HomeAlbum revueAngèle Osinski – A l’évidence

Angèle Osinski – A l’évidence

Amour et décadence, quel alléchant programme que celui qui nous est proposé ici ! À l’évidence, cet album en apesanteur déboule avec Fraca !!! comme un chien dans un jeu de filles pour déboussoler nos certitudes et tournebouler nos habitudes. Avec Angèle, moins de chapelles, plus de passerelles… À l’image sans doute de ce que devrait être la chanson actuelle si elle sortait un peu plus de certaines routines, cet opus brille d’une sombre lumière opaline, nous offrant une épiphanie inspirée, des textes travaillés et parfois délicieusement ambigus… Comme Angèle le chante si bien : « Je veux seulement vous plaire / Ne pas vous rencontrer / Faire trois pas en arrière / Et deux pas de côté » (Ne pas vous rencontrer). Un album à l’image du contraste entre la douceur de son prénom, et son nom qui claque comme un coup de fouet. Hiératique, envoûtante et hypnotique, la voix éthérée se faufile en volutes sinueuses et sensuelles, se faisant tour à tour grave ou claire, c’est selon. Comme par exemple dans l’emblématique Bleu piscine avec Skye à la batterie, titre aussi gainsbourien qu’adjanesque – ou comment dire beaucoup avec finalement assez peu de choses en apparence.  Entre claviers et machines, notons des arrangements vraiment recherchés et une réalisation impeccable, celle de Katel herself aux manettes. On pourra s’interroger longuement à propos du sexe des anges, mais une chose est sûre : leur voix quant à elle a bien été capturée entre un nuage et un arc-en-ciel dans cette délicieuse galette. Aussitôt incités, osez, osez Osinski !

Patrick Engel


Angèle Osinski
A l’évidence
Fraca!!! – 2019

Chronique parue dans le numéro 12 de la revue Hexagone.


 

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment