Festivals d’été : Chanson à texte de Montcuq (46) du 21 au 23/07

0
174
Zaza Fournier - ©David Desreumaux - Reproduction interdite

La 17ème édition du Festival de la chanson à texte de Montcuq dans le Lot, du 21 au 23 juillet 2022, reste fidèle à ses caractéristiques singulières : qualité et diversité de la programmation, convivialité d’un festival à « taille humaine ».


La qualité et la diversité de la programmation, prévue en extérieur.

Le jeudi 21 : thématique piano-voix. Pascal Mary (portrait dans le n°23 d’Hexagone, chronique d’album dans le n°20) Du vide plein les poches, accompagné au piano par Martin Le Ray, émouvant ou drôle, propose ses textes aboutis, interprétés avec générosité et une belle présence scénique. Zaza Fournier (en couverture et en dossier dans le n°7 d’Hexagone), en duo avec le pianiste Pierre-François Blanchard pour son spectacle récent Piano et ses nouvelles chansons pas encore publiées sur album.

Le vendredi 22 : thématique interprète. Claire Elzière chante Pierre Louki et Laurent Viel Barbara. Une belle idée de réunir dans la même soirée une femme qui chante le répertoire d’un homme et un homme qui chante celui d’une femme.

Le dimanche 24, le festival se  clôture en beauté avec Yves Jamait (entretien dans n°3, chroniques d’album dans n°4 et 10) avec sa Parenthèse 2, pour une revisite de son répertoire par thème, en trio avec ses deux compères déjà présents dans la précédente Parenthèse. En première partie, nous pourrons découvrir Maxime Della Coletta, coup de cœur du Café Chantant 2021.

A noter que le mercredi 20 juillet à 18h c’est l’inauguration du festival et de l’exposition d’une partie de l’impressionnante collection des affiches de Jean-Michel Tomé.

Pascal Mary – Amoureux

Les singularités du festival

La convivialité : d’abord la rencontre avec les artistes, en fin de matinée, sur la place de la Mairie, privilégiant l’échange informel entre festivaliers et artistes. Ensuite l’apéritif et les repas servis sur place lors des deux premières soirées.

Le Café chantant : à 16h30, en contrebas de la terrasse d’un café au cœur du village, permet d’écouter et souvent découvrir six artistes pour trois titres chacun. On y entendra, entre autres, le jeudi Yves-Marie BelloT (chronique d’albums dans les n°4 et 19), Angéline Carrion (chronique d’album dans le n°22) et AnneliSe Roche (chronique d’albums 6 titres dans les n°6 et 20) ; le vendredi Martial Robillard et Dominique Babilotte (chronique d’album dans le n°11) ; le samedi Gwen Soli & Mr G, un duo qui joue en ce moment à Avignon off les jours impairs… sauf le 23, Marie Cheyenne (chronique d’album dans le n°18) ; l’audois Kijote et Camille Laïly (regard sur le n°21), déjà présente l’an passé, prix du Jury et coup de coeur du public au tremplin A nos chansons 2022. Un jury désignera le « coup de cœur » qui sera programmé lors de l’édition 2023.

La direction artistique d’un artiste : c’est depuis 2020 Gérard Morel (en portrait dans le n°13), auteur-compositeur-interprète, qui en est le directeur artistique. Il a succédé à Michel Boutet, lui-même précédé par deux autres artistes-présidents Rémo Gary et Henri Courseaux.

N’hésitez pas à venir passer un à trois jours à ce festival à dimension humaine, organisé uniquement par des bénévoles, où vous pourrez apprécier la proximité – entre les artistes, les organisateurs et le public -, la disponibilité et l’efficacité des bénévoles de l’association organisatrice « Musiques Cours et Granges », et la situation géographique de Montcuq-en-Quercy-Blanc.

Camille Laïly – Libre

Les autres festivals d’été présentés : la programmation de la Ferme-théâtre, le FestiPoche, le festival Pause Guitare et son Prix Magyd Cherfi, et le festival d’Avignon off : la programmation du Théâtre de l’Arrache-cœur, de l’Atypik, les spectacles chanson et les spectacles de passage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here