn spectacle musical et visuel De la terre dans l’canon !  pour une évocation de la Grande Guerre en privilégiant les paroles des chansons de soldats avec les mots de Prévert, Brassens et Rimbaud, et des musiques métissées interprétées par trois musiciens sur une douzaine d’instruments et des images d’archives. 12h30 jusqu’au 20 juillet au Théâtre Tremplin – salle Les Baladins – page 375. KosmAnarchie. Sur des textes de Prévert et la musique de Kosma, deux chanteurs comédiens suivent le fil rouge de la révolte. 10h45 sauf les 8, 17 et 24 juillet au Théâtre Notre Dame – page 282

Après vous… Chansons Contresignées. Chanson (Aurélien Mouzac) et langue des signes (Maud Thibault). On les avait vus autour du chanteur Jean-Jacques Mouzac dans un spectacle de Sale Petit bonhomme : Mon Brassens. A 17h00 et 20h30, les 13 juillet et 20 juillet Maison de la Parole – page 264. Rue de la Belle Ecume, annoncé comme une balade insolite au coeur de la chanson française avec, entre autres, Laurent Viel. 12h sauf les 10, 17 et 24 juillet. Le Rouge Gorge -page 366.

La croisière, ça m’use. Bonbon, ex-membre intérimaire du trio toulousain féminin Boudu les Cops’, reprend des tubes et des pépites oubliées du répertoire des chansons humoristiques.  18h à l’Atypik théâtre les jours pairs – page 86. Chez Joe, deux guitares et une voix, un hommage folk acoustique à Joe Dassin. A 19h15 sauf le 23 au Chapeau Rouge page 123


Et puis, entre deux concerts de chanson, fais comme moi un petit tour au théâtre, au bar, au cirque, au resto, va voir des copains ou à la commedia del arte … Et au plaisir d’échanger sur place.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment