HomeActuEn juillet à Toulouse et alentours

En juillet à Toulouse et alentours

En juillet à Toulouse et alentours

Hé non, pas de vacances pour la chanson à Toulouse, dans le Tarn et alentours en Juillet. Mais une ambiance estivale avec des concerts en plein air dans les jardins, dans un parc, dans la cour du Café Plum ou celle du Bijou de l’été. L’affiche inclut quelques artistes venant de loin comme Jules et son Vilain Orchestra, David Sire et Danny Buckton. Mais la programmation est essentiellement orientée artistes locaux et régionaux que l’on apprécie et dont je t’ai souvent parlé. Alors hexagonaute, vacancier de passage, viens découvrir les artistes de par ici. Nota : et en plus c’est hors festival Pause Guitare qui a lieu à Albi du 4 au 9 juillet, mais promis je t’en parle dans la prochaine chronique.


Les concerts chanson à Toulouse et alentours

samedi 1 : Lucien La Movaiz Graine à Encausse les Thermes (31)
samedi 1 : Alain Sourigues au Relais de Poche à Verniolle (09)
dimanche 2 : DBK Project  au parc Ritouret à Blagnac (31)
mardi 4  au samedi 8 : La Chorale de l’Ebranleuse  en apéro concert au Théâtre du Grand Rond
le vendredi 7 et les 8, 11, 12, 13, 18, 19, 20, 25, 26, 27  : Jane For Tea au Théâtre des 3 T
samedi 8 : Orlando Trio – Le jardin musical de Toulouse
samedi 8 : Jules et le Vilain Orchestra à Saint-Sulpice / St Lieux Lès Lavaur (81)
samedi 8 : Maggy Bolle au Café Plum à Lautrec (81)
mardi 11 : Victoria Lud à La pause musicale
mardi 11 au samedi 15 : Les Fils de Ta Mère en apéro concert au Théâtre du Grand Rond
samedi 15 : Les Idiots au Café Plum à Lautrec (81)
mardi 18 : Victoria Lud au Café Plum à Lautrec (81)
à partir du mardi 18 : All’arrabbiata au Théâtre du Grand Rond
mercredi 19 : Orlando à Bérat (31)
dimanche 23 : Danny Buckton au Café Plum à Lautrec (81)
mercredi 26 : David Sire au Bijou de l’été à Sengouagnet (31)
mercredi 26 : Hervé Suhubiette à Aureville (31)
mercredi 26 : Barbara Weldens au Café Plum à Lautrec (81)


Dans les salles de Toulouse : ce mois-ci, la chanson s’entendra dans deux théâtres

Au théâtre du Grand Rond, pour la quatrième année consécutive, La Chorale de l’Ebranleuse (photo de une) vient chanter cinq jours en apéro-concert début juillet. Cette chorale toulousaine, féminine et féministe, d’au moins vingt voix, interprète en plusieurs langues un répertoire choisi collectivement. Les chansons, qui évoquent souvent les luttes politiques des femmes ou leur condition, peuvent être tour à tour engagées, drôles ou bien exprimer des sujets plus graves. Une curiosité : cette chorale féminine est accompagnée par… un homme, chef de chœur d’origine cubaine, auteur des arrangements.

All’arrabbiata -Théâtre du Grand Rond – 01/2016 © Michel Gallas

Après les deux exceptionnelles soirées d’entre deux tours où ils se sont retrouvés à plus de dix sur la scène de la Cave Poésie, Les Fils de Ta Mère, on the road again, reprennent la route ou plutôt le répertoire qui chante la route, la rue, les chemins. Ils retrouvent pour la troisième fois  le Grand Rond, cette fois, pour clôturer la saison des apéros concerts. Le collectif sera composé de son « noyau dur »  Simon Chouf, Florent Gourault et Gaël Carigand, enrichi pour l’occasion de Simon Barbe à l’accordéon et de Damien Guisset. A partir du 18 juillet et pour trois semaines All’arrabbiata passe l’été au Grand Rond. Ce cabaret piquant, avec texte satirique et chansons en italien, condensé d’intelligence et d’humour, se révèle un spectacle à la sauce relevée, piquante, qui reste en bouche et procure du plaisir. Le trio joue à nouveau au Grand Rond où il avait rempli la salle il y a un an et demi. Faut dire que depuis sa création en 2014, il a écumé les salles toulousaines puis les villes, les places et les salles de France et de Navarre dont Paris, Aurillac, la place du Capitole pour Nuit Debout et … la Blackroom d’Hexagone ! A découvrir ou à revoir. Tu ne seras pas déçu.

© Michel Gallas

Jane for Tea au Théâtre des 3 T, lieu plus habituellement consacré au théâtre comique, pour une série de onze concerts, série nommée Jane 4T fait les 3T pour fêter ses 5 ans. Old sound for new songs. Jane for Tea c’est un duo composé de Séverine Lescure, voix chaude et superbe, ukulélé et wahsboard, et de JP. Salvodelli, batterie vintage et textes. Jane For Tea, c’est un look et un style musical particulier,  une écriture à base de jeux avec les mots et une belle énergie contagieuse.


Dans les jardins de Toulouse  

Tu sais que, parfois, je te propose des concerts dans des endroits insolites, qui ne sont pas des salles de concert. Alors cette fois-ci, profitons de l’été pour aller au jardin écouter un concert. D’abord, dans le jardin du musée Georges Labit, organisé par Le jardin musical pour le concert d’Orlando, trio toulousain « ovniesque » donc surprenant, décalé et décapant. Orlando  sera précédé par Cathon Cataix : deux accordéons, deux voix. Pour en savoir plus  : contact.apoirc@gmail.com. Victoria Lud joue le 11 juillet dans le jardin Raymond VI pour une Pause musicale dans le cadre du festival Toulouse d’Eté. Ce trio chanson cabaret rock déglinguéun des groupes toulousains dont je te parle souvent, a gagné le concours de la médaille d’or de la chanson française à Saignelégier (Suisse) fin avril (tiens d’ailleurs il y a un bel article sur ce concours dans le dernier numéro de ton mook Hexagone) et a sorti en juin un très beau et original clip de son titre Eldorado.


 En Haute-Garonne (31)

Le premier samedi du mois, Lucien La Movaiz Graine sera à Encausse les Thermes en quartet avec son spectacle Juste en face. Le lendemain DBK Project, groupe atypique de 6 artsites, présentera son conte post-apocalyptique dans le Parc du Ritouret dans le cadre des Estivités de Blagnac. Narration en français, chant en anglais et musique originale. Avec, entre autres, Milu Milpop et Clément Foisseau, appréciés en tant que musiciens de Jules Nectar. 

© David Desreumaux

Le Bijou prend ses quartiers d’été à Sengouagnet, village à 90 kms de Toulouse, avec une programmation de quatre soirées d’été dans la cour du presbytère. En chanson, le 26 juillet David Sire et son superbe spectacle Avec. Voici mes notes : « C’est étonnant, tendre, musical, subtil, drôle, frais, émouvant, parfois déjanté et surtout débordant d’humanité. Avec une énergie folle presque équivalente à sa générosité et à son talent, il propose une performance bourrée d’idées, d’humour et de poésie voire de «Bidulosophie» (pour ne pas citer le mot philosophie), pour une belle promotion du partage et de la vie qui vaut le coup. Un spectacle inclassable avec des guitares, des ballons, des pompes à vélo et des percussions corporelles. En duo avec son comparse et excellent guitariste, déjà présent dans l’ancien groupe Les drôles de Sire, Fred Bouchain nommé Cerf Badin – eh oui en plus, Sire est un spécialiste de l’anagramme. » A ne pas rater !

Le festival 31, Notes d’été offre, pour les habitants de Haute-Garonne; quelques rendez-vous chanson comme Le trio Orlando, cette fois en quartet le 19 juillet à Bérat, et Hervé Suhubiette le 26 à Aureville. Ces deux concerts sont prévus en plein air.


Dans le Tarn voisin

Maggy Bolle © David Desreumaux

Comme chaque mois, voici la programmation chanson du Café Plum, à Lautrec. Et en juillet, les concerts ont lieu dans la cour à 19h. Par ordre d’apparition chronologique Maggy Bolle, la franc-contoise, chanson réaliste et décapante, une artiste de scène, souriante et enthousiaste, qui déploie une belle énergie, et qui dit ce qu’elle pense, directement, parfois sur des titres engagés, souvent sur des titres qui font rire. Jurassienne, elle ne passe pas souvent dans la région alors il faut aller découvrir. Le duo Albigeois Les Idiots, eux on les voit souvent ces derniers temps dans les festivals (Printival, Grain de sel, Pause Guitare) ou les lieux (Bijou) de la région. Ils se présentent de la manière suivante : « Les idiots ce sont des chansons en français avec des textes drôles ou pas ou les deux à la fois. Au final si Les idiots ne sont que deux, ils savent qu’ils peuvent compter sur tous ceux qui les entourent. » Des textes engagés et humanistes qui ne manquent pas d’humour et de dérision, une belle présence sur scène, avec au chant Guillaume à la voix éraillée et puissante, Mika à la guitare et à la grosse caisse. Ils seront suivis de la régionale Victoria Lud, déjà citée sur cette chronique. Puis de Danny Buckton, trio parisien mais souvent de passage par ici. Et de Barbara Weldens, une autre artiste souvent annoncée ici et qui, cette année, est programmée dans un grand nombre de festivals chanson : elle s’est produite récemment au Festival Bernard Dimey et au festival Ta Parole, elle va chanter en juillet aux Rencontres Marc Robine à Blanzat, au festival Léo Ferré à Gourdon et au festival Barjac m’enchante.

A Saint-Sulpice / St Lieux Lès Lavaur,  Jules et le Vilain Orchestra viendront au complet, sept joyeux et talentueux musiciens, avec à leur tête Jules. « Un show-man doublé d’un rockeur de variété. Jules maîtrise parfaitement son sujet scénique. Il est drôle, touchant, sait titiller les consciences politiques et musicalement, c’est fichtrement bien gaulé !  A voir absolument. » 


Dans les autres départements, pas loin :  l’Ariège
Au Relais de Poche à Verniolle (09), le 1er juillet, Alain Sourigues vient en trio, jongler avec les mots, chanter et dire quelques aphorismes de son cru.
Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment