HomeArtistesLes 10 ans du Kraspek MyziK à Lyon

Les 10 ans du Kraspek MyziK à Lyon

Les 10 ans du Kraspek MyziK à Lyon

KRASPEK

Le Kraspek Myzic

Le Kraspek Myziest une salle des Pentes de la Croix-Rousse à Lyon. Elle fêtait récemment ses dix ans autour d’une soirée chanson française : sur scène, la lyonnaise Buridane et l’ardéchoise M’a t’il dy.

A dire vrai, cette programmation m’avait d’abord surpris. Je passe très régulièrement devant cette salle, en particulier chaque fois que je me rends à un spectacle d’A Thou Bout d’Chant, au bas de ces mêmes pentes. Je jette chaque fois un coup d’oeil sur les groupes annoncés : c’est le plus souvent du rock, du folk, de la pop. Très souvent des jeunes groupes lyonnais, mais parfois aussi des rockeurs qui viennent de bien plus loin, voire de l’étranger. Quant au public que je croise en passant, il est sans doute bien plus jeune que moi de 3 ou 4 décennies bien sonnées.

J’ai donc profité de l’annonce de cette soirée anniversaire pour y voir plus clair en m’adressant directement au fondateur de la salle, Pascal Valy, maître d’oeuvre de cette soirée anniversaire avec son propre label, le label Poon.

Pascal me raconte donc cette histoire qui débute en 2003 avec la création par lui-même et Mathilde, sa femme, de l’association Le Rocképasmort. Ils ont une idée claire derrière la tête, créer une salle de spectacles autogérée, alternative, expérimentale. Ils veulent associer les arts plastiques (Pascal est branché peinture) et les musiques (Mathilde chante sous le nom de M’a t’il dy).

Une opportunité se présente justement en 2005 au moment où le Kafé Myzic ferme boutique dans les pentes de la Croix-Rousse. Ils sautent donc sur l’occasion et lancent la salle de leurs rêves qui doit être un lieu qui a pour ambition de défendre les musiques indépendantes et les labels autoproduits dont les albums seront diffusés par le « rayon disque » de la salle.

Mais pourquoi ce nom de Kraspek, un nom qui manifestement ne leur a pas été proposé par une boîte de com.

MATYLDI2Pascal Valy raconte. Ca s’est passé le soir d’un concert de soutien à la création de cette nouvelle salle avec la participation des membres du groupe Les amis d’ta femme, dont un des membres s’appelle Cyril Battaini dit Vatlavé Kraspek (c’est écrit dans Wikipedia, si si !). Dans l’euphorie d’un après concert, peut-être arrosé de quelques bières…. le nom de Kraspek est jeté à la cantonnade. Et il restera là désormais, accroché à cette salle lyonnaise. Il traversera ces dix années d’histoire sans jamais être remis en question.

Et pourtant ces années ont été bien agitées. En 2009 tout d’abord, Pascal et Mathilde décident de quitter la grande ville et vont se poser à la campagne, d’abord dans la Drôme puis en Ardèche. Heureusement, une équipe avait eu le temps de s’installer dans les lieux avec notamment Delphine Guillot, recrutée en 2007 pour assurer l’administration de la salle et qui est aujourd’hui toujours à ce poste et Nicolas Tiran, président actuel de l’association qui gère le Kraspek.

Mais la vie d’une salle comme celle là dépend forcément de son organisation. Le Kraspek se voulait autogéré et les bénévoles y ont donc toujours joué un rôle important, y compris pour une part dans la programmation. Mais celle-ci a surtout beaucoup évolué en fonction du professionnel qui en était responsable. Ceci explique que la chanson française, très présente à l’origine, a parfois complètement disparu du calendrier.

BURIDANE2

Buridane

Mais où en est aujourd’hui le Kraspek ? C’est d’abord une équipe de 4 professionnels qui organise chaque année plus de 200 soirées dont 190 spectacles. La salle fait partie des « Scènes Découvertes », un programme de soutien aux lieux qui favorisent les artistes dit « émergents », financé par la ville de Lyon, la région Rhône-Alpes et le Ministère de la Culture. C’est de là qu’il tire l’essentiel des 20% de subventions qui contribuent à l’équilibre de son budget, le reste étant constitué de 30% de contrats aidés et de 50% de ressources propres.

Le Kraspek est très bien inséré dans les réseaux lyonnais des musiques actuelles. Il participe au festival des Chants de Mars, un grand rendez-vous annuel de la chanson. Mais il a aussi son propre festival, plus pointu, le festival Plug&Play qui «explore à la loupe le paysage sonore indépendant.» Il organise enfin son templin annuel réservé aux artistes femmes, « Et en plus elles chantent » dont Buridane a remporté la première édition en 2007.

Pour Delphine Guillot, à l’occasion de ses 10 ans, le Kraspek retrouve cette programmation diversifiée qu’il avait à l’origine. La chanson française y retrouve sa place et le Kraspek va programmer cette année des groupes et des artistes qui étaient présents dès l’origine tel Erwan Pinard, Jeanne Garraud ou Brice et sa pute. La prochaine Fête de la Musique sera l’occasion d’ailleurs de retrouver plusieurs d’entre eux au rendez-vous que le Kraspek donne chaque année sur la grande Place de la Croix-Rousse à Lyon.

_______________________________________________________________________
Au programme des prochains mois :
Juin 2015 : apéros sonores au parc Villemanzy à la Croix Rousse, tous les mercredis de 18h à 21h, sous forme de concerts ou ambiances sonores. Entrée libre et tout public.
6 juin : la kermesse des bénévoles, une journée et une soirée de musiques acoustiques
21 juin : Place de la Croix-Rousse : les 10 ans du Kraspek à la Fête de la Musique, place de la Croix-Rousse avec Erwan Pinard, Brice et sa pute, Renan Séchaud, Satellite Jockey, Bee tricks, Draft Dodgers.
Septembre 2015 : grande soirée hommage à Matthieu Côte, artiste lyonnais décédé en 2008 avant ses 30 ans.
Kraspek Myzik
20 Montée St Sébastien – 69001 Lyon
Téléphone: 04 69 60 49 29

Share With:

yveslepape@free.fr

No Comments

Leave A Comment