HomeReportagesFVC – N°9 : Gérard Manset & Robin Isely

FVC – N°9 : Gérard Manset & Robin Isely

FORUM VIRUS COURONNÉ – Présentation par Xavier Lacouture


Atelier n° 9 – Gérard Manset & Robin Isely

Les consignes données aux participants

  • Voyez vous ces être vivants (Comme un lego – Gérard Manset)
  • Collages numérique de Robin Isely
  • Le texte commence par la phrase (Refrain ou Premier vers de couplet)
  • 3 couplets de 8 vers : 4 vers de 8 et 4 vers de 6
  • Rimes croisées ABAB  ou embrassées ABBA
  • Refrain court et sonore

Guyom Touseul – Les danseuses

Corrézien d’adoption, j’ai participé aux Chemins d’Écritures il y a quelques années et j’en avais déjà tiré plusieurs chansons que je joue toujours. Je suis arrivé en cours de route dans ce Forum Virus Couronné, et j’ai retrouvé les mêmes sensations qu’à l’époque ! Et plusieurs chansons sont en cours de mise en musique !

Les danseuses (Guyom Touseul)

Voyez-vous ces êtres vivants
Des heures sombres ou lumineuses
Qui courent qui crient et en même temps
Qui n’se soucient guère des danseuses
Elles ne trouvent pas ça amusant
D’être des rats ou des valseuses
Elles aimeraient qu’on prenne le temps
De voir en elles des amoureuses

Si tu vois une danseuse et qu’elle te tend la main
Saisis-la et qu’importe où vous mène le chemin

Trouvez-vous ces êtres charmants ?
Et ceux qui triment, et ceux qui creusent
Leur propre tombe, et prennent pas l’temps
De s’espérer une heure heureuse
Quand les danseuses, en virevoltant
Ouvrent une espérance merveilleuse
Les font rêver au moins un temps
Deux temps trois temps, une fin miteuse

Si tu vois une danseuse et qu’elle te tend la main
Saisis-la et qu’importe où vous mène le chemin

Croyez-vous qu’ces êtres fuyants
Leur existence morne et honteuse
Accepteront au moins un temps
Qu’elles, elles sont beaucoup plus chanceuses
Et les danseuses dorénavant
S’envoleront vers Bételgeuse
Elles laisseront les honnêtes gens
Tous nus dans leur vie désastreuse

Si tu vois une danseuse et qu’elle te tend la main
Saisis-la et qu’importe où vous mène le chemin

Si tu vois une danseuse et qu’elle te tend la main
Saisis-la et qu’importe où vous mène le chemin

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

Comments
  • Un grand merci à David d’Hexagone de mettre en ligne ces textes, et bien sûr un grand merci à Xavier Lacouture d’avoir organisé tout ça, et des retours qu’il nous a fait !

    Bravo aux autres membre du Forum Virus Couronné !

    20 mai 2020
  • J’ai modifié une rime qui ne me plaisait pas depuis le début, « S’envoleront vers Bételgueuse » : à l’origine, c’était un souvenir de Goldorak, je pense, souvenir faux puisque c’est « Bétegleuse » qui m’était venu. Après vérification je me suis rendu compte de l’erreur.

    L’idée me plaisait bien, de voir les danseuses s’envoler vers cette « étoile variable semi-régulière de type supergéante rouge, dans la constellation d’Orion, (…) habituellement considérée comme la huitième étoile la plus brillante du ciel » (wikipédia). Par contre cette rime en -gueuse, ça casse le truc ! Je l’ai laissé de côté pour y revenir plus tard. Et ça fait un peu pédant, aussi : « Quoi, tu connais pas Bételgueuse ? Hahaha ! [rire moqueur] »

    Et donc, je la transforme en « S’envoleront, majestueuses », il me semble que le sens convient également. Avec cette modification, le texte est maintenant achevé, je pense.

    24 mai 2020

Leave A Comment