HomeArtistesFrancoFans débarque à Lyon pour 3 soirées de découvertes à la salle des Rancy

FrancoFans débarque à Lyon pour 3 soirées de découvertes à la salle des Rancy

FrancoFans débarque à Lyon pour 3 soirées de découvertes à la salle des Rancy

Le magazine FrancoFans s’installe à Lyon pour 3 jours en cette hivernale fin de semaine. Ces 3 réjouissantes soirées se déroulent à la salle des Rancy dont j’ai déjà souvent parlé ici-même dans mes sélections mensuelles lyonnaises. En partenariat avec Le Terrier Productions, c’est donc le grand nord (Nord-Pas de Calais) qui descend jusqu’à Lyon pour nous présenter quelques groupes encore peu connus dans la métropole lyonnaise en compagnie d’Agnès Bihl qu’on aime retrouver sur les scènes locales. Trois soirées pour nous réjouir, pour découvrir et résister car aujourd’hui assister à un spectacle est devenu, en toute modestie, un petit acte de résistance. Pour parler de ces 3 journées, j’ai pris rendez-vous avec Christine Azoulay, responsable de la programmation de la salle des Rancy, et nous avons échangé par téléphone avec le lillois Benjamin Valentie, rédacteur en chef de FrancoFans.

FRANCOHexagone : Pour les rares lecteurs d’Hexagone qui ne connaîtraient pas encore FrancoFans, peux-tu Benjamin nous présenter le magazine ?
Benjamin : FrancoFans est un magazine papier consacré aux musiques d’expression francophone. Il existe depuis 11 ans et est distribué dans les kiosques en France, en Suisse en Belgique et au Québec. Nous tirons à 15 000 exemplaires.

Hexagone : Que représente la chanson pour la Maison pour Tous des Rancy à Lyon ?
Christine : La chanson représente l’essentiel de notre programmation tous publics. On essaye, nous aussi, de balayer la plupart des musiques d’expression francophone.

Hexagone : Benjamin, peux-tu nous dire ce que sont les « Soirées FrancoFans » ?
Benjamin : Ces soirées existent depuis 3 ans. Nous les avons commencées à Bobigny sur une idée de Stéphanie Berrebi. Le but est de s’amuser, de faire la fête et de présenter au public et aux professionnels des artistes peu connus et de qualité. Je suis moi-même installé à Lille où je travaille dans les bureaux de Le Terrier Productions. Ils ont la même vision du métier que nous et nous nous sommes donc associés pour organiser ces soirées. La première année, nous avons pris nos marques mais maintenant ces soirées sont bien identifiées et nous recevons beaucoup de demandes de groupes. Les programmateurs répondent présents. Les entrées sont peu coûteuses et on offre à boire et à manger.

Hexagone : Christine, comment s’est faite la rencontre avec FrancoFans ?
Christine : On travaille sur les mêmes esthétiques et on avait entendu parler les uns des autres. On avait travaillé ensemble avec Robin de Terrier Productions avec qui on s’est rencontrés pour des collaborations artistiques, pour des groupes produits par Le Terrier. Bien sûr, nous étions abonnés à Francofans que nous lisons comme une bible. Nous nous sommes tous rencontrés à un festival il n’y a pas longtemps. Comme Francofans souhaitait développer ses soirées en province, on s’est dit que ça serait intéressant de travailler ensemble pour programmer des artistes qui sont moins connus à Lyon.
Benjamin : On s’étaient rencontrés au Printemps de Bourges et on avait bien sympathisé. On a eu envie de sortir un peu de Lille, de bouger et d’aller présenter à un nouveau public des artistes qu’il ne connaît pas.

25112015-AgnèsBihl_(c)Bragard

Photo Bragard

Hexagone : On va passer en revue maintenant les 6 artistes programmés à Lyon :
Christine : Agnès Bihl est certainement l’artiste qui aurait eu le moins besoin de soutien car elle est bien connue à Lyon. Mais c’est bien aussi qu’il y ait une « locomotive » et elle n’était jamais passée aux Rancy. L’erreur va être réparée.

TonyMelvil-lacavale-All-HD-010214Benjamin : Tony Melvil est un artiste qu’on a suivi depuis son premier EP, il y a 3 ou 4 ans. On l’aime beaucoup, il est en progrès constant. Il a un projet « jeune public » qui remporte un franc succès. Il mélange un peu tous les sentiments : c’est à la fois triste et joyeux et il a écrit récemment une chanson pour Clarika.

Photo Christophe Kwiatkowski

Photo Christophe Kwiatkowski

Christine : Les Mauvaises Langues, c’est un groupe de chansons festives qui n’est pas beaucoup sorti de sa région, le Nord/Pas de Calais. L’idée c’était de leur montrer qu’il y a des villes où il fait beau et de faire connaître au public des groupes moins attendus qui ont très peu joué à Lyon jusqu’à présent.

28062014-6-HildebrandtBenjamin : Hildebrandt, c’est mon chanteur préféré et si j’étais une femme je serais amoureuse de lui. C’est l’ancien chanteur du groupe Coup d’Marron avec lequel FrancoFans avait collaboré en éditant une bande dessinée. Il vient du même coin que nous en Charentes. C’est un chanteur pop qui vient du rock. Il a une voix incroyable et des textes très intimes. Il a un charisme très prenant.

Photo François Bodart

Photo François Bodart

Christine : Lénine Renaud, si j’avais 15 ans de plus et que j’étais une vieille punk, je serais peut-être amoureuse d’eux. C’est le groupe festif de la sélection par excellence. Ce sont des anciens qui ont des références : VRP, Non Troppo, Marcel et son Orchestre. Des anciens qui renaissent de leurs cendres sans être jamais morts. Ils nous arrivent avec une esthétique un peu plus calme que ce à quoi ils nous avaient habitués dans leurs formations précédentes.

25112015-françois guernier @les chats pelésBenjamin : François Guernier a sorti l’an passé un disque d’hommage aux Poilus. Il a pris des textes de poètes et poétesses qui ont été envoyés sur le Chemin des Dames et à Verdun et il les a mis en musique. Comme on est en plein centenaire de la guerre 14 et que la 3ème guerre mondiale se rapproche… ces malheurs raisonnent tristement aujourd’hui. Son album a été illustré par le dessinateur des Chats Pelés et il a obtenu le coup de cœur « parole enregistrée » de l’académie Charles Cros.

Le programme des soirées Francofans de Lyon.
Agnès Bihl et Tony Melvil le jeudi 26 novembre à 20h30
Les Mauvaises Langues et Hildebrandt le 27 novembre à 20h30
Lenine Renaud et François Guernier le 28 novembre à 20h30

Share With:

yveslepape@free.fr

No Comments

Leave A Comment