HomeActuLes concerts de Novembre sur Toulouse et alentours

Les concerts de Novembre sur Toulouse et alentours

Les concerts de Novembre sur Toulouse et alentours

Le mois d’Octobre a été copieux et succulent. Le menu de Novembre nous fait saliver encore plus. Quelle belle moisson de concerts à venir ! Pour t’allécher, voici une liste non exhaustive. De Paris, Emilie Marsh, Gauvain Sers (artistes souvent présents sur Hexagone) et le retour des Escrocs, du Québéc Benoit Paradis Trio et Lynda Lemay, d’ici et d’ailleurs Manu Galure & Imbert Imbert, de Toulouse, les régionaux Jules Nectar, Victoria Lud et Camu. Je t’emmènerai faire un tour dans les restaurants toulousains (mais oui !) pour aller écouter Marcel Dorcel & son orchestre de merde et le trop rare Grabowski. Et puis direction Montpellier (eh oui c’est la même région maintenant) pour Marianne Aya Omac et Béziers pour Contrebrassens. Bon allez, exceptionnellement, vu la copieusité richesse de la sélection et pour que tu ne sois pas perdu, je te fais une liste chronologique des concerts à Toulouse, et ensuite je te détaille par lieu.

Jeudi 3 : Brassinsolite à la Pause musicale à 12h30

Jeudi 3 & vendredi 4 : Jules Nectar au Bijou (Gauvain Sers en 1ère partie le 4 novembre)

Jeudi 3 au samedi 5 : Lynda & Alphonse à la salle Nougaro

Vendredi 4 : Victoria Lud au Chapeau Rouge

Samedi 5 : Grabowski au Caboulot

Vendredi 8 au 12 novembre : Camu au Théâtre du Grand Rond

Mercredi 9 : Marcel Dorcel & son orchestre de merde au Dahu

Mercredi 9 & jeudi 10 : Emilie Marsh au Bijou

Mercredi 16 : Thibaut Couturier au Dahu

Jeudi 17 et 18 : Valérian Renault & Guilhem Valayé au Bijou

Jeudi 17 au 20 : Manu Galure & Imbert Imbert visitent Léo Ferré Chez ta mère

Mardi 22 : Chansons à la cheminée à la Cave poésie

Mardi 22 au 26  : Commando Nougaro au Théâtre du Grand Rond

Jeudi 24 Novembre : Benoit Paradis Trio à la Pause musicale

Jeudi 24 et 25 : Hildebrandt au Bijou

Vendredi 25 : Karpatt à l’Espace St Cyprien

Mardi 29 : Lynda Lemay au Casino Barrière

Mercredi 30 : Les Escrocs au Bijou

Nota : comme d’habitude, cette sélection est très subjective, centrée sur les artistes que j’ai vus ou appréciés et sur ceux que j’ai envie d’aller voir.


Le Bijou

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Le Bijou fait encore très fort, et j’ai prévu d’y aller une fois au moins… par semaine. Jeudi 3 & vendredi 4 novembre, Jules Nectar le toulousain, qui vient d’enregistrer son nouvel album, présente sa nouvelle formule trio 2016 et certainement des nouveaux titres dans une salle qu’il connait bien. Il sera aussi le 5 à Graulhet (81) à l’Ibère Familier et viendra à Paris le 17/11 à l’espace Jemmapes pour le Festival Fédéchanson. Gauvain Sers se spécialise, ces dernières semaines,  dans les premières parties : celles de Tryo, puis dix premières parties de Renaud au Zénith. Le vendredi 4 novembre, il vient jouer en première partie de Jules Nectar.

La semaine suivante, mercredi 9 & jeudi 10 novembre, Emilie Marsh, pour une fois en solo, revient dans la région après avoir remporté le Pic d’Or à Tarbes en mai.

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Comme déjà dit sur Hexagone : « Marsh c’est la rage aux tripes dans un écrin de velours. Emilie Marsh est traversée par cette rock-électricité (…) C’est beau, c’est élégant, c’est raffiné, brutal et viscéral à la fois.»

Les 17 et 18 : Valérian Renault & Guilhem Valayé, en co-plateau. Valérian Renault, ancien leader des Vendeurs d’Enclumes, est un habitué du Bijou où il chante une fois par an, depuis une sortie de résidence en 2013 pour ses débuts en solo. Voici mes notes d’un concert : « Une interprétation qui force le respect, une voix qui passe de l’intime à la force, une plume singulière et riche, une présence réelle sur scène, un personnage qui fait rire puis balance des chansons glauques d’amour malheureux. » Revu cet été en première partie d’Agnés Bihl à la cour du château à Barjac avec un set bien maîtrisé. Il sera aussi le samedi 12 à Lavaur (81) salle de l’Agora. Guilhem Valayé, le chanteur du trio 3minutes sur mer s’est mis lui aussi au solo. Le jeudi 24 ou le 25, je découvrirai Hildebrandt pourtant déjà passé au Bijou et Chez ta mère.

Le mercredi 30, pour finir le mois en beauté, Les Escrocs, anciens habitués du lieu, et vus plusieurs fois ici, créent l’événement avec leur retour, après quelques années d’arrêt. Des trois multi-instrumentistes sympathiques capables de jouer tous les styles, on a gardé en tête entre autres, Assedic et Loukoum et camembert, les rimes et les mélodies joliment troussées, leur regard plein d’acuité et d’humanité, leur humour et leur présence sur scène. Ils chantent aussi là le lendemain le 1er décembre et seront donc, les petits malins, encore présents dans le prochain article d’annonce.


Théâtre du Grand Rond – Apéro concert à 19h

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Du 8 au 12 novembre : Camu, c’est Corentin Grellier (voix et textes) et son petit orchestre : Fabien Valle (accordéon) et Youssef Ghazzal (contrebasse). Une voix que l’on n’oublie pas et une belle musicalité vibrante.

Du 22 au 26 novembre : Le Commando Nougaro dans son nouveau spectacle : La Voix est libre. Le Commando Nougaro – trois chanteurs musiciens – s’affranchit de l’étiquette « spectacle de reprise ». Il  met en avant les influences variées de l’œuvre de Nougaro en laissant la place aux univers métissés de chacun des artistes, à travers trois morceaux phares : Paris Mai, Locomotive d’or et Plume d’Ange.


Ailleurs à Toulouse

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

La pause musicale, propose des concerts gratuits tous les jeudis à 12h30 en plein centre ville. Ce mois-ci, elle fait la part belle à la chanson. Avec, pour démarrer le 3 Novembre, Brassinsolite « Visitation de l’œuvre de Georges Brassens » : chansons de jeunesse inédites, souvent rigolotes voire osées, écrits pamphlétaires, textes non mis en musique. Choix  vraiment insolite. Spectacle que j’ai apprécié il y a plus de trois ans aux apéros concerts du Grand Rond. Le duo, plutôt loufoque, est composé d’Anne Bourgès et de Nicolas Dimier, chanteur déjà vu dans plusieurs formules et notamment il y a quelques années dans Le Duo Parleur avec Emilie Perrin désormais Reine des aveugles. Et le 24 Novembre, en fin de mois, le Benoit Paradis Trio groupe du Québec. Ils viennent régulièrement sur Toulouse et sa région. On ira les (re)voir avec plaisir. Voici ce que j’en disais  » Un chanteur un peu – beaucoup – « barré ». Il est tantôt au trombone, parfois à la guitare ou à la petite trompette ainsi qu’aux percussions : tambour, cymbales. Benoit Paradis raconte des histoires drôles et déprimantes sur fond de sonorités jazz. Un trio d’excellents musiciens  (Chantale Morin au piano et Benoit Coulombe à la contrebasse), de l’humour, des petites chansons décalées avec l’accent québécois. Un régal musical.« 

Du 3 au 5 Novembre, à la salle Nougaro la compagnie du grenier de Toulouse reprend Lynda & Alphonse.  Un spectacle musical et théâtral inspiré par le répertoire de Lynda Lemay et que celle-ci a vu et apprécié. D’ailleurs Lynda Lemay sera au Casino Barrière, le mardi 29 . Tous les deux ans environ, la québécoise passe par Toulouse et retrouve un public fidèle. Cette fois, ce sera en piano voix avec quelques chansons du dernier opus Décibels et des silences

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas – Chansons à la cheminée 03/2016

Le vendredi 4 Novembre Victoria Lud, trio cabaret rock à l’Espace Saint-Cyprien. Un mois de novembre qui verra le groupe se produire le 18 Novembre au Bolegason à Castres (81) en 1ère partie de Melissmell, et ensuite le 26 à la Tannerie d’Agen (47). Le Vendredi 25, le trio Karpat, emmené par Fred Rollat vient présenter leur sixième album Angora.

A la Cave poésie, le mardi 22 novembre, Chansons à la cheminée. Ce rendez‑vous, initié la saison dernière avec deux sessions, est proposé par Simon Chouf. Une soirée chanson pas comme les autres. Un bœuf entre potes pour découvrir ou redécouvrir les chansons dans leur plus simple appareil. Des voix qui se mélangent, une guitare  et le plaisir de partager des chansons du répertoire mais pas que…


Dans les bars et restaurants de Toulouse

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Voici quelques infos exclusives, sur des concerts ayant lieu dans des bars ou restaurants toulousains. Samedi 5 novembre concert de Grabowski, artiste toulousain qui se fait rare et qui ces derniers temps met sa guitare au service de groupes ou d’autres artistes plutôt qu’interpréter ses propres superbes chansons. Ce sera au Caboulot (3, rue Tripière). Infos au : 09 83 62 78 68

Au Dahu, dans la cave, mercredi 9 Marcel Dorcel & son orchestre de merde. Un spectacle de goguettes de chansons de variété passées à la moulinette du trio. Le résultat est réjouissant, drôle, inventif, bien salé, souvent épicé et avec des morceaux de gras dedans. La semaine au Grand Rond que j’avais annoncée le mois dernier a été un succès réunissant fidèles et nouveaux. Et comme ils chantaient chaque soir un certain nombre de titres différents, certains sont venus deux fois. Ils seront au restaurant Mamie et les Ours le jeudi 17 novembre et au restaurant La Gouaille le dimanche 27 Novembre. Au Dahu, on pourra aussi voir Thibaut Couturier le mercredi 16 : un chanteur non vu depuis longtemps sur Toulouse, et en solo pour l’occasion.


Un peu plus loin dans la région

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Je profite de la nouvelle grande région pour t’informer du passage d’artistes talentueux et parfois rares. Ce mois ci, Contrebrassens, une belle découverte d’Avignon 2015, sera dans la région, en tournée avec Michael Wookey. Le 18 novembre à Lectoure (32) salle Louise Labé et le lendemain le 19, à Béziers, au Théâtre municipal. Si vous avez l’occasion n’hésitez pas : « Le choix dans le répertoire Brassens se centre sur les titres  évoquant les femmes ou/et l’amour. Une belle voix très féminine, claire et limpide ; une interprétation personnelle sensible et … fidèle ; des arrangements originaux et adaptés mettant en valeur la saveur des mélodies. Cohérence et complémentarité entre la voix et les cordes. C’est peu de dire qu’elle fait corps avec sa contrebasse. Une belle réappropriation féminine des chansons avec une touche personnelle. On entend les textes parfois différemment, on ressent de belles émotions. Et on sort avec l’envie de redécouvrir ou de découvrir Brassens et avec le plaisir d’avoir rencontré une belle artiste. »

Marianne Aya Omac les 25 et 26 novembre au JAM à Montpellier. Après nous avoir régalés en Octobre à Toulouse en sextet avec trois choristes féminines, le Marianne Aya Omac Band comptera 7 membres sur scène avec, en plus, un clavier.


Chez ta mère

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Ca y est, Chez ta mère ouvre à nouveau le 16 novembre, rénové et … pas encore complètement terminé. Un seul spectacle chanson est annoncé en novembre mais pas n’importe lequel. Une création : Manu Galure & Imbert Imbert visitent Léo Ferré du 17 au 20 novembre. Un piano, une contrebasse, deux voix. Galure, après le concert en chant signe au Grand Rond, continue à apparaître là où on ne l’attend pas, très loin des éventuelles retombées de La nouvelle Star. Il avait déjà chanté du Ferré il y a deux ans environ (cf. photo)  à l’occasion d’un spectacle des Fils de ta mère. Imbert Imbert, après avoir longtemps joué en solo, continue à partager des projets avec d’autres artistes : après Boby Lapointe repiqué, les concerts hommage à Nino Ferrer et récemment Bancal Chéri.

Un autre concert qui sera spécial, non encore planifié, est prévu pour l’inauguration de ce (nouveau ?) lieu : si c’est en (fin) novembre je te ferai signe par une annonce particulière. Et, comme je connais une partie de la – belle – programmation de décembre, je peux t’annoncer que l’on n’aura pas attendu pour rien !


Ah oui ! Renaud est au Zénith le 21 novembre et c’est complet.

Bons concerts et au mois prochain !

 

 

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment