HomeReportagesBarjac m’en chante : les rencontres

Barjac m’en chante : les rencontres

Barjac m’en chante : les rencontres

Frasiak – ©David Desreumaux

Alice Animal et Nicolas Joseph – ©David Desreumaux

Barjac m’en chante. Ce petit billet particulier ne va pas traiter de compte-rendu de concert. Son sujet ? Évoquer un aspect marquant du festival : les rencontres. Rencontres entre artistes d’abord, car un festival permet de rencontrer les autres artistes, et d’aller voir leur spectacle. C’est rare de voir autant d’artistes, en dehors des concerts, dans un festival. Des artistes non programmés ici cette année viennent pour toute la durée de Barjac m’en chante (et je pourrai citer Nicolas Joseph, Laurent Berger, Michel Boutet, Nicolas Duclos, Paul Meslet et Alice Animal). Des artistes programmés restent ensuite jusqu’à la fin comme Gérard Morel, un festivalier habitué, Lise Martin, Véronique Pestel et Coline Malice. D’autres viennent pour une partie du festival comme Michel Bulher, Bernard Joyet, Michèle Bernard, Lily Luca, Eric Frasiak, Erwan Pinard et Evie. Et certains passent comme Jean-Philippe Vauthier (Jeph), Coko, Garance et Liz Van Deuq. Nota : je n’ai cité que ceux que je connais, que les autres ne m’en veuillent pas (ou se fassent connaître…) Plusieurs générations, différents degrés d’expérience et de notoriété, mais une même envie de découvrir des artistes en concert, de retrouver des artistes amis et de faire des rencontres.
Rencontres ensuite et bien sûr entre passionnés de la chanson. Et ces rencontres créent des liens. Certains retrouvent chaque année des festivaliers, au fil des ans, devenus  amis. Ces passionnés sont spectateurs pour le plaisir ou par profession. Rencontres donc aussi de programmateurs de festival ou de salle, d’animateurs d’émission de radio, de journalistes ou/et blogueurs et de photographes. Et rencontres bien sûr entre les artistes et les passionnés. Organisées comme les Rencontres de 11h moins 11, conviviales comme les Apéros-thèmes de Midi-Cèze, ou informelles ces rencontres me paraissent un plus pour un festival et sont certainement une des raisons de fidélisation des festivaliers à Barjac. A noter, pour finir, une nouvelle et belle rencontre avec les mots : L’instant des souffleurs de vers : un texte choisi et enregistré par chaque artiste se produisant dans la cour du château était diffusé avant son concert. Et la totalité de ces textes imprimés a été diffusé dans une enveloppe lors de l’after de la dernière soirée. Une rencontre, comme les autres, à renouveler l’an prochain.


Photo de une : Bernard Joyet par Chantal Bou-Hanna

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

Comments
  • J’y étais aussi… Et pour toute la durée du festival ! Pas grave, on est tellement nombreux.
    Très Amicalement.
    Paul.

    9 août 2017
  • Bonjour !

    Vue Hexagone et Flavie à Barjac… et quelques artistes aussi !

    Je cherche le titre du poème de Michaux dit par Barbara Weldens … ( Souffleurs de vers)
    Très touchée par ce moment fort du festival !
    Quelqu’un peut me renseigner ?
    Merci .

    11 août 2017

Leave A Comment