Oldelaf : Je mange

0
1722

En d’autres temps, Souchon critiquait notre propension de citoyen du monde occidental à trop manger dans la désinvolte On est foutu on mange trop. Les années passent mais les choses changent peu et c’est ainsi qu’Oldelaf dans le sillage de son génial aîné apporte son jovial coup de griffe pour pareille attitude. Je mange, le titre ici présenté, montre la bouffe comme activité défouloir, passe-temps comme d’autres vont pisser ou prendre un livre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici