HomeActuAvignon Off 2019 : Les spectacles de passage et hors-chanson

Avignon Off 2019 : Les spectacles de passage et hors-chanson

Après avoir présenté les concerts des lieux « chanson » du festival d’Avignon Off (du 5 au 28 juillet) à L’Arrache coeur et L’Atypik, et une sélection des concerts dans les autres lieux, voici une dernière sélection : celle des spectacles de passage, programmés seulement pour un ou quelques jours, et celle des spectacles hors chansons avec des artistes chanteurs habituellement.


Les spectacles programmés sur un à quelques jours

Lily Luca. Nous avons annoncé ici l’album à venir. Le 18, elle est à la Maison de la Parole, pour un concert unique lors du festival, voici une bonne occasion de découvrir ses nouvelles chansons.

Joce. Le 15 au Magasin Théâtre, elle chante Multas Vitas, nom de son dernier album , chroniqué dans le n°11 d’Hexagone.

Emma Daumas. Son spectacle L’art des naufrages, créé récemment au théâtre du Chêne Noir, y est rejoué trois fois lors du festival dont le 15 et le 22. Ce conte inspiré de sa trajectoire personnelle, est annoncé à la croisée des chemins entre concert – avec la présence de trois musiciens -, théâtre et performance.

Faïza Kaddour chante Colette Magny les 11 et 18 au Théâtre des Carmes.

Les scènes de minuit de la Maison de la Poésie programment, entre autres, de la chanson, des artistes venant en solo. Cette année, Samuel Covel, dont l’EP Mue imaginale est chroniqué dans le n°11 d’Hexagone, se produira du 14 au 16, suivi d’un artiste de Montpelier Bartleby les 21 et 22. Les 23 et 24, on retrouvera Marion Cousineau, en préparation, comme l’an passé de son concert à Barjac, mais cette fois dans la cour du château. Pour clore le festival, les 27 et 28, l’écrivaine chanteuse Eléonore Clovis au clavier pour Quelque chose qui cloche.

Claire Diterzi. En duo, elle propose un appétissant Concert à table sur des morceaux choisis de son répertoire. Du 11 au 19 à la Manufacture.

La belge Lola Bonfanti se produit en solo, voix et contrebasse, jusqu’au 12 à la Manufacture.


Des chanteurs à Avignon qui jouent mais ne chantent pas

L’auteur slameur chanteur Jérôme Pinel, connu avec le duo Strange Enquête, a écrit et interprète une performance solitaire de poésie brute : Les Monologues d’un Code-Barres. Sans micro et sans musique. Jusqu’au 23 juillet au théâtre des Lila’s.

La chanteuse Murielle Holtz, est une des actrices d’un émouvant spectacle de rue : Les tondues. Du 9 au 21 sauf 14 et 15, à Villeneuve en scène.

Kosh. Connu sur scène comme beatboxer de Karimouche, il met son talent de bruiteur au service du récit de son parcours de vie pour un seul en scène très original. A l’Arrache cœur.

Le chanteur accordéoniste Nicolas Ducron, apprécié dans Les fouteurs de joie – qui ont joué, au cours des années, leurs trois spectacles dans ce festival -, interprète Un président aurait pu dire tout ça (Variations politiques, économiques, poétiques et amoureuses autour de François H) au Collège de la Salle. Et nous en profitons pour évoquer un  autre « fouteur de joie » Laurent Madiot, même s’il chante, dans Le destin moyen d’un mec fabuleux, un spectacle qui mêle récit, chanson et stand-up. A l’Atelier Florentin.


Photo de une : Nicolas Ducron © David Desreumaux – Reproduction interdite

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment