HomeInterviewsSerge Bégout fait les « 4 sans cou » à Agend’arts avec Christian Olivier

Serge Bégout fait les « 4 sans cou » à Agend’arts avec Christian Olivier

Serge Bégout fait les « 4 sans cou » à Agend’arts avec Christian Olivier

Serge Bégout, le guitariste des Têtes Raides, vit à Lyon dans le quartier de la Croix-Rousse et c’est donc en voisin que je l’ai rencontré pour parler des « 4 sans cou » qui se donne à partir de jeudi à Agend’arts. Lors de ce spectacle Christian Olivier, le leader des Têtes Raides, propose une lecture de poèmes comme il avait eu l’occasion déjà de le faire avec « Corps de mots ». Il sera accompagné pour la musique de Serge Bégout à la guitare et de Thierry Bartalucci à l’accordéon.

Photo Simon Gosselin

Hexagone : Tu es croix-roussien depuis longtemps ?
Serge Bégout : Depuis 20 ans. Les musiciens des Têtes Raides sont partis de Paris presque tous au même moment. Certains sont partis vers Bruxelles, d’autres à Montpellier et certains sont descendus à Lyon. On a été un moment 3 à Lyon. Je suis le seul à y être resté.

Hexagone : Tu es un des derniers des fondateurs du groupe encore dans le coup ?
Serge Bégout : Je ne suis pas un des fondateurs. Je suis là depuis presque 25 ans. On a deux spectacles qui tournent en ce moment, le concert rock /chanson où je reste le seul avec Christian Olivier des anciens des Têtes Raides. Par contre dans l’autre spectacle, tourné vers le texte et la poésie, « Corps de mots, » il y a encore plusieurs anciens du groupe.

Hexagone : Christian Olivier était déjà venu à la Croix-Rousse lire des chansons pour le festival de « La Grande Côte en solitaire ». Il a choisi de donner plus d’importance à ce type de spectacles maintenant ?
Serge Bégout : Il fait ça depuis longtemps en réalité. Les lectures de chansons, c’était la première fois qu’il le faisait. Mais les spectacles de poésie ont commencé bien avant « Corps de mots ». Au début il était toujours accompagné d’un musicien, plein de musiciens différents en fait. Je l’ai fait moi-même une fois avec lui. Il a eu l’idée de faire un jour un spectacle de poésie avec le groupe et au même moment il y a eu une commande pour créer un spectacle autour de Jean Genet au théâtre de l’Odéon à Paris. Le premier spectacle ne comportait donc que des textes de Jean Genet. Le projet s’est ensuite développé et il a intégré des textes d’autres poètes qu’on retrouve dans le disque Corps de mots.

Photo Flavie Girbal

Christian Olivier – Photo Flavie Girbal

Hexagone : Le spectacle d’Agend’Arts est construit de la même façon que « Corps de mots » ?
Serge Bégout : Oui, c’est ça mais c’est un spectacle qui est toujours en train d’évoluer. On trouve toujours de nouveaux textes, de nouvelles lectures. Avec l’accordéoniste on essaye de mettre des musiques sur ces textes. Ca peut être du Bach ou de la guitare classique. On fait en sorte qu’il y ait une concordance entre le texte et la musique. Mais ça reste très spontané dans le déroulement en dehors de 2 ou 3 textes qui sont plus proches d’une chanson. J’ai moi-même proposé aussi des textes ou suggéré des auteurs à Christian Olivier. C’est lui qui choisit ce qu’il sent de dire et quand le dire dans le spectacle.

Hexagone : Ce spectacle a donc commencé à tourner maintenant ?
Serge Bégout : On fait 3 présentations par an à peu près, depuis 2 ou 3 ans. On avait commencé à la Maison de la Poésie à Paris qui nous avait commandé un spectacle autour de Fernando Pessoa. J’avais envie de le présenter à Agend’Arts, un lieu que j’aime beaucoup pour la qualité de l’écoute qu’on y trouve. Mais l’an prochain on doit le présenter à Rochefort dans une salle de 700 places. On a toujours fait des petits lieux. Avec les Têtes Raides on est restés par exemple 3 semaines dans une salle de 90 places. On a joué pendant 6 semaines au Lavoir Moderne à Paris avec ses 110 places.


Agend’Arts, 4 rue de Belfort, 69004, Lyon
Les 4 sans cou
Serge Bégout à la guitare, Thierry Bartolucci à l’accordéon, Christian Olivier à la lecture.
« En hommage à Robert Desnos, surréaliste et résistant, « les Quatre sans cou » nous montre les deux facettes du maître d’œuvre Christian Olivier, ici en retrait de sa faconde et de sa hargne jouissive bien connue des Têtes raides pour être tout au service du texte, des textes. »
Jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 à 20h
PAF ; 13/8€
Réservation : agendartshorslesmurs@free.fr

tel : 09 51 62 58 77

Share With:

yveslepape@free.fr

No Comments

Leave A Comment