HomeActuLe Printival Boby Lapointe 18ème édition du 11 au 15 avril

Le Printival Boby Lapointe 18ème édition du 11 au 15 avril

Le Printival Boby Lapointe 18ème édition du 11 au 15 avril

Comme les deux dernières années, je viens t’annoncer la nouvelle édition du festival Printival Boby Lapointe. Mais, cette fois  je ferai court (enfin un peu plus court) : car toi hexagonaute abonné, tu peux lire un article complet sur ce festival de ses origines à ce jour dans le dernier numéro de ton magazine trimestriel préféré.

Photo : Michel Gallas – 01/2017 Toulouse

Cette édition met à l’honneur les femmes. D’abord les muses qui ont inspiré les artistes. Une soirée Carte blanche leur est consacrée, tout comme l’exposition inédite : Clio, Jeanne, Léna … les femmes inspirent Charles, Georges et Boby organisée en lien avec les archives nationales de la Sacem et du fonds de Radio France. Et la  programmation, que tu peux trouver détaillée sur le site du Printival, fait aussi la part belle aux artistes féminines. Cette édition, qui compte un jour de plus qu’habituellement, s’offre une soirée d’ouverture au théâtre avec Amélie-les-Crayons, accompagnée par deux excellents multi-instrumentistes, pour son nouveau spectacle Mille Ponts, apprécié en janvier dernier, pour une des premières sorties, au festival Détours de Chant à Toulouse.

La programmation se décline toujours par moment. Pour les Printi’ Soirées, au Foyer des campagnes, on y verra  un attendu Thomas Pitiot chante Pierre Vassiliu, joué peu de fois depuis sa création et qui rend hommage à un artiste qui a fini sa vie dans la région. La carte blanche fera l’objet d‘une création sur le thème des « Muses », avec un orchestre féminin qui accompagnera les artistes invités comme Giedré, Sarah Olivier, Eskelina, Alexis KH. Ils interpréteront, entre autres, des chansons créées par des muses comme par exemple Birkin, Bardot et Gréco ou parlant de muses.

Photo : Michel Gallas – 03/2017 Toulouse

Et en bouquet final le samedi, un double plateau. D’abord le collectif Bancal Chéri et nous sommes impatient de voir ce que Nicolas Jules, Dimoné, Imbert Imbert et le batteur fou Roland Bourbon nous ont préparé. Puis Melissmell clôturera ce festival.  Les Printi’Mises en bouche à 19h mettent en valeur des artistes peu médiatisés, confirmés ou à découvrir, dans le bel écrin du théâtre de Pézenas : avec Tony Melvil, vainqueur des découvertes du dernier festival Alors Chante, Flow sa force d’interprétation et l’émotion qu’elle procure, Camille Hardouin, La demoiselle inconnue toujours en solo et certainement avec son album Mille Bouches qui sort officiellement le 28 avril (et dont elle parle dans le n°3 d’Hexagone). Sans oublier les Printi’ Mômes et ses deux concerts jeune public dans l’après-midi. D’abord Kosh, connu impressionnant comme beat boxer de Karimouche, vient montrer en solo sa créativité et son énergie. Et puis le fidèle, quasi pilier du festival, Hervé Lapalud pour En enfancie avec son compère Jonathan Mathis et leurs instruments inhabituels en chanson. Les Printi’Gratis à 12h offrent trois concerts gratuits, au coeur du centre historique sur la place Gambetta, en plein air, en face du… musée Boby Lapointe. Cette édition, à nouveau, mettra en évidence les multiples facettes de la chanson francophone avec, entre autres, la présence de trois groupes non issus de l’Hexagone : Grèn Sémé de la Réunion, Les Hotesses D’Hilaire du Canada avec leur rock déjanté, et Dalton Telegramme de Belgique.

Photo : Michel Gallas – 02/2017 Toulouse

Le vendredi, pour la deuxième année consécutive, la cérémonie de remise des Coups de coeur de l’Académie Charles-Cros permettra d’écouter une chanson des artistes primés présents. Le dispositif Passerelle permet à des artistes de se produire devant le public et les professionnels de trois festivals. Cette année les artistes retenus par les festivals Chantons sous les Pins et Pause Guitare sont Makja et Emilie Marsh, Le Printival a choisi  Wallace, groupe régional, mené par Erwan co-fondateur des Hurlements de Léo avec deux excellents  musiciens. Le festival, toujours attaché à son ancrage de proximité, propose sept artistes de la région Occitanie.

Toi hexagonaute Printivalier, nouveau sur Pézenas, n’hésite pas et va goûter aux plaisirs des Printi’ Fantaisies qui proposent des animations, en dehors des concerts. Avec, notamment, les fondamentaux du festival, un peu son âme, comme L’hélicon ! le journal satirique quotidien du Printival qui croque l’actualité du festival et que l’on dévore le soir entre deux spectacles. Comme Hé V’nez les Potes !, une émission radio quotidienne en direct, à la terrasse d’un café et ouverte au public, qui reçoit les acteurs de ce festival, avec chanson en « live » et entretien avec les artistes.

Photo : Michel Gallas – 03/2017 Lyon

Les Printiguettes proposent concerts et animations au musée Boby-Lapointe dont cette année Jeph où Jean-Phillipe Vauthier présente un répertoire différent que celui de son groupe Tournée Générale ou de son duo Rouge Gorge. 

Tu vois, Le Printival, désormais festival incontournable,  a beaucoup d’atouts pour lui : une organisation à taille humaine et une superbe ambiance faite de convivialité, de proximité entre artistes, public et organisateurs, en un mot de passion pour la chanson. De plus, il permet d’apprécier cette belle petite bourgade de Pézenas à l’accent du Sud, avec ses rues fraîches et ses artisans d’art, avec son marché typique du samedi matin, et (presque) toujours son soleil printanier. 5 jours de plaisir. Toulousain, Montpelliérain, Biterrois, Parisien ou francophone en vacances dans le coin, allez, viens faire un tour par Pézenas et son Printival !

Et Hexagone, partenaire à nouveau du festival, vient à trois, en équipe et en force. Donc hexagonaute éloigné, tu ne devrais pas manquer de photos et de compte-rendu. Et toi, hexagonaute Printivalier, viens nous rencontrer pour échanger sur la chanson et sur le trimestriel Hexagone.


Le festival Printival Boby Lapointe à Pezenas (34) du 11 au 15 avril.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment