HomeActuDécembre en chansons à Toulouse : on finit l’année en beauté !

Décembre en chansons à Toulouse : on finit l’année en beauté !

Décembre en chansons à Toulouse : on finit l’année en beauté !

Je vais te parler des concerts de Décembre alors je commence par … mes deux coups de cœur de la dernière semaine de novembre. Le mercredi La boca abierta : une aventure « une proposition hors cadre » dira fort justement Lior Shoov : un duo féminin extraordinaire, rires et plaisir, ce n’est pas de la chanson, c’est un grand moment surprenant de spectacle vivant et original. Si tu as l’occasion, cours le voir ! Le jeudi, la première de la création de B. comme Fontaine, Hervé Suhubiette et ses trois musiciens chanteurs, créativité et talent, richesse des arrangements et de la mise en espace, une superbe recréation à partir du répertoire iconoclaste de Brigitte Fontaine. Dès que c’est joué à nouveau je te fais signe ! Bon alors décembre, quelques gentils concerts pour atteindre doucettement les fêtes ? Que nenni !  Menu à la fois gastronomique par la qualité et richement copieux (ou copieusement riche) par la quantité. Regarde-moi cette sélection. Un festival Comme ça nous chante sur quatre jours qui va me faire sortir … quatre soirs de suite. Les premières soirées Francofans à Toulouse. Des must comme Fredo chante Renaud et quatre jours de Gérard Morel en solo. Deux groupes féminins, chanson du monde, que j’apprécie fortement. Bon je te détaille ma sélection par lieu.

Rappel : pour te donner envie de voir ces concerts un clic sur le nom du groupe et tu te trouves sur le site ou sur le dernier article publié, un clic sur le nom du lieu et tu obtiens son site pour les infos pratiques.


Chez ta mère

Photo David Desreumaux

Photo David Desreumaux

Du 10 au 13 décembre, pour moi le gros morceau du mois, le festival Comme ça nous chante présente une sacrée affiche sur 4 jours : Nicolas Jules et Dimoné (deux chouchous d’Hexagone), Buridane, Bernard Joyet, l’ovni Jur et Sages comme des sauvages (le seul groupe que je n’ai jamais vu sur scène, à découvrir). Chaque artiste passant à la fois Chez ta mère et au Café Plum à Lautrec (81). Belle initiative. Je vais essayer de t’en dire plus dans quelques jours. En hors d’œuvre, Jeanne Garraud la lyonnaise vient le 6 décembre. Elle sera précédée les 4 et 5 décembre par Rodinka, groupe féminin de musique et chansons slaves et tziganes, que j’apprécie beaucoup.


Le Bijou

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Mon article est censé être une sélection mais au Bijou comme pour Chez ta mère je choisis de te proposer … toute la programmation chanson du mois. Et je le fais par ordre chronologique. D’abord Les coloriés le 2 décembre, de la chanson théâtralisée, un duo savoureux que je suis depuis un an. «Un spectacle jeune et déjà une belle réussite. Drôle, intelligent et inventif. Des thèmes variés, des personnages bien campés, des tranches de vie marquantes. Du rire et une certaine émotion. Léa a une superbe voix et une belle efficacité de comédienne,  Pablo un grand abattage au chant et à la guitare. C’est de belle qualité. » Puis Govrache, que j’ai découvert sur scène à Toulouse, au mois de mai dernier, et que je ne raterai pas, chanson et slam, pour deux soirs les 3 et 4 décembre suite à son passage aux auditions Osons. A noter, pour les tarnais, qu’il passe au café Plum dans la foulée. Les premières soirées FrancoFans toulousaines : Hildebrandt et Agnès Bihl le 10 décembre, le lendemain le 11 Lénine Renaud et François Guernier avec son spectacle sur 14-18.

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Et c’est pas tout ! Hexagone t’a déjà parlé de chacune des trois propositions suivantes. Les 16 et 17 décembre Fredo chante Renaud, spectacle que j’ai apprécié en juin au festival Ta Parole (un régal pour le fan de Renaud des premières années que je suis). Le lendemain, un autre groupe féminin que j’apprécie Les Bertitas. « Six chanteuses habillées en noir et rouge. Des chants polyphoniques du monde, a capella, des voix entremêlées superbes. Une belle complicité. Une mise en espace de chaque morceau originale et travaillée. De l’émotion et du plaisir pour le spectateur.» Et pour finir l’année, un autre groupe féminin, Les Trash Croutes du 29 au 31 décembre. Un groupe de scène, cinq musiciennes chanteuses, en collants et paillettes. Tubes de la variété internationale traduits (réécrits) à leur façon, une belle débauche d’énergie sans prise de tête.


Les autres lieux habituels

Théâtre du Grand Rond : les apéros concerts

Patrice Caumon du 1er au 5 décembre, à 19h. Un personnage étonnant, en solo avec sa guitare depuis deux ans, une grande sensibilité, chansons féroces et tendres, humour et dérision. Très réceptif aux réactions du public, chaque concert est unique. Il me revient un superbe souvenir de deux duos avec Manu Galure sur Je t’aime de Michèle Bernard et Ramène-moi à la maison de Galure. J’irai voir Caumon à nouveau une fois ou deux.

Cave Poésie

Gérard Morel et la guitare qui l’accompagne du 22 au 24 décembre et le 26 décembre. Je suis un inconditionnel de Gérard Morel, dont j’ai apprécié tous les spectacles. Peut être celui que j’ai préféré c’est ce solo, déjà vu à la Cave Poésie il y a presque trois ans. Voici mes notes d’alors « Récital acoustique en solo, sans micro. Il existe des moments d’alchimie. Rencontre particulière entre un artiste en forme avec un répertoire particulièrement bien choisi, un public très réceptif, bel amalgame de connaisseurs et de nouveaux, un lieu et une jauge vraiment adaptés à cette belle rencontre. Plaisir des mots, convivialité et intimité. Guitare et belles mélodies : les chansons deviennent plus fortes qu’avec certaines orchestrations. »  Mon cadeau de Noël. Tu m’accompagnes ?


Et les autres lieux

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Salle sénéchal Pause Musicale le 17 décembre à 12h30 : La reine des aveugles. Là aussi j’ai vu ce spectacle plusieurs fois et je t’en ai déjà dit du bien « Emilie Perrin – auteur, comédienne et chanteuse – aime la scène et le jeu. Ce spectacle démontre son talent : dérision, humour, satire, textes ciselés, beau travail sur la voix. Un concert très réussi : un univers plutôt noir, une belle présence de la chanteuse comédienne, des chansons originales livrées avec une interprétation personnelle et marquante, de petites anecdotes ou citations bienvenues liées à la cécité s’intercalant entre les chansons. »

Le Bus 111 Michel Vivoux et Cathy Fernandez le 12 décembre. Un nouveau bar resto culturel. Un lieu sympathique à découvrir. J’y ai vu récemment  Michel Vivoux dans son répertoire : chansons jeux de mots et jeu de guitare, petites histoires drôles entre les chansons, quelques saillies contre l’utilisation de la religion qui résonnaient particulièrement mi novembre. Fidèle de Michel Vivoux (que les petits jeunes d’Hexagone ne connaissent pas !) j’avais ressorti et réécouté mes vynils du siècle dernier. Le 12 décembre, ce sera Pause Chansons, Michel Vivoux et Cathy Fernandez : une guitare, deux voix … Des reprises de Brassens, Brel, Barbara, Moustaki et leurs propres compositions.


Et à l’année prochaine pour une nouvelle proposition des concerts du mois …

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment