HomedécouverteColin Chloé, un homme à l’amer

Colin Chloé, un homme à l’amer

Colin Chloe cover Au CielColin Chloé, qu’on ne se méprenne pas, n’est pas un perdreau de l’année. Quarante cinq printemps bien sonnés le gaillard. Pas un débutant non plus l’animal puisqu’il a jadis officié dans plusieurs groupes folk / rock et alternatifs tels que Moby Dick, Dixit, Eric et son banc. Aujourd’hui, quatre ans après le banc d’essai Appeaux accouché sur le label YY/Discograph, il poursuit son voyage en solo avec un second album, Au ciel, paru en avril dernier chez Hasta Luego recordings. Label indépendant canadien.

Lorientais d’origine, Colin a aujourd’hui mis le cap sur Brest. Comme Miossec. Comme ce dernier, ses chansons sentent l’âpreté, l’amer, l’écume. La houle parfois. Comme Miossec toujours, il goûte à la poésie de Georges Perros. Ainsi il adapte Certains disent, pour en livrer une chanson très réussie qui renvoie au Bashung des années 80.

Plus rock et électrique que ne l’était Appeaux, Au ciel a de sérieux arguments à faire valoir. L’album a été enregistré dans des conditions live-studio, aux côtés de Pascal Humbert (16 Horsepower, Detroit) à la basse, d’Yves-André Lefeuvre (Complot, Miossec) à la batterie et de Bruno Green (Santa Cruz, Detroit) à la production et au mixage.

Actuellement en tournée, Colin Chloé assure les premières parties de Détroit. Ça situe nettement le paysage musical et textuel de l’individu même si lui revendique davantage Lou Reed et Neil Young comme références. Peu importe, ce qui compte c’est d’aboutir à une œuvre personnelle. C’est le cas et c’est tant mieux.

Tu pourras voir Colin là :
28 novembre à l’Aréna de Genève en 1ere partie de Détroit.
29 novembre au Bout du Monde – Vevey Suisse. 
5 décembre Plougastel en 1ere partie de Détroit.
16 janvier Le Vauban Brest 

Photo Jérôme Sevrette


Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment