HomeActuAgenda : la sélection d’Hexagone sur Toulouse du 23 au 29 mars

Agenda : la sélection d’Hexagone sur Toulouse du 23 au 29 mars

A peine remis des douze concerts de la sélection précédente, je te propose mon agenda de la scène chanson sur Toulouse pour la semaine qui vient. Ma nouvelle sélection, de quatre concerts, bien sûr subjective, se compose comme la précédente, totalement et exclusivement rien que des artistes que j’aime beaucoup et que j’ai déjà appréciés sur scène. Et quatre concerts de style vraiment différents. La preuve que j’aime : c’est que je serai à présent à chacun des concerts ! Viens découvrir et apprécier !

A noter : un lien sur le nom du groupe pour découvrir le site, un lien sur le nom du lieu pour les infos pratiques.


23 mars : Chouf, Zoé sur le pavé, Camu  à la Dynamo

0323 Dynamo 01Que chante la Dynamo ! On commence la semaine de concerts un lundi et par du local. Un triple plateau chanson. Bien sûr Chouf, en photo sur la une de l’article, dont je te parle souvent (tu as lu son interview ? Allez promis je ne le citerai pas sur au moins mes deux prochaines chroniques…). Une anecdote : avec son groupe il avait fêté la sortie de son troisième album il y a juste deux ans, fin mars, ici à la Dynamo. Intéressant de voir l’évolution après une riche tournée 2013-2014. Pour ce concert, une nouveauté le quartet devient quintet avec l’ajout d’un accordéoniste. Il partage le plateau avec Camu et Zoé sur le pavé. Camu avec Corentin Grelier au chant et à l’écriture, découvert à ses débuts, il y a un an environ sur quelques chansons Chez Ta Mère. On constate de grands progrès et une belle évolution à chaque prestation. Et le trio Camu avec deux superbes musiciens, Youssef Ghazzal à la contrebasse et Fabien Valle à l’accordéon, a été une des belles découvertes des Coups de Pousses du festival Détours de Chant en début d’année. Note que Camu fera son premier Bijou le 17 avril.

0323 Dynamo 02 CamuEt puis Zoé sur le pavé. Quartet festif, beaucoup vu dans les bars toulousains l’an dernier et récemment, le 14 mars en première partie de Zebda à Pamiers. Clarinette, accordéon, percussion et guitare chant. Sûr qu’avec ces trois groupes La Dynamo va chanter ! La Dynamo c’est une salle, située en plein centre ville, que j’aime bien avec sa madone sur un mur, son bar avec ses bières belges, son étage faisant vraiment balcon et son couloir menant vers un petit endroit pour discuter et fumer. La Dynamo, salle en configuration debout et à la programmation éclectique – rock, rap, world, chanson un peu – c’est une salle qui vit ses derniers concerts. Elle va devoir quitter les lieux à cause d’un hôtel qui prendra sa place. Une autre place un peu plus loin de l’hyper centre ville a été trouvée et il ne manque plus que … pas mal d’argent.


26 mars : Patrick Font et sa bande Chez Ta Mère

 Font 01Un moment rare. Patrick Font « et sa bande » Chez Ta Mère ! Des souvenirs, d’un autre siècle, qui surgissent : ma découverte de la salle de Bobino pour y voir mes « idoles » d’alors Font et Val, des concerts avec irrévérence fou rire et tendresse mêlés, une époque où la férocité contre la religion et le pouvoir n’étaient pas une maladie mortelle. Et je ressors les vinyles usés de la cave. La dernière fois à Toulouse, en août 2011, Patrick Font partageait la scène du Grand Rond avec Evelyne Gallet à qui il a donné de superbes textes. Bien sûr, il a 74 ans. Et alors ? C’est l’occasion pour les « afficionados » du temps passé, comme moi, de lui montrer que ses chansons ont marqué, au moins, notre jeunesse. Un grand merci à Chez ta Mère et à Olivier Chatelier pour cette programmation, peut être un peu osée.


27 mars : Louis Noêl Bobey  Chez Ta Mère

 1503 27 TitiboulibiEncore une programmation osée. « Un spectacle aussi difficile à décrire qu’à vendre » dit l’annonce sur le site de Chez ta Mère. J’ai découvert et apprécié Noel Louis Noêl Bobey alias Titiboulibi en 2013 au festival d’Avignon. Entre conte, chanson et slam, un concert intimiste en solo, guitare et harmonica. « Slam de bitume, chansons de traverse et plumes de poulet de Bresse ». Je te livre mes notes d’alors. « Un grand sourire et une humanité qui transparait dans ses dires et dans ses gestes. Il commence en patois Bressan puis raconte sa vie : Marseille, le Jura, les peintures de Chagall, le café pris le matin à Avignon pendant le festival et … sa grand mère. Fraîcheur du sourire et maîtrise de l’écriture. Il écrit très bien et joue avec les mots et les sonorités. Un moment vrai. » Tu viens ?  Moi j’y serai !


28 et 29  mars : Les Bertitas Chez Ta Mère

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

Et on finit la semaine, comme commencée, par du local. Les Bertitas je t’en ai déjà parlé pour mes concerts coups de cœur 2014. Je disais « Six femmes chanteuses habillées en noir et rouge. Des chants polyphoniques du monde (entre autres Russie, Israêl, Afrique du Sud, Pays Basque), interprétés a capella, des voix entremêlées superbes. Une mise en espace de chaque morceau originale et travaillée. Une belle complicité, de l’énergie, des sourires et de l’envie. De l’émotion et du plaisir en tant que spectateur. Un grand succès public. ». Comme pour l’instant, elles n’ont que de trop rares dates ne rate pas cette double occasion !

Quelle semaine Chez ta mère !. Ils vont me voir trois ou quatre jours d’affilée (message personnel : n’oubliez pas de changer le fût de bière ambrée en début de semaine !).

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment