HomeArtistesOldelaf jette le D
Photo Franck Bohbot

Oldelaf jette le D

Oldelaf jette le D

« Un bon divorce vaut mieux qu’un mauvais mariage » dit l’adage. Se vérifierait-il à nouveau ? Il semblerait que oui !

Le D n’est plus. Vive Oldelaf ! Vendredi 10 décembre, pendant près de 2 heures, épaulé de bien belle façon par les jumeaux Berthier, Amaury Kanté et Jack F., Oldelaf a donné (sans monsieur D donc), dans un Alhambra déchaîné et plein comme un oeuf, un concert remarquable d’énergie et de sincérité.

Certainement vécu par le principal intéressé comme une respiration alors qu’il enregistre actuellement son premier album solo à sortir courant 2011, ce concert a non seulement montré un groupe qui avait envie d’en découdre avec la scène, mais aussi (et peut-être surtout) un « vrai » groupe composé de membres différents mais complémentaires, tous aussi bon musiciens que show-men.

En effet, le nouveau pari gagnant d’Oldelaf semble bien se situer à ce niveau, au carrefour de l’humour et de la chanson. L’hyper potache qui constituait la cellule souche d’Oldelaf et monsieur D se modifie, se déplace pour donner une consistance qui pouvait parfois faire défaut à la formule en couple.

A quoi cela tient-il ? A une belle alchimie de morceaux anciens sur lesquels viennent se poser les nouvelles chansons d’Oldelaf, toujours aussi mélodieuses mais plus dépouillées, à l’humour plus subtil en un sens. (La tristitude, Courseule sur mer)

Si ce spectacle reste avant tout un divertissement de haute tenue où les engueulades, les bons mots et les torgnoles pleuvent toujours, il est cependant plaisant de souligner que cette nouvelle orientation gagne beaucoup sur le plan musical où alternent les rythmes cools, rythmés, effrénés et déjantés.

En gros, pour le prix d’un billet vous avez 2 très bons spectacles. Un spectacle de bonnes chansons par 5 très bons musiciens et un spectacle d’humour désopilant interprété par 5 très bons comédiens. Réjouissant et de bon augure alors que l’album et la tournée arrivent à grand pas !

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment