HomeAlbum revueMatéo Langlois – Décoder les cases

Matéo Langlois – Décoder les cases

Décoder les cases, cinq-titres de Matéo Langlois, permet de découvrir tout un univers artistique. Il y a quelque chose dans sa voix singulière, presque cassée, qui rappelle Art Mengo, une pointe de lyrique en plus. Auteur, compositeur et interprète, Matéo Langlois jongle avec les styles musicaux, entre le piano, le saxo et les mots. Il y a là quelques doses de musique urbaine, de rock, d’électro et de musiques expérimentales, mais toutes ces musiques sont au service des mots, du texte et de la chanson. Car comme il le chante dans Les fôtes d’orthographe : « De nos prisons les mots nous délivrent. » Il y a dans Yes quelque chose de fantomatique, de l’ordre de la possession, un brouhaha des villes au service d’un texte fort. La ville, justement, dépeint une ville en guerre, un texte sombre à l’ambiance oppressante renforcée par la présence d’une boîte à rythme. Il y a chez Matéo Langlois une recherche musicale, une quête des mots. On perçoit que chaque morceau est un travail de longue haleine, la recherche d’un alliage où chaque instrument, chaque note met en valeur chaque mot choisi par l’artiste. Celui-ci s’inscrit dans une nouvelle vague de la chanson française, dans la lignée de Claude Nougaro ou encore CharlElie Couture.

Malorie d’Emmanuele


  • Matéo Langlois
  • Décoder les cases
  • attaraya productions – 2019
  • Chronique parue dans le numéro 14 de la revue Hexagone.


Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment