HomeAlbum revueJohnny Montreuil – Narvalos forever

Johnny Montreuil – Narvalos forever

Le retour du Johnny Cash du 9-3 ! Son personnage de marlou de banlieue, avec lequel nous avons fait connaissance en 2015 dans Narvalo city rockerz, l’ex-Princes Chameaux Benoît Dantec le maîtrise sur le bout des doigts de sa contrebasse. Comme son modèle américain, il continue de chanter les laissés-pour-compte dont il partage la vie et La dèche à Montreuil : les roms, ses voisins de « carlo » qui chinent la ferraille, sont devenus pour lui comme une famille, de même que son « pralo » Blacky, « l’artiste de l’anisette » qu’il dépeint avec une poésie brute et pétrie de tendresse sur fond de guitare hawaïenne et de trombone païen. Johnny s’est constitué un gang de musiciens aussi instinctifs et roublards que lui : Kik Liard à l’harmonica, Rön Droogish à la guitare et Visten Fatcircle à la batterie. Un trio de fortes têtes qui se donnent corps et âme pour l’aider à créer sur scène ce son bluesy country ultra efficace. Avant gangster, So long taulard, et l’instrumental qui donne son nom à l’album sonnent tous trois méchamment western, sans une once de ridicule tant les paroles font mouche. Trouvant son inspiration Au fond des bars, Benoît Dantec sait aussi rendre hommage à de chers disparus : si Barbara sous la pluie renvoie discrètement à la chanson de Prévert, la reprise de L’herbe tendre rappelle le fameux duo de Serge Gainsbourg avec le truculent Michel Simon. Cette seconde aventure de Johnny Montreuil l’enracine durablement dans le paysage chanson’n’rock à la française !

Mad


Johnny Montreuil
Narvalos forever
Les facéties de Lulusam – 2019

Chronique parue dans le numéro 12 de la revue Hexagone.


 

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment