HomeReportagesFVC – N°6 : Matrix

FVC – N°6 : Matrix

FORUM VIRUS COURONNÉ – Présentation par Xavier Lacouture


Atelier n° 6 – Matrix

Les consignes données aux participants

Je vous envoie une sixième proposition.

  • Une phrase de l’agent Smith dans Matrix: « Les humains sont une maladie contagieuse »
  • Quatre mots : hôte/ hotte/ hot/ ôte, agent, détourner, coque/ Coke/ coq
  • Structure
    – 4 couplets de 8 vers
    – nombre de pieds au choix mais identique dans les quatre couplets
    – rimes embrassées ABBA
    – refrain ou pas

Xavier Lacouture – Juste l’humain

ACI, 9 albums à mon actif. Je suis confiné à Bagnolet . Après 18 ans d’atelier en France et au Quebec, j’ai eu un plaisir immense à réunir 60 artistes auteurs franco-canadiens pour cet atelier forum du virus couronné.

Juste l’humain (Xavier Lacouture)

J’adopte les gestes barrières
Je me lave les mains constamment
Je me méfiais depuis longtemps
Mais aujourd’hui j’y vois plus clair
D’où vient ce curieux sentiment
Cette impression désagréable
Qui peut devenir insupportable
C’est pas que je n’aime pas les gens

Sur mes gardes, dès que l’on m’approche
Je m’interroge et j’imagine
Sans rien trouver qui me vaccine
J’y peux rien, mais j’ai la pétoche
J’ai arrêté de faire la bise
Je fais des p’tits coucous de loin
Un petit geste de la main
Cest fini pour moi le show-bizz

Ni virus, ni bacille de Koch
Ni champignons, ni streptocoque
Juste l’humain
Ni plus ni moins

Est ce que l’arrogance, ca s’attrape
Comme la coqueluche, ou la rougeole
L’hépatite, la grippe espagnole
Et surtout est ce qu’on en réchappe
Est que la connerie se transmet
Le crétinisme et l’ineptie
Les ânes sont-ils porteurs d’ânerie
Er surtout est-ce qu’on s’en remet

Ni virus, ni bacille de Koch
Ni champignons, ni streptocoque
Ni bactérie, ni parasite
Ni Agent au nom insolite
Juste l’humain
Ni plus ni moins

Voilà pourquoi je porte un masque
Où j’ai détourné un sourire
Je ne l’ôte que pour le plaisir
D’être sincère ou faire des frasques
Dans le doute pour nos rendez-vous
Gardez une distance respectable
Pleurez dans des mouchoirs jetables
Ou mieux encore, restez chez vous

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment