HomeActuEn avril à Toulouse et alentour

En avril à Toulouse et alentour

En avril à Toulouse et alentour

L’événement de ce mois d’avril concerne la création du festival Lève ton vers, au Bijou, pendant deux semaines avec notamment des concerts dont la venue de Govrache, Erwan Pinard, Louis-Noël Bobey et les locaux Archibald et Zédrine, mais aussi des ateliers, un bœuf verbal et un café slam. La mauvaise nouvelle réside en l’absence de programmation à Chez ta mère. Mais on pourra voir d’autres concerts avec les talents locaux comme Chouf, le cabaret All’arrabbiata, La Reine des aveugles et les Trash Croutes et quelques autres cités ci-dessous, dans la liste chronologique des concerts. Puis on détaille cette sélection par lieu.


mardi 4 et mercredi 5  : Govrache et Archibald au Bijou
du mardi 4 au samedi 8 : les Bertitas au Théâtre du Grand Rond
mercredi 5 : Les Trash Croutes au Taquin
jeudi 6 et vendredi 7  : Zob’ et Erwan Pinard au Bijou

mardi  11  JeHaN dans Zabilababoué au Dahu
du mercredi 12 au vendredi 14 : Zédrine, Louis Noël Bobey et Eric Cartier au Bijou
vendredi 14 : HK au Metronum
samedi 15 : Chouf au Taquin
mercredi 19 : Alsina à la Salle Nougaro
mercredi 19 et jeudi 20 : Pierrick Vivares au Bijou
vendredi 21 : Daguerre au Bijou
mardi 25  au samedi 29 : Cédric Laronche au Grand Rond
mercredi 26 au samedi 29 : Cabaret All’arrabbiata à la Cave Poésie
vendredi 28 : Claire Gimatt au Bijou
vendredi 28 et samedi 29 : La Reine des aveugles au bistrot de l’Escale à Tournefeuille


Photo Michel Gallas

Nota : tu cliques sur le nom de l’artiste, tu arrives sur le dernier article d’Hexagone le concernant ; tu cliques sur le nom du lieu et son site s’affiche ; tu cliques sur une photo et elle s’agrandit.

Le Bijou, en avril, présente le Festival Lève ton Vers. Première édition sur deux semaines, du 4 au 14 avril 2017, au rythme des mots, des écritures, de l’échange et de la transmission ; avec des artistes du slam et de la chanson. Les concerts du soir permettront de voir plusieurs co-plateaux. D’abord Govrache, parisien déjà apprécié à Toulouse et au Bijou, dont le spectacle s’oriente dernièrement vers plus de slams ; il sera associé au local Archibald, la révélation toulousaine de ces derniers mois, récent vainqueur du prix des lycéens aux Coups de pousses du festival Détours de Chant. Puis Zob’ prix du public aux découvertes 2016 du festival Pause Guitare, qui intègre lui aussi quelques slams dans ses concerts, sera associé au Lyonnais Erwan Pinard, récemment grandement apprécié au Café Plum en décembre dernier dans un solo à la forte présence. Et enfin, un triple plateau avec Louis Noël Bobey, chanteur conteur parfois slameur, ainsi que le local Zédrine, ex membre d’Enterré sous X, et Eric Cartier le marseillais membre du groupe de slam électro Vibrion.

Photo Michel Gallas

Le festival Lève ton Vers, propose bien d’autres activités autour des mots. En activité gratuite, le 11 avril, un Café Slam animé par Jérome Pinel, auteur slameur tchacheur du groupe Strange Enquête, et aussi Le bœuf verbal, du 5 au 7 avril et du 12 au 14, où chaque soir pendant une heure et demi, artistes, public et jeunes auteurs pourront prendre librement la parole. Des Ateliers auront lieu pour les jeunes auteurs à 17 heures, et pour les adolescents le matin. Les travaux des jeunes seront présentés sur scène en première partie des spectacles du soir et serviront pour les Brigades d’Interventions Poétiques.  Ces B.I.P auront lieu les 12 et 13 avril dans l’après-midi, au détour d’une rue, dans des lieux publics, dans un bus ou un métro. En synthèse, je conclus : Lève ton Vers, initiative originale et créative, mérite un beau succès public.

Après le festival, Le Bijou programme aussi le Lyonnais Pierrick Vivares en trio, suivi de Daguerre venant présenter son nouvel album La nuit traversée puis la locale Claire Gimatt en duo. Trois spectacles à découvrir, … pour moi aussi.


Dans les autres salles de Toulouse

Photo : Michel Gallas

 Au théâtre du Grand Rond, tu as cinq jours pour ne pas rater, en apéro concert, Les Bertitas, six filles qui nous présentent 6 voix en voyage, une balade vocale à travers des chants polyphoniques du monde, interprétés a cappella. Des voix entremêlées superbes, une belle complicité, de l’énergie et une mise en espace de chaque morceau originale et travaillée. Au Grand Rond aussi, Cédric Laronche. Comme moi, tu as peut être eu l’occasion de le croiser avec ses chansons et son album Une vie de chat il y a quelques années, puis dans un trio qui revisitait Brassens Le Temps ne Fait Rien à l’Affaire. Et pendant cinq jours il vient nous faire découvrir Maupassant en concert : des textes de l’auteur qu’il a mis en musique. All’arrabbiata, cabaret satirique, fortement apprécié à Hexagone, s’installe pour quatre jours à la Cave Poésie. A ne pas rater si tu ne l’as pas encore vu malgré ses nombreux passages à Toulouse depuis plus de deux ans, à revoir sans hésiter sinon.

Photo Michel Gallas

Deux concerts à voir ce mois au Taquin. D’abord le retour des Trash Croutes, cinq musiciennes chanteuses en collants et paillettes, qui reprennent en chœur des tubes kitsch anglo-saxons qu’elles chantent en français avec une traduction – ré-écriture –  à leur façon. Ensuite Chouf avec son groupe. Ce mois-ci, à la Salle Nougaro, Alsina, chanteur en fauteuil, dans un spectacle hommage à Nougaro. Après HK & les Saltimbanks et leurs concerts énergiques et engagés, après un HK et les déserteurs hommage de superbe facture à la chanson française et à la musique châabi, HK revient avec un nouvel album L’Empire de papier qu’il présente au Metronum.

Tu sais que, parfois, je te propose des concerts dans les bars ou restaurant de Toulouse. Alors ce mois ci d’abord au Dahu une pièce de théâtre inédite Zabilababoué, mais écrite par un grand auteur de chansons Allain Leprest,  créée par un supperbe interprète JeHaN avec sa fille Zelda Cayrecastel, et jouée pour la première fois dans la ville rose. L’histoire d’un homme à la terrasse d’un café qui s’invente une relation avec sa fille. Réservation possible : 05 61 13 73 13. Et ensuite La Reine des Aveugles, deux soirs en apéro concert au bar de l’Escale à Tournefeuille (31).

Un tout petit tour dans le Tarn pour finir au Café Plum à Lautrec. A l’occasion du festival Plumiformes – Programmation protéiforme autour des nouvelles formes d’expression contemporaine -, on pourra retrouver le 8 avril, Jérôme Pinel en solo, avec ses slams dans Monologue d’un code barré précédé la veille de Mr Tristan et les chansons bricolées de son spectacle Sex, Drugs ‘n’ Chansons drôles. Et pour finir le mois Strange Enquête se produit le 30 avril pour deux prestations : d’abord à 21h et comme d’habitude en duo tchatche et contrebasse, puis à 22h15 et pour la première fois en quartet en intégrant guitare et batterie.


Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment