HomeAlbum revueLa Maison Tellier – Primitifs modernes

La Maison Tellier – Primitifs modernes

La pochette de Primitifs modernes nous montre un téléviseur traversé par une de ces mains primitives au pochoir que l’on trouve dans certains sites paléolithiques : les premières manifestations artistiques de l’humanité. Grand écart entre la technologie moderne et l’une des premières manifestations de l’humain, et la boucle est bouclée : Primitifs modernes cherche en effet à savoir si notre espèce progresse ou régresse.

Avalanche, son précédent album, était marqué par des instrumentations à base de guitare acoustique. Trois ans après, La Maison Tellier cherche à s’approcher de l’énergie que ces cinq garçons déploient sur scène : revenir à l’essence du jeu de groupe, enregistrer live à l’ancienne dans la même pièce en limitant les couches instrumentales superposées présentes sur les précédents disques. L’idée du geste brut est restée dans ce rock éclatant et mélodique, une musique physique à la rondeur charnelle et à la matière sonore riche. Le postulat de départ est de recréer le caractère cru de leurs concerts, d’aller vers un rock immédiat et rentre-dedans constitué de guitares électriques saturées, à la manière de R.E.M.

Si le groupe n’oublient pas totalement ses racines folk, l’utilisation du synthétiseur apporte une touche électronique proche de la new wave tandis que la trompette donne du liant à l’ensemble. Et la voix d’Helmut Tellier égrène plaintivement des paroles teintées de mélancolie et de nostalgie, les mouvements de l’âme humaine du fond de la grotte jusqu’à aujourd’hui.

Philippe Kapp


La Maison Tellier
Modernes primitifs
Verycords – 2019

Chronique parue dans le numéro 12 de la revue Hexagone.


 

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment