Détours de chant, du 23 janvier au 3 février, à Toulouse et alentours

0
975

Pour sa 23e édition, le festival hivernal de la région Occitanie, du mardi 23 janvier au samedi 3 février, Détours de chants, propose à nouveau, une affiche riche et éclectique de 33 artistes et groupes pour 46 concerts sur 19 lieux (15 à Toulouse et 4 dans les environs) ! La programmation, à découvrir en détail sur le site Détours de chant, exprime la volonté, comme chaque année, de montrer la chanson multiforme d’aujourd’hui en proposant découvertes et retrouvailles, à la fois quelques « têtes d’affiche », des artistes confirmés non médiatisés et des talents à découvrir avec une large part aux artistes régionaux.


Les artistes reconnus dans les lieux à jauge importante

A la Halle aux Grains, Juliette avec ses quatre musiciens – c’est… complet – et l’évènement du festival : Leprest en symphonique avec l’orchestre National du Capitole, les voix de Clarika Enzo Enzo Cyril Mokaiesh et Romain Didier également au piano, les arrangements symphoniques de Dylan Corlay pour mettre en valeur les textes d’Allain Leprest.

En dehors de Toulouse, au Bascala à Bruguières, Hervé Suhubiette + QuarteXpérience chantent Anne Sylvestre. Il reprend et actualise son spectacle en l’enrichissant d’invités Michèle Bernard, Lise Martin, le duo local Erdowsky et un choeur éphémère de plus de 50 personnes Les gens qui doutent.

L’ouverture et la clôture du festival

A Toulouse au théâtre des Mazades, l’ouverture le 23 janvier sera chanson-rap : Petite Gueule en solo, généreuse et inventive, puis le toulousain HYL, vainqueur du Pic d’or, en trio. En clôture du festival, Batlik en tournée d’adieu qui vient de publier son treizième et ultime album Numéro 13 avec en première partie et en jaune Adélys qui chante et danse seule en scène.

Les artistes non médiatisés

Alexis HK sera à l’Escale à Tournefeuille. Nicolas Jules, Eric Lareine et le guitariste Pascal Maupeu chanteront et diront Leonard Cohen avec September Cohen au CC Henri Desbals (à noter que Nicolas Jules ouvrira la soirée en solo à 19h). Lise Martin en quatuor – violoncelle, guitares, batterie et ukulélé – sera à Launaguet.

Une belle place pour les talents locaux et régionaux

Au Bijou la salle chanson de Toulouse, nous pourrons apprécier Délinquante avec ses deux chanteuses accordéonistes Céline et Claire ainsi qu’Arbas en trio. Le duo féminin multi-instrumentiste Soleynia se produira au Chapeau Rouge. A la médiathèque Cabanis, Davy Kilembé jouera en trio son nouveau spectacle Le langage des gens d’en bas titre de l’album à venir et également Je viens d’où tu vas son spectacle jeune public en duo avec Samir Mouhoubi. Simon Chouf présentera son nouveau répertoire en trio (guitare-clavier-batterie) à Castanet et la jeune Halynka sera en première partie d’Alexis HK.

Les spécificités habituelles

Le gagnant du prix des lycéens de la journée « Coups de pousses », effectuée en Novembre en avant-première du festival, Primo Gaouzi joue à La cave poésie. Des concerts en journée sont gratuits. Quelques uns à la mi-journée : ceux de la Pause musicale à la salle Sénéchal, le premier jeudi Camille Laily et ses chansons poétiques et le jeudi suivant Après le théâtre sur les chansons d’Anne Sylvestre en duo piano voix ; et à La fabrique un réjouissant spectacle de beatbox par Kosh. Dans les médiathèques le samedi après-midi à Empalot Jeanne et Serge spectacle de reprises par un duo au chant et à la musique (violoncelle guitare), et à Saint-Cyprien l’impertinent Nicolas Bacchus en solo guitare et toujours à Contrepieds (titre de son sixième album). A la fabrique. Deux autres concerts sont en participation libre au Théâtre du Grand Rond avec, la première semaine, la québécoise Jeanne Côté à découvrir en solo piano-voix, et, la seconde semaine, l’attachant Hector ou rien en solo guitare. Pour laisser plus de choix aux spectateurs, cinq artistes jouent deux fois et deux autres cinq fois.

Et d’autres propositions

D’autres propositions, preuves de l’éclectisme de ce festival ? Des artistes d’outre-Atlantique avec le duo québécois Dans l’Shed au Bijou, des artistes à découvrir comme Arthur Ely et Oscar les Vacances, du rock avec Paradis Minuit + Ericnemo Stereopop Orchestra, et de l’étonnant avec Lokk & Zarn.

A noter que les dessins de l’affiche et du programme sont de « notre Pierick Hexagonal »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here