HomeActuLes concerts chanson en janvier à Toulouse et en Haute-Garonne

Les concerts chanson en janvier à Toulouse et en Haute-Garonne

Les concerts chanson en janvier à Toulouse et en Haute-Garonne

Petit retour sur… l’année dernière. Je t’avais annoncé deux événements du mois de décembre « A ne pas rater ». Une fois de plus je n’ai pas été déçu. Tu as pu voir la chronique sur la toute première venue de Contrebrassens à Toulouse, celle pour la première représentation du nouveau spectacle de Wally, Le projet Derli, ne va pas tarder. En janvier, et en attendant le festival Détours de Chant déjà annoncé ici, tu  peux choisir parmi ma sélection des concerts de janvier listés ci-dessous.


Les concerts chanson à Toulouse et en Haute-Garonne

dimanche  7 : Marcel Dorcel & son orchestre de merde au Cactus
mardi 9 au samedi 13 : Stef au Grand Rond
jeudi 11 et vendredi 12  : Orlando au Bijou
mardi 16 : Chouf & Co – Chansons à la cheminée à la Cave poésie
jeudi 18 et vendredi 19 : Jur au Bijou
vendredi 19 : Fanny Roz  au Café Sandaran à Marignac (31)
samedi 20 : Victoria Lud à Castelmaurou (31)
samedi 20 : Femmouzes T à la MJC Ancely
vendredi 19 : Christelle Boizanté (Le Bel Armel ) – MJC Roguet
samedi 20 : Guillaume Barraband (Fantaisie Macabre) – CC Henri Desbals
mercredi 24 : Stefan Eicher au Bikini à Ramonville (31)


Au Bijou c’est reparti pour un tour.

Jur © David Desremaux

On démarre l’année avec Orlando. Si tu n’as pas encore vu ce trio, toujours surprenant et décalé, décapant et déjanté, alors ne rate pas une des dernières occasions, car il tire sa révérence lors de sa tournée 2018. Et on reste dans le hors-cadre, avec Jur (photo en une), femme filiforme venant du cirque, à la voix profonde et à la présence impressionnante. En duo avec Julien Vittecoq, elle chante en français et en espagnol des histoires singulières. Le reste de la programmation du Bijou pour janvier, plus qu’alléchante (Léopoldine HH, Leila Huissoud et Lise Martin) se retrouve dans le cadre de Détours de Chant. Et puis, n’oublie pas le 16, Osons les auditions publiques mensuelles où on pourra écouter, entre autres, la Girondine Julie  et le vélo qui pleure.


Dans les autres salles de Toulouse 

Au théâtre du Grand Rond, déjà accueilli en apéro il y a quelques années, Stef ! revient avec son nouveau spectacle En pleines formes. Avec sa bonne humeur et ses rondeurs, à nouveau accompagnée de son pianiste comparse François Debaecker, Stef !, sans complexe et pétillante,  chantonne, auto-dérisionne, et parfois émotionne. Au CC Henri Desbals, Guillaume Barraband dévoile son nouveau spectacle en trio, Fantaisie macabrecréé en septembre dernier.

© Michel Gallas

Au Bikini, Stefan Eicher vient présenter son nouveau spectacle avec le Traktorkestar. A la Cave poésie, pour ses régulières Chansons à la cheminée, Chouf et ses deux piliers de cheminée Piérick et Ronan, à une semaine du début de Détours de chant, inviteront certainement des artistes locaux programmés dans le festival. Adolescent, je suis parfois allé voir des concerts dans une Maison des Jeunes et de la Culture. Et ce  mois-ci, tu peux en avoir l’occasion toi aussi, et par deux fois. A la MJC Roguet, en sortie d’une résidence d’artistes, Christelle Boizanté, membre d’Orlando, propose sa nouvelle création : Le Bel Armel, où elle chante accompagnée de machines et d’objets sonores. A la  MJC Ancely, c’est le retour après une pause de… dix années, du duo Femmouzes T, petites sœurs à l’époque des Fabulous Trobadors toulousains, Rita Macedo à l’accordéon et Françoise Chapuis aux percussions.


Dans les bars de Toulouse

© Michel Gallas

Au Cactus, Marcel Dorcel & son orchestre de merde vient chaque année. Un spectacle de goguettes de chansons de variété passées à la moulinette de ce trio masculin. Le résultat est bien salé, souvent épicé avec des morceaux de gras dedans. C’est très drôle, jouissif et inventif. Décontracté et professionnel. Un groupe qui ne se prend pas la tête et ne se refuse rien. Je te recommande, entre autres, le détournement des Anarchistes de Ferré, La chasseuse à partir du Chasseur de Delpech, et une de leurs dernières élucubrations reprenant Antisocial devenu En tyrolien et en tyrolienne. Derrière la « déconnade » se cache le travail, et on découvre des textes bien écrits aux jeux de mots réussis. En décembre, au Dahu, ils nous ont gratifiés d’un concert d’anthologie, un véritable cadeau de Noel. Je souhaite aux spectateurs du Cactus le même plaisir.


En Haute-Garonne

© Michel Gallas

Victoria Lud, trio cabaret rock, dont je te parle souvent, et qui a son portrait dans le n°5 d’Hexagone, joue à Castelmaurou le samedi 20. Et quelques jours avant, suite à sa victoire l’an passé à la Médaille d’Or de Saignelégier, le groupe se produit  à SAS – Délémont en Suisse le jeudi 11 janvier.

Fanny Roz se produit le 19 Janvier au Café Sandaran à Marignac. Cette chanteuse-auteure-pianiste, joviale et fougueuse, avec ses chansons aux formes singulières, entre confessions intimes, regards sur le monde ou contes poétiques, nous embarque dans son imaginaire. Dans ce spectacle musical, nommé Des Chansons Douces et Carnivores, Fanny Roz, à la voix claire et caméléon, tantôt fragile et tantôt espiègle, jongle entre performance vocale, piano, guitare, percussions, boucles, souches de bois et …. petits cailloux. A découvrir pour se faire son opinion.


A noter : un clic sur le nom d’un lieu et tu obtiens les informations pratiques. Un clic sur une photo et elle s’agrandit !

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment