HomeActuFestival Aubercail – 10ème édition !

Festival Aubercail – 10ème édition !

Ce sera la dixième édition de ce festival printanier à la programmation toujours aussi ouverte, éclectique et de qualité. Cette année, Aubercail déménage et prendra place à L’Embarcadère à Aubervilliers. Jette-un oeil sur le programme et réserve avant que ce ne soit complet ! D’ailleurs, les 24 et 25 mai sont déjà complets ! Je te livre les petits commentaires, d’après dossier de presse, diffusés sur le site du festival Aubercail.


MARDI 24 MAI 2016 – COMPLET

aub-sourigues_300Alain Sourigues
Poings Sensibles
Tout à la fois comédien, chansonnier, illusionniste des mots, Alain Sourigues a le geste séducteur et puissant, le verbe sensible et intelligent.
Son tour de chant est ponctué de notations burlesques entre comédie sociale et désastre quotidien, aphorismes et jeux de mots.
Il les livre sur scène avec élégance et générosité, utilisant avec un vrai talent tout ce qui traîne autour de lui pour enjouer son public.

aub-perret_300Pierre Perret
L’age de Pierre
Est-il encore besoin de présenter ce grand auteur compositeur interprète humaniste, au ton enjoué?
Plus de 450 chansons à son actif, une quinzaine de livres, deux films, trois musiques de films, des contes, et des participations à moults projets.
Dans un spectacle de près de deux heures, Pierre Perret retrace sa carrière musicale et nous emmène dans son univers, du Zizi à La Corinne, en passant par Lily et tant d’autres chansons dont ses nouvelles créations.


MERCREDI 25 MAI 2016 – COMPLET

aub-didoudingues_300Les didoudingues
Enchansons-nous !
En juin 2014, à l’occasion des dix ans du Festival Faites de la Chanson, l’association Di Dou Da a souhaité réunir des artistes accueillis dans ses cabarets découvertes.
Lors de cette soirée qui devait être unique, quelque chose s’est passé, d’espéré et d’attendu à la fois, sur la scène et dans le public. Il était évident que l’aventure ne saurait s’arrêter là.
Ainsi sont nés « Les DiDouDingues », d’une envie de partage, de la curiosité de l’autre pour l’un, de la complicité de l’instant, de la fragilité du moment et de l’envie de défendre collectivement des propos singuliers.

aub-sylvestre_300Anne Sylvestre
Chansons nouvelles, chansons anciennes, tricotées plus ou moins serré autour d’un thème qui lui est familier.
Chansons nouvelles qui se dévoilent, qui témoignent, qui s’indignent.
Chansons anciennes, qui se souviennent d’avoir déjà défendu ces ardeurs, ces douceurs ou ces rires.
Chansons magnifiquement orchestrées par Nathalie Miravette ou Jérôme Charles, et pour certaines, habillées de neuf.
Juste une Femme.


JEUDI 26 MAI 2016

aub-didier_300Romain Didier
Dans ce piano tout noir
Avec « Dans ce piano tout noir », Romain Didier nous invite, sur le ton de la confidence, à une croisière sans escale au coeur de son univers d’auteur compositeur.
Seul derrière son piano, il revisite ses chansons et, comme en miroir, évoque tout un monde de perles du répertoire de la chanson francophone.
Sa voix chaude, ses textes délicats, ses doigts virtuoses …
Un artiste exceptionnel pour un voyage tendre et lucide, élégant et magistral, qui parle un peu de lui mais surtout de nous, tant il sait que son travail consiste à restituer le monde et tenter de rendre chaque chose universelle.

aub-anniv_300Soirée Anniversaire
Les 10 ans d’Aubercail !
Pour les dix ans d’Aubercail, nous allons retrouver dix artistes qui entretiennent des liens particuliers avec notre festival, des liens d’amitié et de fidélité réciproques.
Ils se succéderont sur scène avec des chansons surprises, des interprétations inédites. Avec Clarika, Hervé Akrich, Wally, Jehan, Céline Caussimon, Christian Paccoud, Chloé Lacan, Michèle Bernard, Volo et Yvan Dautin qui seront accompagnés par trois musiciens : Michel Kanuty (piano), Yvan Descamps (batterie) et Franck La Rocca (basse).


VENDREDI 27 MAI 2016

aub-bossone_150Jérémie Bossone
D’un rock atmosphérique tissé d’arpèges électriques au rock primaire à guitares saturées, en passant par un autre teinté d’orchestrations classiques ou d’éléments électros… De la chanson française à celle du folk américain, en passant par le lied allemand…
Les courants sont vastes, et Bossone est avide de les voir s’embrasser.
Son objectif : raconter des histoires (d’amour, de haine, d’alcool, de quête, d’amitié, de voyages…), comme on le faisait dans la chanson française des années 50/60 mais en mettant au service de la narration une musique plus contemporaine, plus électrique, cathartique.
Il les livre sur scène avec élégance et générosité, utilisant avec un vrai talent tout ce qui traîne autour de lui pour enjouer son public.

aub-ottilie_300Ottilie B
Poésie sonore et visuelle.
Femme aux origines multiples (Kabylie, Mongolie, Italie …) OTTiLiE [B] joue avec les codes et les références pour mieux les détourner avec une grande liberté. Pour elle, tout s’inspire et tout l’inspire !
Ses influences se promènent de Björk à James Blake en passant par Fink, Gainsbourg, Satie, Les Elles et encore Sainkho Namtchylak ou Abida Parveen. La spontanéité de ce tourbillon et sa générosité nous invite les sens et les titille avec humour.

aub-leo_300Les Hurlements d’Léo
Chantent Mano Solo
Chanter Solo. A huit. Hurler sa rage, porter son énergie rock, distiller sa poésie héritée des plus grands auteurs français.
Cela ne pouvait qu’être eux. Les Hurlements d’Léo s’attaquent à Mano, en petits frères de la même trempe. Celle qui noue le ventre et illumine les rires.
Celle qui rend la vie plus intense. Celle qui ne se résigne pas à voir les fascismes en tous genres ramper dans les cerveaux d’une France malade de ses peurs. Celle dont les colères se chantent haut et fort.
Depuis 1998, les Bordelais sont des aventuriers artistiques. Les parcours fléchés ne sont pas pour eux. En une dizaine d’albums, du « Café des jours heureux » au « Bordel de luxe », les Hurlements d’Léo ont brandi l’esprit de la révolte et de la rencontre au fil des scènes communes, des idées partagées, des proches humanités.


SAMEDI 28 MAI 2016

aub-suissa_150Suissa
Spécialement influencé par la musique Maloya (ile de la Réunion), Suissa nous ensoleille de ces rythmes si particuliers, soulignant avec un groove africanisant des chansons douces-amères toujours écrites avec une verve touchante.
Accompagné par des musiciens talentueux, Suissa nous offre un spectacle qui relie les ensoleillements, avec malice et bonhommie.

aub-pierpoljak_300Pierpoljak
Général Indigo
Retour de l’enfant terrible du reggae avec le nouvel album de Pierpoljak : «Général Indigo».
Ses nombreux voyages en Jamaïque auront marqué à jamais sa musique. C’est empreint de ce savoir-faire et détaché de la surenchère du show business que Pierpoljak remet sur le devant de la scène la musique qu’il a toujours défendu et de laquelle il s’est toujours inspiré, ce qu’il sait faire de mieux : le reggae-music.
Les paroles de Pierpoljak s’adressent toujours directement au peuple. Il y aborde des thèmes forts et universels comme la garde des enfants dans Papas du week end, l’impunité policière face aux meurtres d’adolescents (Je te tuerai), et rend hommage aux oubliés du système, comme il le déclare dans Keep On Dada : «Je chante pour les opprimés, les pauvres et les sans-papiers, tous ceux qui ont besoin de lumière, ceux qui ont tant mangé de fer», ou quand il raconte l’histoire d’Alex, un clochard parisien, dans Puta Vida Loca.

aub-grolektif_300Le bal du Grolektif
Étirez-vous les chevilles et échauffez-vous la voix car le Grolektif fait son bal !
Le collectif lyonnais s’attaque ici à quelques-unes de ses influences les plus improbables, parfois inavouables mais toujours de circonstance pour vous mettre en mouvement.
Des hits rock, des tubes funk, la crème du R&B ou des petites pépites pop auxquels les musiciens du Grolektif redonnent vie et panache le temps d’un soir.
Des voix qui donnent soif, des cuivres qui envoient du bois, des rythmiques héroïques, et pourquoi pas des groupies hystériques…
Telle est la recette de cette grand’messe populaire, revue et corrigée par une quinzaine de musiciens


JEUNE PUBLIC : MATINALE A 9H30

aub-bouskidou_300Bouskidou
Mieux ça serait pire !

Bouskidou, groupe de musique pour enfants mais pas que, aborde dans ses spectacles les grands thèmes existentiels de manière plus concise qu’une thèse sociologique 3ème année mais tout autant documentée.
Et, puisque ce sont des chansons, la musique est au texte ce que la baguette est au jambon-beurre : indissociable et indispensable.
Il y a un style Bouskidou, reconnaissable à la fraîcheur et l’inventivité des arrangements, une sorte d’évidence musicale avec quelques clins d’oeil.

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment