Alice Animal à l’Aéronef de Chartres

0
507
Alice Animal - Concert FAC - Chartres 10/03/24
Alice Animal - Chartres - 10/03/24- Dominique Joly

Le 10 mars dernier, l’association Musique à ta porte organisait un concert, non pas chez l’habitant comme à l’accoutumée, mais à l’Aéronef, la petite salle de spectacle du foyer d’accueil chartrain. Il fallait bien ça pour accueillir Alice Animal, guitariste et chanteuse dont la réputation scénique a plus que dépassé les frontières de l’Eure-et-Loir.  

Pas de grand jardin privé ou de lieux atypiques pour accueillir ce concert organisé par l’association chartraine, mais une salle bien remplie pour l’occasion, les résidents du foyer ayant été invités à y assister. Cette septième initiative de l’association créée en 2022 et dont le but est d’organiser des événements musicaux “clé en main” en Eure-et-Loir, s’est donc avérée un franc succès et comme les précédentes, un véritable moment de partage et de convivialité. Il était demandé à chacun de venir avec de quoi garnir un buffet, afin de respecter l’esprit “à la bonne franquette” indissociable du projet. Avec cette participation de la guitariste et chanteuse Alice Animal, celui-ci prend nettement de l’envergure. Instrumentiste aguerrie – elle a accompagné les chanteurs Kent et Batlik – la native de Chartres, également compositrice s’est en fait produite ces derniers mois au Pan Piper à Paris, à Berlin ou au festival Les Bains-Douches à Lignières. Cela fait déjà quelque temps que son premier disque Tandem est sorti et celles et ceux qui la suivent régulièrement depuis, ont pu découvrir les morceaux d’un prochain album très attendu. Ce soir-là encore, nous avons eu droit en avant-première à des inédits. 

Elles sont trois sur scène. Jeunes, belles et fougueuses, à l’image de leur leadvocal donc. Nos plus plates excuses à nos lecteurs et lectrices anglophobes pour la terminologie qui leur pique les yeux (et encore, vous avez échappé à l’inévitable formule vue et revue dans d’autres revues, le famous “power rock trio”…). Mais force est de constater que si elle conserve un des talons de ses escarpins solidement plantés dans une souche chanson, Alice Animal est désormais une vraie rockeuse. Et comme telle, elle sait s’entourer d’une batteuse très énergique – Mélanie Centenero – et d’une bassiste tout aussi pêchue, Alice Atkins, dont c’était la première participation ce soir-là. Des rockeuses, des vraies. Pas des poseuses, de sacrées musiciennes qui bastonnent quand il faut – Bam Bam et son blues rock des familles, Y a ma vie qui craque et sa ligne de basse plombée – et qui savent être au diapason d’Alice Animal lorsque celle-ci baisse le volume (la ballade J’ai oublié le nom des oiseaux ou l’envoutant Sakura). Si les applaudissements pleuvent à l’issue de ces morceaux, c’est sa descente parmi nous avec son Mauvais garçon, qui suscite l’enthousiasme du public. La voir griffer sa guitare à quelques centimètres en a électrisé plus d’une, charmé plus d’un. Qui lui succédera pour la huitième de Music à ta porte ? La barre est montée d’un sacré cran ce soir-là, bonne chance à elle / lui / eux, il va falloir assurer !

Merci à Dominique Joly pour la photo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici