HomeArtistesWatine – Jetlag

Watine – Jetlag

Réalisation : Renaud de Foville
Paroles et Musique : Catherine WATINE – CATGANG Music
https://watine.bandcamp.com/album/geo…
disponible en CD digipack ou double Vinyle
www.watineprod.com
Distribution France : DIFFER’ANT
Distribution UK : NORMAN RECORDS
Worldwide BELIEVE DIGITAL


JETLAG (Musique et Paroles Catherine WATINE)

Comme un jetlag, tout devient étrangement vague
Comme un jetlag après l’aéroport, les bateaux dans les ports s’évaporent
Et la mer se retire en repliant ses vagues, c’est là que tout devient étrangement vague,
Comme un jettlag après l’aéroport
T’est-il déjà venu à l’idée d’entrer dans le désordre de tes idées,
La tour de Babel ce n’est rien à côté …
Et moi je me demande quel est le courant que l’on dépense
D’où vient cette lumière qui me traverse comme une fulgurance
Le fond du problème, je peux l’évoquer, nous voulons tous l’immortalité
Et Faust de le constater, nous ne chanterons qu’un seul été
A la salle des ventes montent les enchères, la vie m’échappe mais la vie m’est chère
Alors j’attends que quelqu’un là-haut me repère, pour que je forme une autre paire
Dans une espèce de huis-clos à la Dolto
Je me dis que Non l’enfer ce n’est pas les autres
Certes, Sartre disait le contraire mais il avait Beauvoir et il ne voyait qu’elle
C’était pourrait dire, comme sa sentinelle
Certes, J’ai des hauts et des bas, mais quand on aime, on ne tombe pas
Et que cela ne reste pas lettres mortes, c’est l’être humain et je n’en démords point
Comme Adam a son Eve, tout homme a son rêve
Je sais, la randonnée risque d’être mortelle,
Je sais c’est cruel mais s’il a cru en Dieu ,’homme peut se croire éternel
A la salle des ventes montent les enchères, la vie m’échappe mais la vie m’est chère
Alors j’attends que quelqu’un là-haut me repère, pour que je forme une autre paire
L’enfer c’est la face cachée du paradis, difficile de mourir
La question c’est l’après ? et qu’en dire ?
Se voiler la face n’efface pas les traces du doute
Alors vendre son âme au diable ou la mettre sous les clous pour la mise en bière
La mise en doute ne date pas d’hier
Faust n’est pas à ranger dans les méchants, je veux juste essayer de rester sur le banc
Pour laisser venir à moi les petits penchants pendant qu’il est encore temps
La vie m’échappe mais la vie m’est chère
Rien n‘est plus clair, quels que soient les parades, les artifices, les traversées du désert
La vie m’échappe mais la vie m’est chère
Alors j’attends que là-haut que quelqu’une me repère pour que je forme une autre paire
Pour que je forme une autre forme,
Sans norme, ce serait énorme
Comme une farce faite à l’homme, ce serait énorme
C’est là que tout devient étrangement vague, comme un jetlag, tout devient vague,
A la salle des ventes montent les enchères, la vie m’échappe mais la vie m’est chère
L’enfer ce n’est pas les autres, non, l’enfer ce n’est pas les autres
C’est la face cachée du paradis, mais c’est si difficile de mourir
C’et là que tout devient étrangement vague, comme un jetlag
Je sais, la randonnée risque d’être mortelle,
Je sais c’est cruel, mais s’il a cru en Dieu, l’homme peut se croire éternel

Projet GEOGRAPHIE SOUS-CUTANEE

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment