HomeActuLes concerts en avril du côté de Toulouse

Les concerts en avril du côté de Toulouse

Les concerts en avril du côté de Toulouse

Le printemps est arrivé et avec lui une nouvelle sélection fleurie d’une vingtaine de concerts chanson.

Les concerts chanson à Toulouse et dans les alentours

mardi 3 et mercredi 4 : François Morel à Odyssud – Blagnac (31)
mardi 3 au samedi 7 : Ben Herbert Larue au Théâtre du Grand Rond à 19h
mercredi 4 : Charlélie Couture à la salle Nougaro
mercredi 4 et jeudi 5 : Amélie-les-Crayons au Bijou
jeudi 5 : Giedré au Rex
jeudi 5 : Sanseverino à l’Aria – Cornebarieu (31)
vendredi 6:  Les Grandes Bouches   à L’Impro et à l’Astronef le 28 avril
mardi 10 : Jules Nectar au Rex
mardi 10 au jeudi 12 : Nicolas Jules invité du Banquet – Cave Poésie
mardi 10 au samedi 14 : Marcel Dorcel et son orchestre de merde au Grand Rond à 19h
jeudi 12 et vendredi 13 : Liz Cherhal au Bijou
vendredi 13 : Camille Hardouin à l’Aria – Cornebarieu (31)
mercredi 18 :  Dani au Bijou
jeudi 19 : Femmouzes T à la Pause musicale
mardi 24 et mercredi 25 : Hervé Suhubiette et Lucas Lemauff au Bijou
mercredi 25 : Dominique A au Bikini
jeudi 26 et vendredi 27 : Jehan au Bijou
dimanche 29 : Jehan – Suarez – Chapiteau de l’AGIT à Berat (31)
lundi 30 : Les Trash Croutes au Bazar du Bazacle


Au Bijou, on continue cette saison exceptionnelle avec encore cinq concerts voire six concerts dans cette sélection.

© David Desreumaux

D’abord Amélie-les-crayons, venue au Bijou  pour son premier spectacle il y a bien longtemps, est de retour pour la deuxième saison de son superbe spectacle Mille ponts. Tu peux relire ici la chronique de son spectacle au Printival l’an passé. Et tu peux la retrouver dans le n°5 d’Hexagone, en couverture et pour un long entretien réalisé lors du festival d’Avignon l’été dernier. « Un spectacle complet avec danses, percussions avec les pieds sur plancher, changement de mise en scène et souvent d’instruments à chaque morceau. Riche et joyeux sur la forme, il évoque sur le fond le thème de la filiation, du lien, et de la solidarité. Comme elle le chante si bie« Où que j’aille, il y a le fil. Ce lien qui va de mon cœur à votre âme est indestructible » « Alors je danse … Je chante de toutes mes forces et Mille Ponts se font ».  Comme toujours original et créatif on y retrouve, avec plaisir, sa superbe voix et sa belle présence sur scène. Un spectacle en trio avec deux musiciens – excellents multi- instrumentistes –  en fait véritables  partenaires – Olivier Longre et Quentin Allemand. Un spectacle qui fait du bien : je l’ai vu trois fois l’an passé et j’y retourne !

© Michel Gallas

La suite du menu « bijouesque » :  Liz Cherhal avec son tout nouveau spectacle qui inclue un chansigneur et un nouvel album L’Alliance puis Dani accompagnée à la voix et à la guitare par Emily Marsh. Après  Hervé Suhubiette et Lucas Lemauff : Hexagone, on les aime bien et on t’en parle souvent. On les avait apprécié ensemble dans B comme Fontaine (cf. photo). On les retrouve ici dans une création dont on ne sait encore rien : il faut aller les voir ! Et pour finir le mois, le retour à Toulouse de Jehan en solo, étonnant interprète, dans son nouveau spectacle. Si j’ai dénombré six concerts c’est que le Bijou produit celui de Jules Nectar dans la salle du Rex, à la capacité d’accueil plus importante, pour fêter la sortie de l’album Nos rêves, chroniqué dans le n° actuel d’Hexagone. Le trio avec Milu à la voix et Clément Foisseau à la guitare vient de faire une superbe prestation en (quasi) acoustique au festival Voix de fête à Genève. Au Rex, Milu Milpop, DJ issue de la scène électro polonaise, retrouve son clavier et ses machines et le Jules Nectar trio son public de fidèles toulousains.


Les artistes locaux ou régionaux 

© Michel Gallas

Les Grandes Bouches font leur « Tournée internationale de Toulouse » dans trois bars musicaux (ils ont commencé le 31 mars au Taquin et ils terminent par un nouveau lieu l’Astronef, café associatif et culturel). Un nouveau spectacle Chansons aiguisées, le tour de Chant, avec une nouvelle composition du groupe puisque Philippe Dutheil est désormais entouré de quatre artistes : à (re) découvrir. Après leur passage remarqué au Bijou lors de la carte blanche à Grabowski, Marcel Dorcel et son orchestre de merde reviennent au théâtre du Grand Rond, pour cinq jours d’apéro spectacle. Des goguettes de chansons de variété passées à la moulinette de ce trio masculin : le résultat est bien salé, souvent épicé avec des morceaux de gras dedans. C’est très drôle, jouissif et inventif. Décontracté et professionnel. Derrière la « déconnade » se cache le travail, et on découvre des textes bien écrits aux jeux de mots réussis. Le duo Femmouzes T s’est reformé ces derniers mois et sera à la Pause musicale. Après le concert au Rex en février pour la sortie de leur quatrième album : Le Disque Laser, on retrouvera les Trash Croutes, au Bazar du Bazacle. Ce groupe de scène féminin de cinq musiciennes chanteuses, en collants et paillettes, reprennent en chœur des tubes kitsch anglo-saxon qu’elles chantent en français avec une traduction – re-écriture –  à leur façon. Réjouissant.


Dans les autres salles à Toulouse

Ben Herbert Larue © Michel Gallas

Au théâtre du Grand Rond, sur cinq jours en apéro-spectacle, Ben Herbert Larue, pour moi, LA Découverte du récent festival Voix de fête. Il se dit Ogre de mots et les chante ou les dit, les déclame ou les murmure avec une belle vigueur d’interprétation. Il se produit en trio avec deux musiciens (un contrebassiste et un multi-instrumentiste) partenaires. Tu viens découvrir ?

A la Cave Poésie, Le Banquet invite Nicolas Jules, un quartet à cordes dont Clément Petit le violoncelliste habituel de Nicolas Jules et celui-ci à la voix : une alléchante curiosité. Et au Rex, Giedré propose son nouveau spectacle GiedRé est les gens. A la salle NougaroCharlélie Couture vient avec Solo +, un spectacle qui est + qu’un solo puisqu’il est accompagné par un guitariste. Mais pas la peine de te faire l’article pour que tu ailles prendre un billet : c’est complet.


Autour de Toulouse

© David Desreumaux

A Odyssud, François Morel, pour deux soirs, présente son superbe spectacle chroniqué ici lors de son passage à Barjac l’été dernier :« Un magnifique spectacle. On y retrouve ses qualités de chanteur et d’interprète et sa verve de chroniqueur. La scénarisation du spectacle et son talent de comédien font merveille. Et on rit beaucoup, dans les textes et situations entre les chansons voire pendant. On ressent une nostalgie certaine ainsi que l’amour de la vie, des mots et de la chanson». En avril, l’Aria à Cornebarrieu, programme deux concerts. D’abord Sanseverino – en couverture et en entretien dans l’actuel n°7 d’Hexagoneavec sa tournée Montreuil/Memphis, au son blues, avec en première partie le local Archibald, dont je te parle régulièrement. Puis Camille Hardouin, tout juste auréolée du Coup de cœur Charles Cros remis le dimanche 25 mars pour son album Mille Bouches. En fin de mois, Dominique A présentera son spectacle Toute latitude, du nom de son dernier album, au Bikini. Un peu plus loin, à Bérat Jehan et Lionel Suarez viennent jouer leur spectacle hommage à Leprest : Pacifiste inconnu que nous avions fortement apprécié, à Toulouse, deux ans auparavant, dans le magnifique cadre de St Pierre des cuisines pour le festival Détour de chants.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.