HomedécouverteSages comme des sauvages, rest’ la maloya !

Sages comme des sauvages, rest’ la maloya !

Photo David Desreumaux

Photo David Desreumaux

Ce sont deux drôles d’oiseaux qui ont ouvert la voie à Batlik, sur la scène de l’EMB, le vendredi 6 février 2014. Sages comme des sauvages, duo francophone, qui a récemment signé sur le label A brûle Pourpoint du même Batlik.

Elle, c’est Ava. Lui, Ismaël. Visages peinturlurés tous deux, robes à motifs et plumes dans la coiffe pour elle, chapeau et boucle d’oreille indienne pour lui. Tu l’auras compris, ces deux-là ne viennent pas te chanter du Barbara mais présenter un univers qui n’en est pas moins intéressant. Une sorte de créole qui fait monter la maloyaise à leur façon. Ils chantent leurs chansons mais ont également pour projet de reprendre « les titres d’Alain Péters » comme ils l’ont signalé vendredi dernier sur scène.

Beaucoup d’humour et d’esprit dans ces deux personnes qui proposent un projet osé, pas simple d’accès pour nos oreilles occidentales. Sabots percussifs à leurs pieds-pieds, point de clavier ni d’instruments familiers mais un cavaquinho brésilien, un tambour, un bouzouki grec. Forcément, ça chamboule nos principes culturels d’entendre ce français du bout monde associé à ces sonorités peu expérimentées en nos contrées. Et je vais te dire, ça fait du bien aussi !


Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

Leave A Comment