Jules à La Luciole de Méry-sur-Oise

0
287
Jules par © David Desreumaux

Jules – La Luciole – Méry-sur-Oise – 1er février 2020

Jules par © David Desreumaux

C’était la grande rentrée de Jules avec le Vilain Orchestra ce samedi 1er février à La Luciole de Méry-sur-Oise. En plein boum depuis plusieurs mois avec Le Jules Box, Jules nous confiait lors de l’entretien qu’il nous avait accordé pour le numéro 12 (Été 2019) qu’il travaillait en parallèle à l’écriture de nouvelles chansons. Ce concert à La Luciole, dans ses terres du Val-d’Oise, était l’occasion de les tester, et Jules ne s’en est pas privé. Avec sa fine équipe de musiciens, ce n’est pas moins d’une douzaine de nouveaux titres qu’il a offerts au public venu nombreux blinder cette grande salle.

Opération-test avant de partir au Québec début avril enregistrer – en vue d’un nouvel album – ces morceaux qui ne trahissent en rien le Jules que l’on connaît et que l’on apprécie. Dans ce style « variété alternative », Jules observe le monde, son monde. Le monde comme il va mal, dans l’intolérance et le rejet de « l’autre », de « l’étranger », l’exilé mal venu (Le trèfle à trois feuilles). Mais son monde comme il va bien aussi, distillant de petites pépites à l’adresse de ses bien-aimées, sa fille et sa femme (Doucement, Friandises) ; ou encore à l’adresse de son fils, Nino, venant interpréter en un duo d’invectives un Tu m’agaces qui – vous l’aurez deviné – n’est rien d’autre qu’une déclaration d’amour.

C’était la première de ce tout nouveau spectacle encore en construction auquel, bien

Jules & Nino par © David Desreumaux

entendu, Jules ajoute les standards qui déchaînent son public fervent. Car un concert de Jules sans T’es chiante, Thérèse ou Mal barré serait-il un concert de Jules ?

Après un détour par La 2Deuche à Lempdes le 15 mai, ce spectacle sera sur les routes à compter d’octobre prochain. On ne saurait trop vous recommander d’aller voir ce garçon au talent aussi grand qu’il est sympathique et chaleureux, accompagné par un Vilain Orchestra qui joue du feu de dieu !

David Desreumaux

Article publié dans le numéro 15 de la revue Hexagone (Printemps 2020).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here