Finale du tremplin « A nos chansons » : Agnès Guipont

0
317
Agnès Guipont - ©David Desreumaux

La finale du tremplin « A nos chansons », organisé par Initiatives-Chansons, s’est tenue le dimanche 3 avril 2022 au théâtre Antoine-Vitez, à Ivry-sur-Seine. Sept finalistes (Agnès Guipont, Camille Laïly, Marius & the Needs, Melkoni Project, Kijoté, Missonne et Romain Lemire) se succédaient sur le plateau, interprétant chacun trois chansons dont une issue du répertoire de Barbara. A l’issue du tremplin, plusieurs prix étaient attribués par le jury: le grand prix, le prix de la création, le prix d’interprétation. D’autres prix étaient également décernés : le prix de la composition décerné par l’UNAC, le coup de coeur du public et le coup de coeur des programmateurs. Les résultats sont les suivants :

  • Grand prix : Camille Laïly
  • Prix de la création : Romain Lemire
  • Prix de l’interprétation : Missonne
  • Prix de la composition (décerné par l’UNAC) : Melkoni Project
  • Coup de coeur des programmateurs : Missonne
  • Coup de coeur du public : Camille Laïly

Un prix d’encouragements a de même été remis par le comité d’écoute d’Initiatives-Chansons, à Chloé Breillot, artiste qui ne disputait pas la finale mais qui avait été remarquée et appréciée lors des étapes précédentes.


Nous publions dans la journée sept publications différentes, rassemblant chacune la prestation individuelle des candidats. Voici celle d’Agnès Guipont. Le texte qui précède les vidéos est le texte de présentation lu lors de la finale par Patrice Mercier, maître de cérémonie de l’événement.


Agnès Guipont. Née en banlieue parisienne de mère allemande et de père français, Agnès est une artiste transdisciplinaire, basée à Berlin depuis 2002.

Elle mêle dans ses différents projets la musique, la création sonore, la poésie et la performance. Formée initialement au théâtre, son objectif est d’intensifier l’expérience musicale du concert, non seulement grâce à la charge d’émotion de sa voix puissante et cristalline, mais aussi en instillant dans la composition, le rythme et la texture sonore des chansons, un chemin de narration, une façon bien à elle de raconter des histoires.

Son travail se situe dans la lignée du lied allemand ou de la mise en musique minutieuse des poètes par des artistes tels que Léo Ferré, qui rendaient des textes poétiques extrêmement complexes irresistiblement actuels et si proches de l’histoire de chacune et chacun d’entre nous.

Actuellement, elle met en musique le cycle intégral des sonnets de Louise Labé (vers 1524 – 1566). Un premier EP de 6 titres, LaboR Labé, est sorti à Berlin en septembre 2021, dans le cadre du festival de poésie de Berlin.


Renseignements sur les trois titres interprétés lors de la finale

Titre Barbara : L’aigle noir (Barbara / Barbara)

Titre personnel 1 : Baise m’encor / sonnet 18 (Louise Labé / Agnès Guipont)

Titre personnel 2 : Enfants bleus (Agnès Guipont / Agnès Guipont)




LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here