15.4 C
Paris
lundi, septembre 27, 2021

Buy now

- publicité -spot_img

Décembre en chansons à Lyon

Photo Bruno Cariou
S. Mikovski – Photo Bruno Cariou

Le mois de décembre lyonnais n’est pas vraiment rempli de nombreuses propositions de spectacle vivant. En début de mois, autour du 8 décembre, les journées des Fêtes de la Lumières sont réservées le plus souvent à d’autres festivités et leur annulation tardive cette année n’y change rien, les calendriers étant depuis longtemps bien fixés. Les vacances de Noël ensuite ne sont pas plus favorables et tout se concentre donc sur quelques dates trop rares.

Le calendrier de la chanson s’ouvre le 3 décembre par le lancement du nouvel EP de Sarah Mikovski que j’avais rencontrée après sa victoire au tremplin Vive la Reprise. Cette soirée va se passer au Jack Jack, une salle de « musiques actuelles » de Bron qui a ouvert ses portes fin 2013, au sein de la MJC de cette commune de la banlieue lyonnaise. Ce concert est retransmis par Buzzique, une émission de radio d’Arnaud BonPublic, un animateur lyonnais qui donne la parole aux artistes locaux.

LYON-29-11-2015-@---4
Vous

Le concert du mois à la salle des Rancy  est celui de Vous, trois complices multi-instrumentistes qui ont décidé de mêler chanson française et sonorités venues d’ailleurs. Tout trois sont issus du Tram des Balkans, un groupe qui fait régulièrement salle comble dans la région et au delà avec ses sonorités balkaniques. Je les ai rencontrés pour Hexagone et ils vont nous raconter très prochainement leur parcours et leurs projets.

La programmation d’A Thou Bout d’Chant est, elle, particulièrement riche avec, en tout premier lieu, les trois journées du nouveau lyonnais Nicolas Bacchus, associé à l’imaginatif Elie Guillou. J’ai rencontré Nicolas, bien connu à Hexagone, qui m’a raconté son arrivée à Lyon et présenté ce projet bâti avec Elie, entretien à paraître ici même dans les jours qui viennent.

Photo David Desreumaux
Frédéric Bobin – Photo David Desreumaux

On retrouve aussi, dans cette salle, deux habitués, Philibert et Frédéric Bobin. Frédéric Bobin sera là pour 2 soirées. Le 18 décembre, il sera en duo avec son compère Mikael Cointepas et les chansons de ses deux derniers albums. Le 19 décembre, Frédéric propose un concert en solo mais des invités surprises, des musiciens, viendront l’accompagner sur certaines chansons. Et en bonus, l’artiste nous annonce 5 ou 6 nouvelles chansons, qu’on retrouvera très certainement sur le nouvel album annoncé pour la fin 2016.

Quant à Philibert, un autre lyonnais, c’est un ancien vainqueur du tremplin d’A Thou Bout d’Chant. C’est un Philibert nouveau qui revient dans cette salle : plus de costume, plus de clown. Il explique lui-même : « J’ai choisi de déshabiller le personnage et son pitch de développement personnel pour revenir au plus près des chansons. J’ai testé, ça m’a convaincu. Il reste de l’humour, c’est ma nature, mais le public écoute et entend mieux les chansons, plonge plus facilement dans les textes. Il y aura quelques nouvelles chansons également ». Une des belles dates de ce mois de décembre très certainement..

Photo Dominique Issermann
Izia – Photo Dominique Issermann

Quant aux amateurs des chansons de Bourvil, ils pourront certainement se régaler à Agend’Arts avec le spectacle du duo Prosper. Très loin de Bourvil, très contemporain, Odezenne est chez les brasseurs du Ninkasi Kao le 4 décembre. Un groupe talentueux qui plaît et qui est parvenu à entrer dans les oreilles de la presse nationale. Joli tour de force.

Bertrand Belin était de son côté programmé au Marché Gare le 11 décembre mais le concert est malheureusement complet depuis plusieurs jours. Il reste, en revanche, des places au Radiant Bellevue  pour le spectacle d’Izia, le 4 décembre, avec La Vague, son troisième album, chanté en français.

Photo David Desreumaux
Nicolas Bacchus – Photo David Desreumaux

Sous le Caillou. Toutes les générations pourront se retrouver pour deux soirées pleines de souvenirs avec Steve Waring. La Baleine bleue, Les Grenouilles, Le Matou, autant de chansons qui ont traversé l’histoire de nombre de familles. Steve a cependant continué à renouveler son répertoire et ces deux soirées tombent à pic pour marquer le début des vacances de Noël.

Enfin, pour débuter la nouvelle année de bonne humeur, Hélène Piris et ses amis du quatuor vocal Tagada Tsing seront à la Maison de Guignol, le 2 janvier. Quatre chanteurs/comédiens revisitent un répertoire de chansons anglo-saxonnes des années 30 à nos jours. Ca n’est pas de la chanson française, mais c’est un spectacle réjouissant pour finir de façon festive les vacances de Noël.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

21,988FansLike
2,954FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles