HomeActuPrintival : Les coups de cœur Charles Cros 2019

Printival : Les coups de cœur Charles Cros 2019

Printival : Les coups de cœur Charles Cros 2019

Les Coups de cœur 2019 de l’académie Charles Cros, en chanson francophone, sont remis ce vendredi 26 avril. C’est la troisième fois en quatre ans, que cet événement est accueilli dans le cadre du Printival Boby Lapointe, dans la magnifique salle du théâtre de Pézenas. Ce qui pourrait n’être qu’une cérémonie un peu conventionnelle voire ennuyeuse se révèle un moment agréable.

Leïla Huissoud © Michel Gallas

D’abord la cérémonie est croquée en direct par les dessinateurs de l’Hélicon dont le travail, impertinent et drôle, est projeté déclenchant les rires des spectateurs. Après une introduction rapide de Jean Marc Vaudagne (Académie Charles Cros), la présentation est confiée à Laurence Despeyrieres (Festival Chant’Appart) et Florent Le Duc (Festival Francofaune) : dynamiques, ils font s’exprimer chaque artiste sur son album et parfois sur son rapport avec le Printival, pendant les très rapides changements de plateau. Cette manifestation, ouverte gratuitement au public, permet d’assister à l’équivalent d’un concert de dix-huit chansons – chaque artiste présent jouant, en général, deux titres de l’album primé – Sur les dix coups de cœur français, seul Tim Dup n’a pas pu être présent. Marine Bercot, la première à chanter, est finalement la seule lauréate de la matinée que je n’avais jamais entendue et que beaucoup découvrent : une preuve supplémentaire de l’intérêt du travail de recherche et de découverte de la commission Chanson de l’académie. L’artiste nous dit « C’est un album que j’ai voulu frontal, charnel, et empreint de l’énergie du quotidien. Ce sont douze chansons imaginées comme des petits films, comme douze petites scènes de vie parfois sur le ton de la conversation intime. » Comme Marine Bercot en duo (guitare-voix), certains sont venus dans leur configuration scène comme Leïla Huissoud, avec ses deux musiciens (contrebasse et clavier) et Jérémie Bossone avec son frère au clavier. Eux n’ont joué qu’un titre : une longue Spirale enfiévrée.

Evelyne Gallet © Michel Gallas

Les Fourmis dans la main, à sept pour leur nouveau spectacle, programmé le samedi en clôture du festival, ont interprété à deux (clavier – voix)  également un seul titre avant de recevoir un nouveau coup de cœur. Les autres artistes étaient en solo. Evelyne Gallet interprète, sans micro, un superbe titre écrit sur sa fille Cocotte. Elle précise que, pour ce cinquième album, elle a effectué  » une prise de risque, avec un changement complet (tourneur – production -musicien) et un processus de création différent. »  Govrache, qui a impressionné le public deux jours avant, pour son concert avec ses trois musiciens vient dire, en solo, deux textes Mon Dieu à moi et Le bout de la table. Et ma voisine a essuyé quelques larmes. Bastien Lucas interprète 21-Dec au clavier et Félins à la guitare. Sur les quatre artistes ou groupes francophones récompensés, seul le belge Kùzylarsen, programmé le mercredi dans le festival, était présent. En solo avec son oud, victime d’un trou de mémoire, il  a changé de chanson. Il nous apprend que «  Le refrain du titre « Le long de ta douceur », également nom de cet album, m’a été inspiré il y a trois, suite à un séjour très agréable à Pézenas comme festivalier du Printival, et je l’ai écrit sur le chemin du retour. » Alan Côté, du festival de Petite-Vallée (Québec) représentait Hubert Lenoir et nous a donné envie de le voir sur scène. Emilien, l’accordéoniste du groupe Les Fils du facteur vient recevoir son diplôme, comme tous les lauréats, de la part d’Alain Fantapié, président de l’Académie Charles Cros.

Antoine Sahler © Michel Gallas

Nous avons été beaucoup à découvrir – et à apprécier – Antoine Salher, au clavier. Et ce concert, en quelque sorte, se conclut par deux chansons d’Emilie Marsh en solo guitare, avant la photo traditionnelle de l’ensemble des artistes. Cette sélection d’albums démontre l’éclectisme du choix effectué par la « commission Chanson » de l’académie Charles Cros. Certains artistes ont eu un article dans la revue comme Antoine Sahler et Bastien Lucas (dans le numéro 11 actuel), récemment comme Leïla Huissoud (en entretien et en couverture du n°9 ), ou sur les premiers numéros comme Jérémie Bossone (dossier sur n°2) et Govrache (en entretien sur n°2 et CR de concert sur n°9)  Pour finir, je te propose d’aller découvrir ces albums Coups de cœur, comme je vais le faire pour ceux non encore écoutés.


 

Palmarès complet des albums récompensés, par ordre alphabétique du prénom dans chaque catégorie, comme sur la publication de l’académie Charles Cros (le nom des artistes présents apparaît en gras) :

Albums : Antoine Salher – Antoine SalherBastien LucasFrancanusaDes fourmis dans les mainsUn grand feuEmilie Marsh Eponyme, Evelyne Gallet – La fille de l’air, GovracheDes murmures et des cris, Jérémie BossoneLes mélancolies Pirates, Leïla Huissoud – AugusteMarine Bercot – Ravi(e)s, Tim Dup – Mélancolie heureuse

Francophonie : Ann O’Aro (La Réunion) – Eponyme, Hubert Lenoir (Québec) – Darléne, Kùzylarsen (Belgique) – Le long de ta douceur, Les fils du facteur (Suisse) – Fidèles aux Postes


Remise des Coups de cœur 2019 de l’académie Charles Cros – 26 avril 2019 au théâtre de Pézenas dans le cadre du Printival Boby Lapointe. Photo à la une : Antoine Sahler © David Desreumaux

Tu peux consulter le palmarès de l’an passé ici. Celui des précédentes remises lors du Printival, tu peux les revoir ici pour 2017 et là pour 2016 . 

 

 

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment