HomeAlbum revueSacha Toorop – Les tourments du ciel

Sacha Toorop – Les tourments du ciel

Sacha Toorop est un nom familier de nos pochettes de disques : jusqu’ici, on le situait surtout dans le sillage de Dominique A (à la batterie, et cosignant avec lui l’essentiel de l’album Auguri). Comme Albin de la Simone, autre sideman bien connu, il mène une carrière solo qui vaut que l’on s’attarde : sous le pseudonyme de Zop Hopop d’abord, puis sous son propre nom, de l’anglais des débuts au français aujourd’hui assumé, il a déjà publié sept albums. Celui-ci nous arrive (à cause du décalage horaire France-Belgique ?) avec deux ans de retard, mais l’attente en valait la peine : d’entrée, Aussi belle est douce, malgré sa syntaxe étrange, est un tube en puissance, interprété d’une voix familière (à la CharlElie), ensoleillée comme celle d’un chanteur de reggae… avec tout de même, derrière les atours pop, un gimmick de trompette bouchée signalant que nous sommes entre gens de goût. En deuxième position, Je te reviendrai pulse efficacement, comme un bon Gaëtan Roussel. Plus loin, Orient-Occident propose un texte bipolaire, alliance improbable de contraires, avec Françoiz Breut et une chorale d’enfants lunaire. Anne évoque, avec un charme confondant, une starlette de ciné refaite (« tes petits seins ronds s’alourdiront sur le billard ») mais pas encore défaite. Et Route 69 parvient à rendre vivante son americana d’outre-Quiévrain. L’ensemble est exagérément plaisant : il n’y a presque rien à jeter ! Vers la deuxième moitié du disque, l’instrumentarium devient plus jazzy – mais toujours avec une belle évidence.

Nicolas Brulebois


Sacha Toorop
Les tourments du ciel
Factice – 2017

Chronique parue dans le numéro 11 de la revue Hexagone.


Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment