HomeActuLes concerts de décembre à Toulouse et alentours

Les concerts de décembre à Toulouse et alentours

Les concerts de décembre à Toulouse et alentours

Petit retour sur novembre. Je t’avais annoncé deux événements du mois « A ne pas rater » : Clarika au Bijou et les 11 concerts de Chouf à Toulouse. Comme j’avais raison, Hexagonaute du site ou de la revue, je te prépare un compte-rendu pour bientôt !

© FRANCIS VERNHET.

Mais de suite, voici quelques mots et une photo sur le superbe spectacle de Michèle Bernard et Monique Brun au Bijou. Un p’tit rêve très court. Un grand concert trop court. Deux personnes qui ont déjà bien vécu viennent nous parler de la vie, de ses bonheurs et de sa dureté. Regards, sourires et textes emplis d’humanité. Le chant et l’accordéon de Michèle, les mots et parfois le chant de Monique. Chacune leur tour ou ensemble. Un florilège de superbes titres de Michèle et un impressionnant choix de textes pour Monique. Un grand succès devant un Bijou à nouveau complet. Mais pas de rappel « comme dans la vie » disent-elles en quittant la scène.

En décembre, comme moi tu ne voudras pas rater Wally pour la première représentation de son nouveau spectacle Le projet Derli, ni la toute première venue de Contrebrassens à Toulouse. Tu pourras réveillonner avec Les goguettes en trio mais à quatre et choisir parmi ma sélection des concerts alléchants de décembre listés ci-dessous.


Les concerts chanson à Toulouse et à proximité

mardi 5 : Keith Kouna à L’usine à musique
mardi 5 et mercredi 6 : Contrebrassens au Bijou
jeudi 7 : David Lafore à ÔBohem
jeudi 7 : Kent – salle des fêtes de Cingetabelle (31)
jeudi 7 et vendredi 8 : Bonbon Vaudou au Bijou
vendredi 8 : La Mal Coiffée à l’espace Job
samedi 9 : Alain Chamfort à l’Aria – Cornebarieu (31)
mercredi 13 et jeudi 14 : Wally au Bijou
jeudi 14 : Wally à la Pause Musicale
mardi 19 au samedi 23 : Patrice Caumon
mercredi 20: Marcel Dorcel & son Orchestre de merde au Dahu
vendredi 29 au dimanche 31 Les goguettes en trio mais à quatre au Bijou


Au Bijou l’exceptionnelle programmation de cette saison continue.

© David Desreumaux

D’abord, avec la première venue de Contrebrassens à Toulouse. Cette  contrebassiste interprète de Brassens, on l’aime beaucoup à Hexagone. Je te l’ai fait découvrir en solo au festival d’Avignon 2015, et lui ait consacré un petit portrait dans le n°3 : « De sa belle voix claire, elle illumine les titres choisis du moustachu, qui évoquent les femmes ou les relations amoureuses, par une interprétation sincère et une utilisation totale de son instrument. Les saveurs de la mélodie et du texte sont révélées, les mots sonnant parfois différemment dans une bouche féminine. » Dans ce même n°3, j’ai chroniqué A l’ombre du coeur : « un magnifique album, où chaque titre bijou est sublimé par un bel écrin musical. Pour le son et la musicalité remarquable, on remerciera Michael Wookey, explorateur sonore, à la direction artistique et aux nombreux instruments singuliers. » Pour ces deux jours, elle propose son spectacle en duo justement avec Michael Wookey. Tu peux la voir chanter La princesse et le croque-notes ici. Ensuite j’irai découvrir Bonbon Vaudou, duo dont la part féminine Oriane était déjà venue au Bijou avec son père René Lacaille pour le spectacle René Lacaille èk marmaille.

© David Desreumaux

Wally posséde son rond de serviette au Bijou et vient régulièrement y jouer. Cette fois, il vient nous présenterla première de son tout nouveau spectacle Le projet Derli. Le spécialiste de l’humour et des chansons courtes en solo va jouer des chansons (longues…) accompagné de cinq musiciens sur scène. Des chansons dit-il où le sourire l’emporte sur le rire, où l’humeur prend le pas sur l’humour, où la musicalité tient une place primordiale. A ne pas rater.

Et pour finir, l’année en beauté, le Bijou accueille pour la première fois à Toulouse, et sur trois jours dont le 31 soir de réveillon, Les goguettes en trio mais à quatre avec leur  spectacle actuel Merci Macron Ces quatre-là, s’en prennent surtout à la politique, au sens large, avec le parti d’en rire. Et c’est très réussi. Le groupe est composé de deux artistes connus des toulousains : la  pianiste Clémence Monnier, déjà venue au Bijou avec Patrice Mercier et au bar Chez ta mère avec Valentin Vander, un du trio d’auteurs/chanteurs. Les deux autres artistes sont Stan et Aurélien Merle.


Dans les autres salles de Toulouse 

© Michel Gallas

Au théâtre du Grand Rond, pour la deuxième fois Patrice Caumon, cet artiste atypique, à la voix superbe et à la grande sensibilité, vient nous livrer ses chansons féroces et tendres, pleines de dérision et d’autodérision. C’est doux, violent, poétique et drôle. En solo avec sa guitare, chaque concert de ce personnage étonnant, très réceptif aux réactions du public, est unique.

A l’Espace Job, La Mal Coiffée groupe vocal féminin, désormais quatuor, va interprèter des chants polyphoniques occitans et des poésies avec pour seul accompagnement, des percussions. Quelques notes d’un concert : « Répertoire magnifié par l’énergie radieuse du groupe, on est souvent pris, happé, conquis par le rendu du travail des voix ».

A L’usine à musique, Keith Kouna, le Québecois, en France pour cinq concerts du 5 au 9 décembre, revient à Toulouse avec quatre musiciens, sa folie et un quatrième album Bonsoir shérif. Personnage aux multiples facettes, à la fois rocker et chansonnier, rebelle et poète il est très souvent à contre-courant.


Dans les bars de Toulouse

© Michel Gallas

Au Dahu, le retour de Marcel Dorcel & son orchestre de merde, c’est presque déjà Noêl. Un spectacle de goguettes de chansons de variété passées à la moulinette de ce trio masculin. Le résultat est bien salé, souvent épicé avec des morceaux de gras dedans. C’est très drôle, jouissif et inventif. Décontracté et professionnel. Un groupe qui ne se prend pas la tête et ne se refuse rien. Je te recommande, entre autres, le détournement des Anarchistes de Ferré, La chasseuse à partir du Chasseur de Delpech, et une de leurs dernières élucubrations reprenant Antisocial devenu En tyrolien et en tyrolienne. Derrière la « déconnade » se cache le travail, et on découvre des textes bien écrits aux jeux de mots réussis. A voir au moins une fois.

David Lafore viendra chanter certainement une bonne partie de son nouvel album Les cheveux au bar Ôbohem. Il sera le samedi dans le Gers, au bar restaurant Le bouche à oreille à Simorre.


Pas très loin

© David Desreumaux

Si tu veux voir des artistes au talent plus reconnu publiquement, il te suffit de faire quelques kilomètres. A Salle de l’Aria à Cornebarieu, où j’avais annoncé le mois dernier le groupe Parité mon Q dont le concert a ensuite été annulé, ce mois-ci Alain Chamfort se produit en duo acoustique. A Cintegabelle, Kent, après son passage au Café de la Danse continue sa tournée démarrée en mars sous les yeux d’Hexagone ici, et centrée sur son 18ème album La grande illusion.  

 

 


A noter : un clic sur le nom d’un lieu ou d’une association et tu obtiens les informations pratiques. Un clic sur une photo et elle s’agrandit !

Photo de une Contrebrassens : © David Desreumaux

Photo Michèle Bernard et Monique Brun : © FRANCIS VERNHET. Par dérogation libre de droit pour site & réseaux sociaux de la salle « LE BIJOU » de Toulouse. Pour toute autre utilisation ou contexte, contacter impérativement le photographe pour en négocier préalablement les droits. francisvernhet@wanadoo.fr. 0672844129

 

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment