HomeReportagesPrintival 2017 : Une belle ouverture avec Amélie-les-crayons

Printival 2017 : Une belle ouverture avec Amélie-les-crayons

Printival 2017 : Une belle ouverture avec Amélie-les-crayons

© David Desreumaux

Le Printival 2017 s’est offert une belle ouverture, dans le superbe écrin du théâtre de Pézenas, avec Amélie-les-crayons. Mille ponts, son nouveau spectacle, se révèle vraiment un spectacle complet avec danses, percussions avec les pieds sur plancher, changement de mise en scène et souvent d’instruments à chaque morceau. Riche et joyeux sur la forme, il évoque sur le fond le thème de la filiation, du lien, et de la solidarité. Comme elle le chante si bien « Où que j’aille, il y a le fil. Ce lien qui va de mon cœur à votre âme est indestructible » « Alors je danse … Je chante de toutes mes forces et Mille Ponts se font »

Chaque nouveau spectacle d’Amélie (et c’est le quatrième) se révèle original, créatif et … nouveau. Mais on y retrouve toujours, avec plaisir, sa superbe voix et sa belle présence sur scène. Elle a gardé la proximité avec le public à qui elle fait faire des mouvements décontractants pour les articulations en introduction, et au cours duquel elle invite deux femmes à danser sur scène. A nouveau, elle utilise un piano personnalisé qui, cette fois devient lumineux. Certains titres semblent venir du folklore avec la rythmique de danses traditionnelles. On y entend les titres du nouvel album bien sûr. Avec des mélodies limpides et quelques beaux moments d’émotion « C’est la vie, c’est l’espoir et la lumière qui nous poussent tous dehors / On s’en va avec rien passer les frontières juste nos corps». Avec une chanson d’amour, simple et qui fait mouche : « Pour s’embrasser c’est pas compliqué / C’est deux bouches pour le même baiser ». Elle reprend un titre de chaque album d’avant : Les filles des forges du précédent, La maigrelette du second et Ta p’tite flamme, sa chanson fétiche, en rappel jouée à trois au marimba.

© David Desreumaux

C’est un spectacle d’Amélie mais aussi un spectacle en trio avec deux musiciens en fait partenaires – Olivier Longre et Quentin Allemand – excellents multi instrumentistes – tambour, derbouka, mandoline, melodica, guitare et autres – présents aussi aux chœurs et canons, aux percussions et à la danse. Elle termine par un titre bien représentatif « Et je suis avec vous au bal des vivants … Tout le monde se tient, se tient bien … C’est la magie du bal des vivants ».

Un moment particulier suit ce dernier rappel : un immense gâteau d’anniversaire (eh oui c’était le jour !) est apporté par l’organisation du festival, et elle souffle sur scène les bougies (en forme de crayon !). Pour le public qui profitant de la belle soirée printanière était resté « papoter » à l’entrée du festival, Dany Lapointe, la directrice du festival, viendra nous inviter à partager le gâteau et un verre dans une salle du théâtre, en présence d’Amélie. Je te disais : un festival qui commence vraiment bien !

Mille Ponts est actuellement, en pré-tournée depuis janvier jusqu’en mai, puis il sera en résidence à Lignières (Les Bains Douches) pour préparer le Festival d’Avignon 2017. Ce spectacle donne envie d’écouter l’album qui devrait sortir en juin puis de revoir ce concert dans quelques temps.


© David Desreumaux

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

Leave A Comment