HomeAlbum revueAlex Beaupain – Pas plus le jour que la nuit

Alex Beaupain – Pas plus le jour que la nuit

Lancé dans le grand bain de la chanson en 2005 avec l’album Garçon d’honneur, Alex Beaupain revient régulièrement – au rythme d’un album tous les trois ans environ – ajouter une pierre à son édifice discographique. Son sixième album, Pas plus le jour que la nuit, paraît ce 4 octobre et vient nous rappeler que Beaupain est une des figures les plus intéressantes de la chanson contemporaine. On retrouve dans ses nouvelles chansons toute l’élégance de cet homme discret. Le verbe est racé, précis, économe mais efficace. Loin d’un discours monochrome, Alex Beaupain livre un album où l’intime et l’autofiction (l’autobiographie ?) le disputent à la contemplation, l’auteur prenant le pouls du monde pour dire comme il le perçoit. Cela aboutit en partie à un disque tendre et mélancolique avec des titres comme Tout le contraire de toi, Ektachrome ou Pas plus le jour que la nuit, reprenant les mots de Charlotte Brontë écrivant à son amant. L’autre versant esquisse une peinture de notre société, sans jamais brandir le poing : Cours camarade se souvient des revirements de la génération 68, la magnifique Orlando ravive nos mémoires quant à la tuerie perpétrée dans un club gay de la ville, tandis que Les sirènes pose un regard sur les attentats que la France a connus ces dernières années.

Réalisé avec Sage et Superpoze, Pas plus le jour que la nuit allie pop et électro, sobrement, tout au long de ces dix plages qui laissent la voix de Beaupain toujours au premier plan. Une belle réussite.

David Desreumaux


  • Alex Beaupain
  • Pas plus le jour que la nuit
  • polydor – 2019
  • Chronique parue dans le numéro 13 de la revue Hexagone.

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment