HomeActuUn mois de novembre intense à Lyon et dans le Rhône

Un mois de novembre intense à Lyon et dans le Rhône

Photo Yann Orhan

HF Thiéfaine – Photo Yann Orhan

Il est vraiment compliqué ce mois de novembre à Lyon pour tout le spectacle vivant. La rentrée s’éloigne et toutes les équipes fonctionnent maintenant à plein régime dans toutes les salles de spectacles. Et puis le mois prochain, en décembre, on va commencer par la Fête des Lumières qui attire à Lyon plusieurs millions de visiteurs puis, tout de suite après ce sont les fêtes de fin d’année. Pas vraiment facile de trouver de bonnes dates pour remplir des salles dans ce contexte. Enfin en janvier, on entre vraiment dans l’hiver. On est alors à la merci d’une chute de neige, d’une soirée de pluie et de grand froid ; il faudra alors être courageux et motivé pour quitter la télé et la chaleur du foyer.

Conclusion : en novembre on va faire le maximum pour trouver une place pour les artistes importants, soigner les bons amis et tenter de réussir les plus belles soirées de la saison hivernale. Johnny va donc remplir l’immense Halle Tony Garnier pendant trois soirées. Souchon et Voulzy en feront sans-doute autant fin novembre. Thiéfaine s’installe dans l’immense salle 3000 du côté du Centre des Congrès le 13 novembre. Le Radiant de Caluire, de son côté, invite La Grande Sophie le 4 novembre mais aussi Michel Jonasz en quartet, Boulevard des Airs, Coeur de Pirate, Caravan Palace, Christophe Willem et Vianey. Que peuvent faire de leur côté les salles de moindre envergure et les lieux plus intimes où la belle chanson va prendre ses quartiers d’hiver ?

En ce mois de novembre, mon premier coup de cœur est pour Alexis HK qui chante Brassens au Polaris de Corbas. J’aime beaucoup cet artiste dans son propre répertoire et je me régale par avance de le voir explorer à sa façon le répertoire du grand Georges pour son spectacle «Georges & moi» qu’il a conçu avec l’aide de François Morel, une référence.

lyon-21-10-2015-@david-desreumaux--6A la Salle des Rancy, plusieurs beaux rendez-vous sont annoncés en novembre. On commence par Presque Oui les 6 et 7 novembre avec Sarah Mikovski en première partie le 6, de retour de sa belle victoire à Vive la Reprise 2015. Suivra ensuite le groupe Sur les mains les 20 et 21. Mais ici, l’événement, c’est incontestablement le programme des 3 soirées de « découvertes d’artistes indépendants, servies avec l’apéro, la grignote et la bonne humeur offerts par le magazine FrancoFans et Le TerrierProductions.» On reviendra prochainement plus en détail sur ces soirées mais on peut déjà annoncer qu’elles nous proposent avec Agnès Bihl, des rencontres avec 5 autres artistes qu’on n’a pas encore vus très souvent sur les scènes lyonnaises.

Le Cri de la Poule est un jeune festival qui s’installe pour la seconde fois à la salle Léo Ferréles 27 et 28 novembre. On y annonce la présence de Claire Sabbagh et des Enculettes.

Une salle où la chanson française est très rare, Toï Toï le Zinc de Villeurbanne propose exceptionnellement un concert le 20 novembre avec David Lafore et Erwan Pinard. Erwan, je l’avais rencontré pour Hexagone en juillet dernier et c’est bien sûr un solide pilier de la scène lyonnaise. Je connais peu David Lafore mais les divers avis avisés recueillis ça et là donnent envie d’aller le voir et de découvrir pour l’occasion le Toï Toï.

A A Thou Bout d’Chant, Ben Mazué a très rapidement fait salle comble. On pourra donc y écouter les Tit’Nassels, Kacem Wapalek, La Lue, Maggy Bolle mais aussi les Funky Sardines de Mélisse Bernad avec qui je me suis entretenu pour Hexagone après sa victoire au dernier tremplin d’A Thou Bout d’Chant. La jeune scène lyonnaise sera également bien représentée avec Yannick Aime et un duo dont j’ai beaucoup apprécié la prestation lors du dernier tremplin d’A Thou Bout d’Chant, le Voyage d’Aédé avec Matthieu Chevalet à la guitare et Marie Ferrier au chant. Tous deux grands voyageurs, ils se sont formés à l’Ecole Nationale de Musique  de Villeurbanne, comme beaucoup de jeunes artistes installés à Lyon.

lyon-21-10-2015-@david-desreumaux--2

Le Voyage d’Aédé

A Agend’Arts, à la Croix-Rousse, la programmation du mois est aussi très riche. On y retrouvera des artistes essentielles de la scène lyonnaise, Claudine Lebègue, Hélène Grange et Caroline Personne. Mais on vient parfois de loin jusqu’à Agend’arts. C’est le cas des jeunes jurassiens de l’Homme S’Entête mais aussi de Delphine Keryhuel avec son goupe Delly’K. En d’autres temps Delphine a créé et animé l’Art en Bar, un lieu emblématique de La Roche sur Yon qu’elle a confié depuis à d’autres mains pour se consacrer à une belle carrière artistique.

Deux artistes importants sont également de passage à Lyon en novembre. Claire Diterzi avec ses « 69 battements par minute » sera au Théâtre de Vénissieux le 13 novembre, un projet hors norme mêlant vidéo, dessin, photo-montage, musique sur des textes du dramaturge argentin Rodrigo García. Et puis il y a Oldelaf qu’Hexagone est allé voire au Zénith à Paris. A Lyon, dans des salles à l’échelle plus modeste, il sera de passage 2 fois en novembre. Le 13 novembre il sera à La Mouche, le théâtre de Saint Genis Laval en formule acoustique et intime. Il occupera ensuite la scène de l’Espace Gerson, du 25 au 28 novembre, avec son compère Alain Berthier pour leur « Projet Michel Montana », «un colloque festif et poignant » annoncent-ils, un spectacle d’humour et de chanson très certainement.

Photo Micky Clément

Claire Diterzi – Photo Micky Clément

Le mois de novembre est aussi le mois du Beaujolais Nouveau et c’est également celui du festival des Voix Nouvelles en Beaujolais. Cette coïncidence est-elle le fruit du hasard ? Nous le saurons très prochainement car j’ai parlé de ce festival avec Alain Moreau, son directeur et fondateur, pour Hexagone évidemment…. un entretien à paraître très bientôt sur ces pages.

Pour finir, je choisirai trois dernières dates :

– le concert en appartement d’Evelyne Gallet le 7 novembre, à réserver de toute urgence. Dans un appartement du 1er arrondissement de Lyon, elle proposera son répertoire actuel et certainement aussi quelques unes des plus anciennes dont on avait parlé ensemble pour Hexagone en septembre.

– la soirée festive de la salle des Valseuses dans les pentes de la Croix-Rousse, avec Tournée Générale le 12 novembre.

– l’excellent toulousain Guillaume Barraband que j’ai admiré l’an dernier à A Thou Bout d’Chant est de retour pour une soirée à Villeurbanne le samedi 21 novembre (programmé par Bubble Art) au Loft’Art.


Réservations et renseignements  :
– Thiéfaine : http://www.thiefaine.com/concerts/
– David Lafore/Erwan Pinard : 09 51 90 85 04 /06 86 74 63 74
– Claire Diterzi : 04 72 90 86 68
– La Grande Sophie :  04 72 10 22 19
– Oldelaf à l’Espace Gerson : 04 78 27 96 99 Email : contact@espacegerson.com
– Le Voyage d’Aédé : 07 56 92 92 89
– Alexis HK : 04 72 51 45 55.
– L’Homme s’entête et Delly’K : 09 51 62 58 77
‘- Evelyne Gallet : 07 77 03 02 25
– Soirées Francofans : 04 78 60 64 01
– Tournée Générale : 09 51 19 97 19
– Le Cri de la Poule : 04.78.42.48.71
– Guillaume Barraband : 06 03 78 64 68


Photo de Une : L’homme s’Entête par Thierry Laroche

Share With:

yveslepape@free.fr

No Comments

Leave A Comment