HomeInterviewsChangement de direction chez A Thou Bout d’Chant

Changement de direction chez A Thou Bout d’Chant

A Thou Bout d’Chant est la salle emblématique de la chanson française à Lyon et en Rhône-Alpes. Une salle qui a vu les premiers pas de Carmen Maria Vega, Buridane, Frédéric Bobin et de tant d’autres jeunes artistes de la scène lyonnaise. L’actuelle direction, Frédérique Gagnol et Marc David, a décidé de tirer sa révérence après 14 ans d’exercice. Hexagone les a rencontrés avant l’annonce officielle de ce retrait. L’occasion de leur poser quelques questions. A eux ainsi qu’aux repreneurs, Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay.

logoHexagone : Pourquoi passez-vous le relais à une nouvelle équipe ?
Frédérique : Nous avons créé A Thou Bout d’Chant il y a 14 ans. Au tout début nous avons fait beaucoup de découvertes parmi les jeunes artistes. Puis, au fil des années, nous n’avons plus eu que 2 ou 3 belles découvertes par an à accompagner, et c’est déjà bien !  Nous rencontrons maintenant de plus en plus de difficultés pour proposer un débouché professionnel à ces jeunes artistes : les festivals sont en crise, les programmateurs ne se déplacent plus…. Les choses se seraient peut-être passées différemment si nous avions pu utiliser régulièrement une salle plus grande. Bien sûr nous avons fait venir Kent, Anne Sylvestre, et d’autres, mais quand on ne peut plus progresser, on a l’impression de rentrer dans une monotonie. Pendant toutes ces années, ce travail nous a pris beaucoup de temps, beaucoup d’énergie. Il a été usant, fatigant. Et puis nous nous sommes sans doute enfermés dans notre façon de travailler. Aujourd’hui nous en sommes arrivés à nous dire que, quand on prend moins de plaisir, c’est qu’il est temps d’arrêter.
Marc : Grâce à la salle, j’ai pu rencontrer tous les artistes que je rêvais de connaître un jour. Je peux dire que, dans ce métier, j’ai maintenant pratiquement réalisé tous mes rêves. Il faut donc laisser à d’autres la possibilité de réaliser leurs propres rêves et, que, moi aussi, de mon côté, je cherche à réaliser de nouveaux rêves.

Hexagone : Votre meilleur souvenir ?
Frédérique : Pour moi, outre les belles découvertes artistiques, ce sont les retrouvailles avec Jean Guidoni.
Marc : Pour moi c’est la période des travaux de transformation du lieu en salle de spectacles, avant l’ouverture.

ATBC-07-04-2015@yves-lepape-032

La nouvelle et l’ancienne direction d’A Thou Bout d’Chant – Photo Yves Le Pape


Cette nouvelle équipe est constituée par Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay, deux jeunes artistes de 25 ans qui ont fait leurs premiers pas sur la scène d’A Thou Bout d’Chant.

Hexagone : Quel a été votre parcours avant d’arriver à la direction d’A Thou Bout d’Chant ?
Lucas : J’ai obtenu une licence professionnelle «Communication et Commercialisation des Produits Culturels», et c’est dans ce cadre que j’ai fait un stage à A Thou Bout d’Chant qui m’a servi de base pour mon mémoire de licence. J’ai pu en profiter pour découvrir ce qu’était le métier de direction d’une « salle découvertes » et j’y ai trouvé une réelle vocation.
Matthias : J’ai suivi une formation et obtenu un diplôme dans la communication. Le projet que m’a présenté Lucas m’a tout de suite intéressé. Il s’agissait de soutenir la chanson et cela collait tout à fait pour nous qui sommes des militants de la chanson au quotidien.

Hexagone : Comment s’est concrétisé le projet de reprise d’A Thou Bout d’Chant ?
Lucas : C’est pendant cet hiver 2014/2015 que j’ai appris que Marc et Frédérique envisageaient de chercher des successeurs. La discussion s’est engagée en février et après mûres réflexions et l’assurance du financement, nous avons officiellement pris la décision de reprendre la salle.
Avec Matthias, le hasard veut que nous nous sommes rencontrés pour la première fois lors de la finale du Tremplin d’A Thou Bout d’Chant en 2012. Et puis on s’est retrouvés cette année au Labo du Conservatoire (musiques actuelles et chanson). J’étais convaincu d’avoir besoin d’un associé pour reprendre A Thou Bout d’Chant et c’était une évidence, Matthias était le partenaire idéal.

Hexagone : Quel est votre projet pour A Thou Bout d’Chant ?
Lucas : Notre projet s’inscrit dans la continuité de ce qu’a été jusqu’à présent A Thou Bout d’Chant, un lieu de mise en valeur de la chanson francophone. Nous voulons y investir toute notre énergie et notre dynamisme. Nous allons augmenter la programmation en passant à trois concerts par semaine, du jeudi au samedi. Autour de concerts d’artistes confirmés, notre volonté est de poursuivre le travail sur l’émergence de nouveaux talents de Lyon et la région.
Nous voulons surtout amplifier l’accompagnement des jeunes qui envisagent une démarche de professionnalisation. Si nous sommes convaincus qu’ils ont le potentiel pour cela, nous allons les accompagner pour leur donner les clés nécessaires à la réussite. Avec l’espoir qu’ils deviennent à leur tour des enfants d’A Thou Bout d’Chant, comme l’ont été avant eux Carmen Maria Vega, Evelyne Gallet, Buridane ou encore Frédéric Bobin.

En attendant la nouvelle saison de la nouvelle équipe, Frédérique Gagnol et Marc David vont finir en beauté leur 14ème saison avec Bastien Lucas et Cyrz le 10 avril, Emilie Marsh le 11 avril, Bastien Lanza le 29 avril, une finale des tremplins découverte le 26 mai, et Graeme Allwright « hors les murs » le 30 mai 2015.

Share With:

yveslepape@free.fr

Comments
  • Voilà une excellente nouvelle ! Je souhaite bonne chance et plein de bonnes choses à la nouvelle équipe d A hou Bout d’chant ! Une salle très agréable et une scène ou j’ai eu la chance de me produire en janvier 2004 .

    10 avril 2015
  • La bienvenue au nouveau chroniqueur, et bienvenue aux nouveaux tauliers ! Le monde de la chanson n’est pas si grand, alors 3 petits nouveaux le même jour, ça se fête : bienvenue dans la familia !

    10 avril 2015

Leave A Comment