HomeActuAll’arrabbiata se déguste un peu partout

All’arrabbiata se déguste un peu partout

All’arrabbiata se déguste un peu partout

Hexagonaute Marseillais : tu me dis qu’Hexagone parle majoritairement de concerts … parisiens. Que depuis octobre dernier tu commences à trouver des reportages, annonces et interviews autour d’artistes Toulousains (ça se rapproche !) Et que depuis quelques mois tu as un chroniqueur lyonnais et une nantaise. Mais toujours rien sur Marseille ! Alors hexagonaute marseillais : cet article est pour toi. Le cabaret All’arrabiata passe deux jours, en fin de semaine, à Marseille : ne le rate pas !

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Le cabaret All’arrabiata koikecé ?  C’est un spectacle extraordinaire dont Hexagone, le premier a parlé ici pour sa naissance Chez Ta Mère. All’arrabbiata : un spectacle à la sauce relevée, piquante, qui reste en bouche et procure du plaisir. « Depuis longtemps, je n’avais plus vu un spectacle aussi fort, aussi prenant. … Les textes sont cyniques, d’une grande intelligence et d’une âpre dureté. Chaque scène débute comme une fable, l’histoire semble excessive dans son traitement, et l’imagination débordante. On sourit, on rit. … C’est intelligent, inventif. Sous le prétexte d’une histoire, le doigt est mis sur ce que l’on accepte et que l’on ne devrait pas, sur nos lâchetés au quotidien et on se sent mal à l’aise. Cela parle du pouvoir, du rapport entre les dominés et les dominants, des dominés qui ne se révoltent pas, de la lâcheté, de la cruauté, de notre non humanité. … C’est surtout un spectacle réussi. Les acteurs sont vraiment fantastiques, la mise en scène ne nous laisse pas nous poser, les chansons et leurs mélodies mettent de la gaieté et de l’enthousiasme, l’écriture amène des images surprenantes, l’humour est très présent. … un cabaret satirique à voir, et à revoir ». 

all arrabbiata 05Un cabaret satirique, au travers de chroniques enragées d’Ascanio Celestini saupoudrées de chansons engagées du répertoire italien. Je disais aussi dans cette chronique : « Promis, je t’annoncerai les dates à Toulouse, dans la région et celles… à Paris. » Je t’avais annoncé les deux dates en mars où le cabaret a rempli le Bijou. Et voici les nouvelles dates. En fin de semaine, on peut déguster le cabaret All’arrabbiata loin de ses bases. D’abord dans le magnifique amphithéâtre naturel de l’ancienne carrière de Boisseron (est-ce bon pour celle du cabaret ?!). Ensuite deux jours à Marseille. Et début juillet, il fera un retour sur sa scène natale Chez ta mère pour trois représentations.


All’arrabiata jeudi 18 juin : carrière de Boisseron (34) – vendredi 19 juin : Equitable café à Marseille (13) – samedi 20 juin : Casa Consolat  à Marseille (13) – du 1 au 3 juillet Chez ta mère à Toulouse (31)

 

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment