Julie Lagarrigue – Amours sorcières

0
173

Amours sorcières, le quatrième album de Julie Lagarrigue, a été enregistré dans une forêt du Médoc. On peut percevoir entre les différents morceaux tantôt un bruissement de feuilles, tantôt le souffle du vent, des bruits de pas ou des chants d‘oiseaux. Cette ambiance acoustique évoque une balade à travers les bois et nous conduit vers le mystérieux Jardin de la sorcière. Mais qu’on se rassure, cette sorcière n’a rien de maléfique : elle « chante la vie qu’elle arpente » et s’efforce de « traduire en chansons les choses sacrées, la vie, les bonbons ». Il est question d’amour, de plaisir, et de liberté. Qu’elle évoque la sensualité (Le vent du sud, Parlons oiseau), les mots d’amour (Dis-le-moi) ou la naissance d’un enfant (La vie, les bonbons), Julie Lagarrigue a l’art de nous parler de l’intime avec pudeur et élégance. Ses textes sont très joliment portés par des mélodies entraînantes et des arrangements mêlant les chaudes sonorités du oud aux guitares, piano, percussions et chœurs. Ces chansons personnelles, joyeuses et parsemées d’autodérision, nous invitent à apprécier le beau de la vie et à prendre soin de notre jardin secret : « Dis, le jardin manque d’eau / Ces derniers jours il a fait chaud / Si nous ne voulons pas qu’il meure / Il va falloir planter du cœur. »

Marion Ferfoglia


    • Microcultures – 2020
    • Chronique parue dans le numéro 15 de la revue Hexagone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here